Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

L’islamophilie de Jean-Marie Le Pen

Partager cet article

32 commentaires

  1. Alors, si j’ai bien compris, les mulsumans, c’est quand ils viennent légalement qu’ils sont un problème (cf le combat de JMLP depuis 40 ans contre l’immigration), pas quand ils entendent vivre chez nous comme chez eux, puisque leur mode de vie est tout à fait compatible avec celui des français.

  2. Bonne analyse encore une fois de Monsieur ANTHONY.
    Ne nous leurrons pas il n’y a plus rien à ettendre de ce partis, il n’y a qu’a reegarder les têtes de listes aux régionales…

  3. Mourir, ce n’est rien, Mourir la belle affaire
    Mais vieillir! Ho ! vieillir.

  4. Les propos de Bernard Anthony sont-ils vraiments plus sensés que ceux de JMLP ? Très franchement, je ne me reconnais ni dans les uns, ni dans les autres…
    Il me semble que tous les deux ont vieilli, non ?

  5. ANTHONY ne rate jamais une occasion de médire son fiel et de diviser le camp national; encore une.
    LE PEN n’est pas et n’a jamais été islamophile, il est même ridicule de le prétendre et Anthony, le sait parfaitement.
    Qu’en revanche LE PEN trouve que certaines valeurs telle que le sens de la famille, de la religion et de ses obligations soient meilleures dans l’islam que chez les athés, ça même vos abbés sont capables de vous le dire.
    Et ça n’empêche en rien le FN de lutter, comme le rapelle sans cesse LE PEN, contre l’immigration-invasion, dont la conséquence immédiate est une substitution de population, islam ou pas.
    La racille de banlieue est d’ailleurs majoritairement calquée sur le modèle rappeur américain, casquettes de travers et vendeurs de drogue, filles dénudées, grosses voitures et argent étalés plein les clips; loin, très loin de l’islam.
    Ceux qui ne s’en doutent pas n’ont qu’à aller faire un tour du côté de Footlocker à la gare du Nord à Paris, ça leur apprendra la réalité de l’immigration-invasion…
    D’ailleurs, on se rend parfaitement compte sur le terrain que l’islam devient beaucoup plus un marquant identitaire qu’une pratique pour les immigrés issus du Maghreb, notamment pour ceux (la majorité) qui refusent de s’intégrer à la civilisation française.
    La faute à qui? Aux naïfs qui ont voté SARKOZY (et ses collabos) et sûrment pas à LE PEN!
    Le FN combat depuis toujours et aujourd’hui plus que jamais l’immigration-invasion, et le danger d’islamisation que cette dernière amène dans ses valises.
    Marine LE PEN a rappelé, avec force raison, que les 2 dangers majeurs pour la France dans les années à venir sont identifiés: le mondialisme et l’islamisation de notre Patrie.
    [Non, nous n’avons rien à envier à la conception de la famille sous la charia. « Nos abbés » ne nous ont pas prêché cela. Entre la peste et le choléra, ce blog ne choisit pas.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/07/la-femme-entre-la-peste-et-le-chol%C3%A9ra.html
    Quant à JMLP, il dit qu’il n’y a aucune incompatibilité entre la foi musulmane et le mode de vie français. J’appelle cela de l’islamophilie. Et de la bêtise aussi. Et même de l’incompétence.
    L’islam est un marquant identitaire car l’islam n’est pas une simple religion. L’islam est global et totalitaire, donc identitaire.
    MJ]

