Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’Islande dit non à l’Union européenne

Comme la Suisse et la Norvège en 1994, l'Islande devrait refuser officiellement son adhésion à l'Union européenne. Les deux partis de centre-droit de la coalition au pouvoir se sont mis d'accord sur une proposition de loi qui sera soumise à l'Althing, la chambre unique du parlement islandais. Ce texte prévoit de retirer la candidature du pays à l'UE sans passer par la voie du référendum comme l'avait promis le gouvernement lors de son entrée en fonction en avril dernier.

Partager cet article

19 commentaires

  1. La déroute de L’Union Européenne s’accélère
    après l’ingérence en Ukraine c’est la
    désintégration de son union.
    Demain se sera l’Allemagne…

  2. Ce n’est pas l’Islande qui a mis ses banquiers en prison!!
    C’est le Peuple Islandais qui a fait une nouvelle Constitution.
    Au pays des aurores boréales il fait chaud au coeur.

  3. Ouf ! Un pays et son peuple de moins sous la coupe des LGBT ! On va pouvoir sauver quelques enfants …..

  4. Bravo ! Enfin des gens sensés !
    Vivement que la France se retire !
    Article à lire impérativement !
    « Le génocide par substitution : programmé par le Grand Orient de France, discuté dans les « clubs de réflexion » et loges maçonniques, défendu par la minorité très active (Crif, Licra, Sos racisme, etc.), appliqué par le gouvernement de la république dite « française ».
    Lisez ce qui suit car, paraît-il, « il n’y a pas de complot »… »
    http://christroi.over-blog.com/article-26969179-6.html#anchorComment
    extrait :
    … Ces “princes de la terre” veulent donc que disparaisse l’identité chrétienne de la France. Parfois, ils l’écrivent très clairement comme Jacques Attali: “Si la France et l’Europe décidaient de s’affirmer comme un club chrétien, elles devraient se préparer à l’affrontement avec un milliard d’hommes, à une véritable guerre de civilisation avec, en prime, une guerre civile” (Jacques Attali, issu du monde juif, polytechnicien, énarque, philo-communiste, ex-conseiller spécial de feu François Mittérand, ex-président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), aujourd’hui conseiller de Nicolas Sarkozy, in Le Monde du 4.3.1997 cité par Yves Chiron in Controverses N° 107, avril 1997).
    Et pour que l’on comprenne bien son objectif, M. Attali n’hésite pas à donner à la France une nouvelle identité: “La France en raison de ses choix géopolitiques antérieurs, est une nation musulmane; l’Islam est la religion de plus de deux millions de citoyens français et du tiers des immigrés sur son sol. Il serait sage de faire le choix inverse et d’assumer firèrement notre dimension musulmane” (On pourrait opposer à Jacques Attali que sa religion est justement, avec l’islam, celle qui défend avec outrance la pureté de la race en prohibant tout mariage mixte; qu’elle impose aux étrangers l’assimilation (Genèse 17, 12-13; Exode 12,48) et l’obéissance à la loi juive (Exode. 12,49) mais elle permet aux Juifs de réduire ces étrangers en esclavage (Lévitique 25, 44-45) et de leur interdire certaines choses (Lév. 22, 10 et Ezéchiel 44, 9). Il est même sage de s’en méfier: “N’introduis pas n’importe quel homme dans ta maison car nombreux sont les pièges du trompeur… Admets-tu chez toi un étranger? Il te renversera au milieu du désordre et il t’éloignera de tes propres biens” (Siracide 11, 31 et 36). Mais nous pouvons aussi considérer qu’ayant accueilli Attali et consorts chez nous, ils nous traitent en étrangers; Tartuffe n’avait-il pas chassé son hôte de chez lui?…

  5. Il faudrait être stupide pour adhérer à l’Union Européenne au moment ou elle commence à s’effondrer…

  6. C’est dommage qu’il n’y ait pas de référendum : même si des sondages donnaient les Islandais en majorité contre l’entrée dans l’UE, ils étaient aussi une majorité à réclamer un référendum (75%). Cela aurait été un bon exemple de démocratie pour le reste des pays de l’UE, pour Sarkozy et pour Hollande.
    En tout cas, comme l’UMPS au niveau français, l’UE est en déconfiture au niveau européen : Ceux qui trahissent les peuples finissent toujours par le payer. Et ce n’est que le début…
    J’en profite pour rappeler à tous les journaleux que « l’Europe », c’est l’Islande, la Norvège, la Suisse, l’Ukraine, la Russie, … et PAS seulement l’UE ! Qu’ils arrêtent donc de mélanger les mots pour créer la confusion et influencer l’opinion.
    Ainsi, l’Europe a des racines chrétiennes mais comme le disait Chirac, l’UE n’en a pas ! CQFD.

