Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’issue du second tour reste très incertaine

Communiqué de Laissez-les-vivre SOS Futures Mères :

"Les trois ultimes sondages parus donnent, dans l'ordre de parution :

  • CSA : 53-47
  • BVA : 52,5- 47,5
  • IFOP : 52- 48 (sondage "roulant") 

avec donc encore une très légère avance pour Hollande. ce qui signifie que Nicolas Sarkozy gagnerait un demi point par jour et qu'en conséquence il pourrait être à 48, 5 % samedi et à 49 % dimanche (mais ces sondages ne pouvant être publiés que dimanche après 20 heures)

En somme, les deux finalistes de la présidentielle sont "dans un mouchoir" d'autant plus que le sondage CSA donnant 53-47 après être allé jusqu'à 58-42 en faveur d'Hollande montre une très nette remontée de N. Sarkozy en 12 jours seulement. Notons que cette forte remontée invalide totalement les sondages tentant à prouver que Hollande aurait été bien plus convaincant que N. Sarkozy lors du duel télévisé. Considérant que les sondeurs ont à nouveau commis, volontairement ou même involontairement d'énormes erreurs d'appréciations pour le 1er tour de la présidentielle :

  • en annonçant une abstention record alors que la participation a atteint 80 %
  • en annonçant bien souvent Marine Le Pen à 13% alors qu'elle a atteint 18 %
  • en annonçant bien souvent Mélenchon à 17 ou 18% alors qu'il n'a atteint que 11%
  • en annonçant bien longtemps Bayrou à 16 ou 17% alors qu'il n'atteint que la moitié

A 38 heures du début du scrutin, l'issue du second tour reste donc très incertaine.

Beaucoup d'entre nous ont, à juste titre, envie de punir N. SARKOZY pour son côté "bling-bling", ses erreurs de communication, ses volte-face, ses effets d'annonce, son caractère impétueux, ses lois de circonstances, son "ouverture" très gauchisante….. En face, on ne peut que constater un candidat allié à un parti communiste revigoré qui triple presque son score de 2007, soutenu par tous les lobbys de la mort (Planning Familial, féministes de tous poils, militants de l'euthanasie…) les syndicats d'extrême gauche (CGT et Syndicat de la Magistrature en tête), les lobbys de l'immigration (SOS Racisme en tête) espérant tant naturalisation ou régularisation et droit de vote des "sans papiers" que l'écrasement des forces vives catholiques (clergé, écoles, familles, associations, radios….) et enfin, et cela est hautement significatif : LA TURQUIE qui frappe à la porte de l'Europe depuis de nombreuses années pour y déverser des millions d'immigrés comme elle l'avait déjà fait en Allemagne de l'Ouest durant les années 1970. Dans tous les cas, n'oublions jamais que l'opposition revenue au pouvoir ne revient jamais sur les lois libérales et mortifères établies par la majorité précédente : tous ont pu le constater depuis plus de 30 ans : contraception, divorce, avortement (puis son remboursement), PACS. Le même scénario se reproduira pour l'euthanasie, le "mariage" et l'adoption homosexuelles, les mères porteuses, le clonage…. Ce sera là la société que nous laisserons à nos enfants et nos petits-enfants pour des décennies. Dimanche, chaque électeur prendra cette immense responsabilité de la nature de la société française au XXI° siècle."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. “Dans tous les cas, n’oublions jamais que l’opposition revenue au pouvoir ne revient jamais sur les lois libérales et mortifères établies par la majorité précédente”.
    Tout à fait.
    Ajoutons aussi que chacun, “droiche” ou “gaute”, a fait chaque fois avancer le “schmilblick” dans ces domaines.
    Et n’oublions pas que c’est sous une droite libérale en 1972 (Neuwirth – Pompidou) puis 1975 (Veil – Giscard) que le coup d’envoi a été donné!
    Ce n’est pas plus de 30 ans (Mitterand 1981) mais près de 40 ans qu’il faut dire et écrire.
    Quelle différence réelle ?
    [La différence c’est que nous ne sommes plus en 1972 ou 1975 et que l’histoire continue, que les hommes changent, que les idées politiques évoluent, que les catholiques -totalement muets dans les années 70- retrouvent de la voix. Le refus de Sarkozy de légaliser l’euthanasie, malgré les pressions, et sa reculade sur le CUC en témoignent.
    Autre chose : le FN n’a rien à gagner d’une victoire de François Hollande. Après une guerre des chef à l’UMP, une condamnation de la campagne droitière de Sarkozy, nous verrons un parti de droite “recentré” (donc encore plus à gauche) attendant patiemment son heure en 2017. Sans aucun bénéfice pour le FN, dont les thèmes seront, entretemps, rediabolisés.
    MJ]