  6. Le mot islamophilie utilisé dans le titre de ce post est très excessif et travestit le contenu de l’interview de JM LP, dont je ne partage pas l’optimisme.
    Cependant, la publication ou l’accès par un lien au texte in extenso serait plus pertinente que les charcutages et citations partielles, ou partiales.
    B. ANTONY ne répond pas, parce que son but n’est pas uniquement de répondre, à la question essentielle que pose implicitement J-M LE PEN : peut-on vivre pacifiquement avec une proportion mesurée de Musulmans sur le sol français ?
    Ainis, B. ANTONY ne nie pas que les 5 piliers de l’islam évoqués par JM LP, adaptés à nos moeurs, et pratiqués discrètement par les Musulmans depuis 60 ans en France, n’ont pas posé pas de problème, car c’est une évidence.
    Ce qui est incompatible provient de la loi civile, la charia, si les musulmans en exigent progressivement l’application en France. C’est une demande récente liée à l’immigration de peuplement mise en place par le regroupement familial des Chirac et Giscard, et dont l’extension fait que de minorité, les musulmans sont devenus composante démographique majeure de la natalité française et majorité même dans de nombreuses villes et bientôt campagnes.
    C’est donc l’immigration massive qui a rendu l’islam incompatible et intolérable. L’expansion de l’Islam au cours de l’histoire s’est faite par l’imposition graduelle de la loi islamique. Or B. ANTONY élimine d’un revers de main, ce qu’il nomme les  »autres considérations » de JM LP, qui portent précisément sur l’intégration des immigrés musulmans, dont JM LP constate qu’elle n’est pas que négative dans certains secteurs économiques, dont les Français, formatés par l’esprit de l’Education Nationale, se retirent, comme le commerce, les services et l’artisanat. Il y a là matière à une autre réflexion que le refus d’examiner ce sujet, parce qu’il n’est pas  »religieux ». Car il concerne également les Français de souche, qui ont renoncé à exercer certains métiers repris de plus en plus par des immigrés, musulmans ou autres. Pourquoi ? Pourquoi notre dénatalité ?
    Autre question : coexistence pacifique entre Islam et Occident.
    Là encore, B. ANTONY affecte de ne pas comprendre : ironie facile sur la navigation en Turquie évoquée par JM LP, qui était de plaisance, et non de la guerre de Troie, mais surtout refus de voir que les Anglo saxons ont humilié et dépecé la Turquie, comme nous avons humilié les élites musulmanes en Afrique du Nord, entre les deux guerres mondiales, et que cela a laissé une frustration qui s’est exprimée par le nationalisme puis la montée des partis islamistes. Le point de vue moral de l’ex premier ministre turc sur la décadence de l’Europe rejoint le point de vue catholique, au moins sur une partie de la loi naturelle, et explique aussi la montée de l’islamisme, y compris en Europe.
    Pour ce qui est du terrorisme islamique, JM LP expose la thèse de M. CHAUPRADE, souvent mise en avant sur le Salon Beige et au sein de la droite nationale, qu’on peut trouver très (ou même trop) anti-américaine, ce qui est mon cas, mais qui n’est pas islamophile en soi, même si elle conduit à une possible ambiguïté . On sait maintenant que comme dans toutes les guerres qu’ils ont menées depuis 1 siècle, les Américains ont créé ou aidé des partis, groupes, régimes ou ou peuples qu’ils ont ensuite combattus comme ennemis, depuis Ho Chi Minh , en passant par Saddam Hussein, le Schah, Khomeiny, ou Ben Laden.
    Les commentaires de B. ANTONY sont trop rapides et marqués par un a priori anti JM LP, comme souvent : sur le sujet, son excellent livre sur l’islam est plus intéressant que cette réponse, motivée par d’autres buts que le sujet abordé. C’est dommage.
    Parce qu’on pourrait aussi se poser la question de la place de l’Etat dans la pensée islamiste, très favorable à l’économie privée et opposée à la main mise des castes militaires corrompues sur l’Etat, que ce soit en Algérie, Egypte, Turquie, Irak, Syrie : cet aspect de liberté économique explique aussi l’attrait qu’exercent les islamistes sur les sociétés musulmanes d’immigration, appauvries par des structures étatiques et des partis uniques corrompus.
    Cela rejoint aussi des préoccupations et des questions qui se posent ici, en France.
    Nous recueillons les populations chassées depuis 50 ans par la misère socialiste, et nous leur offrons l’assistanat socialiste. C’est aussi une grille de lecture possible.
    [Pour islamophilie, je maintiens, voir ma réponse ci-dessus.
    Le lien vers l’entretien intégral a déjà été donné (post sur Christian Bouchet). MJ]