  7. C’est une bonne nouvelle. C’est toutefois dommage qu’ils ne veuillent pas de référendum. Cela aurait rendu incontestable l’opposition des islandais à l’UE. Les partisans (minoritaires) de l’UE auraient tourné la page.
    Pour l’Ukraine, il est clair qu’ils n’arriveront pas à la faire rentrer en entier dans l’UE. La partition du pays est en marche. Espérons que cela ne tourne pas à la guerre civile.

  8. Heureusement qu’il existe encore en Europe des pays intelligents qui ont compris ce qu’était ce désastre voulu par nos ami-requins.

  9. Et la France en dernier comme d’habitude, hélas!!!

  10. Dommage qu’ils prennent la mauvaise habitude “européenne” de faire agir les élus au lieu de tenir leurs promesses de consulter le peuple.

  11. Attention, il y a de bonnes choses dans cette Union qu’il faut garder : l’esprit du Marché Commun avec son Union Douanière par exemple. Le “serpent monétaire” qui obligeait des pays VOLONTAIRES à avoir une rigueur de gestion aussi. Ce qui a dérapé c’est l’incroyable pouvoir donné petit à petit à la Commission!

  12. Bonjour,
    Une “Union” qui est un ramassis de sans foi ni loi et qui met le vice au rang de la vertu ne peut, en aucune façon, s’appeler union, mais mafia.
    Tout chrétien a un devoir de combattre un tel rassemblement qui ne peut nous conduire qu’à la guerre.
    En attendant des jours meilleurs, il nous reste la prière, et en ce temps de carême qui est tout proche, le jeûne, à Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
    Jusqu’à ce qu’Il revienne!
    Merci!
    JFL

  13. Non pas. Demain, ce sera le R-U. L’Allemagne, c’est l’UE ! Elle n’a aucun intérêt à sortir de l’Union, qui est sa chose docile.

  14. “retirer la candidature du pays à l’UE sans passer par la voie du référendum” : pour un sujet aussi important, un référendum s’impose.

  15. @ Jo
    Très bonne remarques sur Attali, personnage dont l’arrivisme et la suffisance ont été très bien décrits par Raoul Girardet dans un livre de souvenirs paru vers 1990.
    Ce dangereux personnage, dont le vague vernis culturel tient lieu de culture (dans son inénarrable “1492”, il ignore que l’Espagne était déjà chrétienne lors de l’invasion musulmane), ne connaît pas plus les paroles de sagesse hébraïque. Il est surprenant que Mitterrand, lettré et fort instruit, se soit entouré de lui. A contrario, de la part d’un inculte profond comme Sarkozy, ce n’est pas étonnant.
    C’est quand même le seul type en France qui a déclenché une grève des coiffeurs, quand il prétendait tout “dérèglementer”. Représentant de la gauche apatride, friquée et ultra-libérale, ce partisan de l’euthanasie dès 65 ans s’est oublié au passage : il en aura 71 cette année.
    Comme Alain Minc, et un paquet d’autres, Jacques Attali est un parasite politique qui a bien prospéré sur notre dos.

  16. A Jean-Claude : l’Islande fait partie de l’Espace Economique Européen, qui est l’équivalent du marché unique. Par contre, elle ne fait pas partie de l’Union douanière, puisqu’elle est en dehors de l’UE.
    La France serait dans la même situation si elle avait non au traité de Maastricht. Contrairement à ce que nous disaient les européistes, la France n’aurait pas été isolée et ça n’aurait pas été la fin du monde.

  17. Un petit référendum, bis-repetita des votations francaise et luxembourgeoise, avec cette fois un respect de la décision du peuple, aurait été un bon message. Imaginez, 70% d´Islandais repoussant l´UE ! Ce serait magnifique.

  18. C’est un pays très progressiste qui a légalisé le mariage gay et la marche des fiertés est très suivie et appréciée du peuple.

  19. Nos voisins Suisse prennent le relais:
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/03/lislande-dit-non-%C3%A0-lunion-europ%C3%A9enne.html
    Il est scandaleux que l’Education Nationale n’enseigne que l’Europe Politique et ne mette pas clairement en avant l’Europe géographique.
    En ne parlant que d’Europe politique sans le dire nos enfants reçoivent un lavavage de cerveau de juif franc-maçon comme notre ministre actuel, Vincent Peillon, dans l’enseignement le fait en toute impunité.
    PEILLON DEMISSION

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]