  2. Sur le resserrement des sondages, une illustration tres parlante: http://i200.photobucket.com/albums/aa166/ceteris-paribus/20120504_T2.png

  3. http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/presidentielle-cinq-points-d-ecart-a-deux-jours-du-scrutin-04-05-2012-1983963.php
    En donnant une information sur le resserrement dans les sondages, le Parisien tente de manipuler (et y parvient peut-être) le lecteur via les photo de l’article : un Hollande pris sous un jour favorable, la main tendue (comme vers le lecteur), Sarkozy qui pointe du doigt (comme vers le lecteur) d’un air méchant… C’est comme ça que ça a fonctionné pendant 5 ans, contre Sarko dans le traitement de l’information à défaut d’avoir du vrai contenu à propos, à chaque fois l’image d’un méchant Sarko et celle d’un gentil opposant.Et comme ça que ça fonctionne depuis x années contre le FN.

  4. Si les associations anti-racistes veulent écraser le clergé, comment expliquer que des moines aient lancé les cercles de silence, que beaucoup de prêtres et d’évêques soutiennent les Roms,les sans-papiers, les étrangers,qu’ils professent des idées du Front de Gauche et lancent l’anathème sur le Front
    National?
    Est-ce de l’inconscience ou un choix politique?
    Le clergé n’est-il pas noyauté par la gauche?

  5. ce qui reste encore plus incertain quoiqu’il advienne c’est la défense de la civilisation chrétienne pas seulement au loin, “en Orient”, mais chez nous également : quel candidat pour seul exemple ferait (enfin ) interdire les appels aux meurtre des chrétiens au Hellfest ?
    Mais il est vrai que les deux savent que pour les voix des chrétiens, les soldes, c’est toute l’année et surtout le dimanche!

  6. Honnêtement je n’ai pas regardér le débat. Le lendemain, amplement informé par tous les médias, j’en ai visionné 2 fois 3 minutes, sans mettre le son.
    FH a paru calme, bien habillé, tout à fait bourgeoisement présidentiable.
    NS était agité, la veste en bataille, les mains nerveuses et des tics.
    Je répète que je ne les entendais pas mais à mon avis le débat ne fut pas en faveur de NS, au mieux c’est un match nul.
    Quant aux arguments, évidemment nous voterons NS sans hésiter.

  7. @Daphné Latour
    Je crois que malheureusement trop de clercs, sous prétexte de convertir le monde en parlant son langage, ont fini – par mimétisme et facilité – par adopter ses “valeurs” et sont devenus “politiquement conformes”.
    Et puis, le rouleau compresseur des médias gauchos a cassé l’image que beaucoup ont d’eux-mêmes et de l’Église ; on les a culpabilisés, complexés les prétendant: héritiers de l’inquisition, collabos, empêcheurs de jouir, etc. Alors beaucoup d’entre eux, pour essayer de se refaire une devanture présentable en ce monde, se croient naïvement tenus d’afficher un petit côté transgresseur par rapport aux “idéologies bourgeoises”…
    Péguy disait:”On ne saura jamais ce que la peur de ne pas paraître suffisamment à gauche aura fait commettre de lâchetés à nos Français.” Cela concerne, malheureusement, un bon nombre de clercs catholiques.

  8. Il est vrai que revenir sur des lois votées est très difficile. Le regroupement familial, l’avortement ont été votés… Par la droite !
    Quant au PACS, la droite a changé d’avis depuis son opposition. Les gages donnés aux homosexuels furent nombreux en contre-partie…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!