  7. J’aimerais bien que Le Pen commente les propos de Bernard Anthony… Il n’y a aucune raison que cela aille dans un seul sens…!
    Si je comprend bien, Anthony est d’accord avec l’essentiel du discours de Le Pen avec l’islam… sauf sur le dernier point (profession de foi) D’ailleurs je m’étonne qu’Anthony donne des « leçons » dans ce domaine lui qui n’a pas toujours été très clair dans ce domaine… Anthony tantôt sioniste, tantôt islamophile…
    On voit bien qu’il a une vielle rancoeur contre Le Pen et JMLP et j’ai quand même l’impression qu’il fait semblant de pas comprendre ce que dit le président du FN…
    Je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’a dit Le Pen sur le sujet mais je ne vais cependant pas tout jeter du programme du FN…. comme font certains…
    Le Pen a toujours eu une certain respect de l’islam car il respecte les religions. Comme il dit: « j’ai un a priori positif envers les croyants » (voir son comportement lors de la guerre d’Algérie ou lors l’opération de Suez)
    Cela ne veut pas dire qu’il souhaite l’islamisation de la France… au contraire le FN reste à la pointe du combat contre l’islamisation.
    Cela fait 50 ans que nous connaissons les idées de Le Pen sur ce sujet…
    Certains ont l’air de les découvrir que maintenant!!
    A Jacques: « Ne nous leurrons pas il n’y a plus rien à ettendre de ce partis, il n’y a qu’a reegarder les têtes de listes aux régionales… »
    De quelles têtes de listes parlez-vous?
    Moi, ces listes, je les trouve très bien.
    C’est facile de lancer des attaques comme ça sans donner aucune preuve ou aucun exemple.
    C’est facile mais c’est minable aussi!!

  8. Excellente analyse de Bernard Antony. Cette mise au point montre à quel point Le Pen a mal vieilli et tombe dans le politiquement et l’ismlamiquement corrects les plus grossiers. Bouchet ne fait donc pas tache dans le tableau général qu’offre actuellement le Front (ex)National.
    Très bonne analyse aussi de Michel Janva sur la nature de l’Islam (effectivement global et totalitaire, en un mot « globalitaire » !). Votre réactivité et votre fermeté dans la défense des valeurs non négociables sont particulièrement appréciables dans ces temps où certains essaient de nous faire prendre les vessies pour des lanternes.
    Comment peut-on en effet oser, dans une dialectique mensongère apparemment bien rodée, justifier ou minorer les propos de JMLP ? Comment ? Ces événements montrent bien la dérive dans laquelle le FN s’est enfoncé, dans une espèce de servilité à l’égard d’une structure décrépie et d’un clan plus que douteux (au niveau des idées). Quand j’ai parlé plusieurs fois de « lepénolâtrie », je ne croyais pas si bien dire.

  9. M. Janva définit l’Islam exactement comme le font Dalil Boubakeur et Tariq Ramadan, on ne peut être à meilleur source (Citation de Ramadan trouvée dans un article très intéressant : Luc Sembour, Le code djihadique
    http://www.midiassurancesconseils.com/LSCodedjihadique.htm)
    Dire que l’indépendance de la Grèce, des Balkans, des pays du Proche-Orient non turcs et d’une partie de l’Arménie martyrisée c’était « dépecer » la Turquie, cela me paraît un comble. Se souvient-on comment ces pays sont tombés sous le joug turc ? Le travail n’est pas terminé, puisque les Turcs occupent toujours Constantinople et le Kurdistan.
    À lire les propos de JMLP, on a l’impression de lire Chauprade ou Chirac. Pourquoi ce dernier détestait-il tellement le menhir ?
    C’est toute l’ambiguïté du nationalisme.
    Bernard Antony a appelé un nombre incroyable de fois à voter JMLP. Ce n’est pas vraiment un opposant irréductible, même si il semble que leurs routes prennent des directions différentes depuis peu. Mais là dessus, ils n’ont jamais été d’accord depuis longtemps.

  10. Merci à Bernard Antony. Sa culture et son humour sont les bienvenus en ces temps troublés (il cite Bat Yeor et je l’en remercie). Je rappelle que c’est JMLP qui a viré BA du FN. Et que BA est bien bon en comparaison de tout ce qu’il serait en droit de déballer sur JMPL et Consorts. Cela dit, je ne suis pas de votre (vos) milieu (x) et par conséquent, « JMLP Versus BA », je n’en ferai pas tout un fromage….

  11. On peut reprocher beaucoup de choses à JM LP, mais le reproche de bêtise ou d’incompétence me parait irrecevable. Il appartient à une génération qui a vécu en Algérie, avec un Islam sous contrôle. Notre famille d’idées a défendu l’Algérie Française : cela supposait les 5 piliers de l’Islam….en France. Bernard Antony a milité lui aussi pour l’Algérie Française : était-ce pour le baptême obligatoire ?
    Vous ne pouvez réclamer la liberté de pensée pour M. CHAUPRADE qui dit des choses très voisines de JM LP en géopolitique moyen-orientale et la refuser à celui-ci.
    Son interview néglige la démographie, je n’ai pas d’estime pour l’Islam en tant que religion. Mais je maintiens également, cher Michel JANVA, que de dire que les 5 piliers (pratiques de piété individuelles et privées) de l’islam sont compatibles avec la société française, ne constitue pas une expression d’islamophilie. JM LP n’a pas parlé de la charia, et de ce qui en découle, mais de la pratique traditionnelle privée de l’islam sous influence française, qui n’incluait aucune revendication de législation islamique. Constater que la vie religieuse juive ou les réunions des loges n’entraine pas de trouble social, ne peut être qualifié de  »judaîsme -philie » ou de sympathie maçonnique.
    Si nous nous refusons de raisonner avec les distinctions intellectuelles et les catégories de gradation dans l’appréciation des faits, tout alors ressort du manichéisme, tout est guerre civile.
    J’ai fréquenté et milité avec des français musulmans, harkis, entre autres, y compris adhérents du FN du Tarn, suffisament : ils demandaient à l’Etat une reconnaissance au nom du fait national et pas au nom de la religion, et pratiquaient leur foi tranquillement et familialement. Il en fut ainsi au Liban ou en Afrique du Nord quand la France assurait l’équilibre des communautés. Vous assimilez immigration musulmane et islamisme : l’accroissement sans limite précède et explique l’autre sur notre sol.
    Ce rejet en bloc n’est d’ailleurs pas la position du Saint Siège. Autant J-P II que Benoît XVI se sont rendus dans des mosquées, et ont reconnu qu’il existe dans l’Islam des éléments de la loi naturelle qui méritent le respect. Ce qui ne signifie pas un aveu d’islamophilie, ni un quelconque relativisme religieux : Benoit XVI a demandé à l’Islam de s’approprier les instruments de la raison.
    L’identité chrétienne de la France ne serait pas en danger si les 5 piliers de l’islam n’était le fait que de 1, 2 ou 3 millions d’immigrés musulmans contingentés et contrôlés, et non de 8, 10 ou 12 dont la démographie et les flux immigrés nous submergent et font de l’Islam la première religion de France à terme. L’Islam est secondaire par rapport à l’immigration. En réduisant celle-ci à des justes proportions, celle des besoins éventuels de main d’oeuvre, la question de l’islam, des 5 piliers et autres sujets, ne se poserait qu’à la marge. Sauf si les catholiques se consacraient à les convertir……
    [1. Je maintiens : les propos de JMLP sont irrecevables et imprudents pour un homme politique d’envergure nationale.
    2. Sur l’Algérie, vous connaissez la pensée du père de Foucauld : si on ne les convertit pas ils nous chasseront. Cela vaut pour la France aussi.
    3. Vous confondez géopolitique et politique intérieure.
    4. A ma connaissance, il n’y a pas de musulman au Vatican. Il est différent d’avoir des rapport diplomatique avec des musulmans et d’accepter leur religion chez soi. Car encore une fois, ils nous chasseront.
    5. Lisez mieux ceci : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/09/la-strat%C3%A9gie-de-conqu%C3%AAte-des-musulmans.html
    MJ]

  12. Pour la Turquie tout est question de point de vue. Comme c’est souvent le cas dans les problèmes « nationaux ».
    Si le Pays Basque, la Bretagne, la Corse, le Roussillon (catalan), l’Alsace, devenaient indépendants, faudrait-il dire que ces peuples ont retrouvée leur liberté perdue depuis des siècles ou que la France a été dépecée ?
    Ces conflits de légitimité sont insolubles. Il y a la réalité des rapports de force et c’est tout. La morale n’intervient pas dans cette histoire.

  13. L’Islam est le grand diviseur commun
    L’Islam a gagné?
    Peut-être, dans un premier temps, comme il gagna en Espagne et au Portugal,jadis
    Mais n’oublions pas: nous avons Jeanne d’Arc
    La France se relévera
    Gardons la foi
    VIVE LA FRANCE

  14. La vérité est que le parti pris systématique d’Anthony contre LE PEN lui fait dire n’importequoi du moment que c’est contre LE PEN.
    Anthony, l’allié des sioniste [prouvez vos dires svp MJ] et président des Amitiés Judéo-chrétiennes, est tout sauf quelqu’un de mesuré et objectifs dans ses propos et commentaires…
    Je conteste par ailleurs absolument le terme d’islamophile employé en titre de la note pour commenter le Président du Front National.
    C’est parfaitement inexact car dire qu’on ne voit pas d’incompatibilité majeure entre les 5 piliers de l’islam et le mode de vie français n’a jamais fait un islmophile, ou alors les mots n’ont plus de sens.
    Quels sont les 5 piliers de l’islam? le pélerinage à la Mecque, les 5 prières quotidienne, le jeune du ramadan, l’aumône, et la profession de foi…
    Et alors? La profession de foi muslim (la Chahâda) édicte que « Allah est unique et Mahomet est son prophète ». Et après?
    Le problème n’est pas pour les Français que les Muslims croient ou pas en Mahomet que je sache!
    C’est bien plutôt qu’arrivant en nombre massif dans notre pays, par millions en 30 ans, ils menacent la cohésion sociale de la Nation par l’IMPOSITION de leur relion et système social islamique aux autres français mis en minorité dans les banlieues, voilà le problème.
    Hortefeux l’avait dit assez justement, mais ce type a tellement peu de c… qu’il s’est défaussé par une ignoble pirouette raciste anti-Auvergnat.
    Alors oui, l’islam est une menace en France, non en soi (les harkis vous posent un problème?) mais par le nombre, ettouffant et mortel pour le maintien de notre identité nationale et chrétienne.
    Et parceque la France ne sera plus aux Français.
    En attendant que les Français se bougent un peu, et fassent des enfants autant que les muslims et après on en reparlera.
    [Vous vous contredisez. L’imposition de leur religion est inhérente à l’islam. C’est le principe de la Chahâda. La formule de la chahada est un rejet de la Sainte Trinité. L’islam est la seule religion au monde dont la profession de foi commence par une négation. Et ce qu’elle nie, c’est la Trinité, le Dieu des chrétiens. Elle dit en réalité : « Pas d’autre divinité qu’Allah. » Les traductions du Coran admises par l’Arabie saoudite ne traduisent jamais le nom d’Allah (alors que ce mot veut pourtant simplement dire « le dieu »), précisément pour montrer qu’Allah ne doit pas être confondu avec le Dieu trinitaire des chrétiens, comme l’explicite le Coran.
    La France est une terre chrétienne. Sans ces racines la France n’est plus la France. Et l’islam est incompatible avec cela.
    Comme le disait le père de Foucauld, il faut les convertir ou ils nous chasseront. JMLP semble l’avoir oublié. Oui, l’islam est incompatible avec ce qui fait la France. Ou alors la France n’est plus la France.
    Voilà où se situe l’islamophilie de JMLP.]

  15. Messieurs du FN, ex FN, FN rénové, MPF historique, MPF rallié ….qui échangeaient de si belles amabilités !
    Vous me faites penser à ces communistes qui vouent aux gémonies les trotskistes qui eux même insultent les socio-traitres qui à leur tour hurlent contre tous ceux qui ont trahi l’esprit du parti.
    Ah, ce sont vos adversaires qui doivent bien rigoler !
    Sauf peut être les derniers communistes à qui celà doit rappeler de bien douloureux souvenirs

  16. Je n’ai rien contre le fait que le Pays Basque, la Bretagne, la Corse, le Roussillon (catalan), l’Alsace, devienent indépendants. C’est aux habitants de se déterminer. Maintenant, l’histoire de France n’est pas la même que celle de l’empire ottoman : la France n’a jamais fait payer l’impôt en enfants chrétiens islamisés de force pour créer des janissaires. La France ne s’est pas étendu pour des questions religieuses, mais pour des questions patrimoniales tout ce qu’il y a de plus classique.
    Pour dire que le Pays Basque, la Bretagne, la Corse, le Roussillon (catalan), l’Alsace, se libèrent, encore faudrait-il qu’ils soient emprisonnés. Or, les habitants de ces pays, qui n’ont jamais été colonisés (comme peut l’être Chypre du Nord par les Turcs), sont libres. Ils l’étaient encore plus sous l’ancien régime qui respectait les langues et toutes les coutumes, ce qui entraînait d’ailleurs une très grande diversité juridique autant que linguistique ou culturelle en France.
    Ces régions resteront en France tant qu’elles en auront l’intérêt. Et pour le moment, il est dans l’intérêt de tous de rester ensemble. Selon le principe de subsidiarité, il appartient aux gens de décider ce qui est le meilleur pour eux. La vision nationaliste géopolitique qui ne voit que des états, celle de Villepin Chirac Le Pen Chevènement et tant d’autres en France passent complètement à côté de cette dimension.
    Maintenant, dans l’absolu toutes les frontières ont quelque chose d’artificielle. On aurait autant de raisons de rétrécir un pays que de l’agrandir. Il faut prendre ces frontières comme un moyen d’organisation au service des êtres humains et ne pas leur donner plus d’importance.

  17. Cher Michel, je ne me contredis pas; vous faites une analyse purement religieuse, or pas un seul parti en France n’est religieux.
    je suis catholique pratiquant et dans la Tradition, je ne confonds pas pour autant religion et politique.
    Le problème n’est pas l’islam, il ne l’a jamais été pour des centaines de milliers de harkis, c’est le nombre, la masse, et donc, selon le Coran (alternatif), la force de l’islam qui converti. Là est le danger.
    mais ce danger là ne vient sûrment pas de LE PEN: il vient de la déchristianisation accélérée de la France, de la dépopulation par l’avortement, l’immigration et l’homophilie.
    Secouez votre clergé pour qu’il se réveille.
    [Non : si ces millions d’immigrés étaient tous chrétiens, il y aurait beaucoup moins de problèmes…
    Il y a un problème de religion car l’islam n’est pas soluble dans la France. Car l’islam n’est pas qu’une religion. L’islam est un système global et totalitaire.
    Les harkis n’avaient pas le choix : aux yeux des musulmans, ils sont des traîtres et ne bénéficient pas du soutien de l’Arabie and co comme les musulmans conquérants d’aujourd’hui.
    Relisez mon post sur la stratégie des musulmans.
    L’islam est inacceptable pour un Français.
    MJ]

  18. A l’époque de l’Algérie française, la plupart des Français ne connaissaient rien à l’Islam, la plupart des musulmans non plus. La Kabylie n’a été islamisée par exemple que très récemment. Et personnes ne savaient que l’Islam avaient des implications politiques. Le renouveau de l’Islam, son retour aux sources, à commencer avec le début de la guerre d’indépendance.

  19. @ Michel JANVA
    Je vous remercie de votre courtoisie. Cependant,vous ne m’avez convaincu que sur un point : certains sujets sont piégés par les mots et les habitudes, voire les réflexes, et la droite nationale et/ou catholique a son politiquement correct bien à elle, qui n’a rien à voir avec la foi ou la tradition, mais avec les habitudes. Moins un homme politique parle, plus il a de chances de ne pas déplaire. Et surtout, plus il est consensuel, langue de bois de son camp, plus sa parole sera respectée, faute d’être intelligente.
    Dans le fond, JM LP a le tort de penser par lui-même, en dehors des préjugés établis depuis 90 ans chez les gens de droite, et dont on doit répéter les formules sans réflexion et renouvellement sous peine d’être considéré comme déviant.
    Ainsi je pense que vous ne séparez pas deux niveaux d’analyse : celui du contenu religieux globalisant de l’islam, sa négation du Dieu trinitaire et son absence de liberté pour l’homme, d’un côté, et ensuite l’attitude politique qu’il faut élaborer face à cette religion présente en France, qui n’a pas posé de problème quand elle était minoritaire et qui en pose quand elle devient massivement présente.
    Il y a eu des cas de coexistence pacifique, comme le Liban ou l’Afrique du Nord, quand nous étions déterminés et puissants ; notre démographie nous a ôté ce pouvoir de contrôle, et cela manifeste notre affaissement moral.
    Une forme de coexistence pacifique fondé sur un rapport de force clair est nécessaire : le nier revient à dire qu’il faut chasser tous les musulmans présents en France. Bon courage.
    On retombe dans le maximalisme théorique facile de ceux qui pensent qu’il faut supprimer la loi Veil du jour au lendemain, et que parce qu’il le faut, si on parle du comment, on est déjà un partisan de l’avortement.
    C’est toute la question de la méthode politique qui surgit dans ce débat : le moindre mal, quand le mal est là, c’est en premier lieu de le circonscrire, en analysant ses points de faiblesse et les points forts sur lesquels on doit s’appuyer pour agir, et ensuite progressivement le faire reculer.
    Parce que penser la théorie parfaite de la société moralement parfaite aux lois parfaites, avec des amis parfaits qui pensent parfaitement, cela s’appelle une utopie : l’histoire des sociétés est plus prosaïque et la méthode politique doit en tenir compte.
    Les pro vie français échouent depuis 40 ans, de ce fait : le tout ou rien conduit au rien.
    Face à l’islam, entre le laxisme sarkozien, et Charles Martel, il existe une voie nécessairement médiane, provisoirement médiane, qui est que l’islam ne peut influencer les lois et les moeurs publiques, et doit se cantonner aux  »5 piliers », à la pratique privée. C’est le constat de JM Le Pen.
    On peut discuter de ce point de vue – trop vite présenté dans cet interview qq peu superficiel qui englobe trop de sujets- sans lâcher les grands mots qui disqualifient et qui visent à tuer.
    Car pendant ce temps, l’islam vient de s’accroître de qq centaines de nouveaux nés…… On doit les tuer ? En théorie ou en pratique ? Un jour peut-être, quand les Français auront 10 enfants par famille en moyenne, comme les Canadiens français durant un siècle…..Mais en attendant, proclamer l’extinction de l’islam après 10 h. du soir…..
    Vous y venez vous-même dans votre dernière réponse à Olivier M. : la question est en premier celle de l’immigration et de son nombre, et ensuite celle de la religion musulmane elle-même, que nous ne changerons pas, mais que nous pouvons circonscrire. Face aux implications sociales d’une religion qui nous est étrangère, politique d’abord.
    [Je ne sais pas qui est le plus maximaliste entre nous… Vous déformez mon propos en délayant vos phrases.
    Soyons bref :
    – Oui, s’ils sont minoritaires, ils ne poseront pas de problème
    – Mais s’ils sont majoritaires, ils en poseront.
    Pourquoi ? Vous dites parce qu’ils seront nombreux. Trop nombreux. Certes, mais ce n’est pas suffisant. Ils seraient des polonais catholiques, des millions d’irlandais, je crois que les problèmes ne seraient pas les mêmes…
    Parce que l’islam n’est pas soluble dans la France.
    Il n’est pas compatible. Voilà le coeur de ma critique.
    Quand il est minoritaire, le musulman « s’écrase » et applique la taqîya.
    MJ]

  20. A voir et à écouter la vidéo de Fdesouche.com .Les propos de JMLP me paraissent raisonnables.A vous de juger.

  21. Une excellente mise au point de Jean-Marie LE PEN sur les propos diffamatoires tenus contre lui après son interview dans Flash: http://www.nationspresse.info/?p=59395
    Pour lutter contre l’islamisation de notre pays, il n’y a qu’une chose à faire: inverser les flux migratoires.
    L’islam ne progresse que par l’immigration massive. Il suffit de toutes façon d’ouvrir les yeux et de regarder autour de soi (sauf si vous habitez Neuilly, évidemment), un enfant de 5 ans est capable de jauger la situation d’un coup d’oeil…
    Pour le reste, ceux qui souhaitent pratiquer l’islam ont parfaitement le droit de le faire et personne n’est qualifié pour le leur enlever.
    En revanche, l’exemple déplorable des modes de vie occidentaux, le recours massif et suicidaire à l’avortement, le dérèglement des moeurs et les lois homofolles du gouvernement ne peuvent qu’encourager l’islam.
    L’islam ne progresse aussi que parce que le catholicisme, depuis Vatican II, a laissé la porte grande ouverte et vidé les églises; or le vide laissé sera vite remplacé.
    Que les curés s’engagent un peu plus contre l’avortement, l’euthanasie, l’homofolie, la dénatalité, le massacre de la famille, et alors l’islam reculera.
    Il n’a jamais été puissant dans les rangs immigrés, il est même minoritaire, mais l’islam grandit tout simplement des faiblesses spirituelles de la France, quoi de plus normal.
    La reconquête des âmes perdues ne se fera pas avec l’oecuménisme écoeurant des progressistes mais avec la Foi ferme et solide des prêtres de la Tradition.

  22. Ce qu’il y a de commun avec les propos de Monsieur Anthony avec les plus radicaux c’est qu’ils se postent en ayatollas de la pensée.
    Islamophilie/islamophobie même combat, pro/anti même combat : la recherche du ground zero de la pensée.
    Aucune nuance, aucune culture ni même aucune référence religieuse comme par exemple celle du rôle de Jésus Christ dans l’Islam que l’on lui nie par le fait; dans ce bien vieux paradigme : voilà, l’on est pour ou l’on est contre, l’on est -phile ou l’on est -phobe, pro ou anti, gauche et droite, noir ou blanc….
    Même logique que celle des sionistes, aucune place au reste c’est à dire la presque totalité de l’humanité.
    S’annonce ainsi une belle manière de la négation de l’esprit, de la vie aussi faits de nuances de convictions et d’altérité.
    On ne s’est tout simplement pas aperçu que l’autre existait, seul compte son propre nombril et la manière que l’on se donne à tous propos de s’ériger en juge de l’autre, une petite manière d’exister.
    Permettez moi d’en informer ceux, peu nombreux désormais, qui ne s’en seraient pas rendu compte : le Front National est infiniment plus riche que cette simple posture.

  23. Merci à MJ de nous offrir un débat intéressant.

  24. Je rejoins gdecock.
    Ras le bol de ces disputes incéssantes entre des gens qui ont pourtant combattu ensemble de si nombreuses années.
    L’essentiel c’est ce qui nous rassemble, l’amour de la France.
    La grandeur du FN était d’avoir su faire taire nos divergences. Celà doit recommencer… pour la France, tant qu’elle existe encore; Mais pour combien de temps encore?

  25. @ Michel JANVA
    Votre réponse me parait très proche de ce que dit JM LP dans son interview sur le site F de Souche où il s’explique sur cette polémique :
    http://www.fdesouche.com/articles/70760
    Proclamer sa foi, le premier pilier de l’Islam, ne conduit éventuellement à l’intolérance musulmane que quand les musulmans sont trop nombreux ou trop puissants. Politiquement on en revient donc toujours à la question de l’immigration.

  26. Voici le commentaire de B. Touchagues sur ce sujet, vous pouvez le retrouver sur son blog : http://vernonliberte.hautetfort.com/
    Le Pen halal !!
    Entretien de Jean-Marie Le Pen à Flash Magazine du 24 septembre 2009
    Flash Magazine : Parlons franchement : y a-t-il incompatibilité entre les cinq piliers de la foi musulmane – profession de foi, cinq prières quotidiennes, ramadan, charité du vendredi, pèlerinage une fois dans sa vie à La Mecque – et le mode de vie français ?
    JMLP : À mon sens, aucune. En principe, les religions chrétiennes étaient religions de paix, de fraternité et d’amour. Ça n’a pas empêché les catholiques et les protestants de s’égorger des siècles durant
    NDLR : Notons que dans sa réponse, JMLP ne compare pas les piliers de l’islam aux obligations de la foi catholique ou protestante, mais aux religions chrétiennes prises dans leur ensemble, ce qui montre qu’il parle bien aussi de la religion musulmane dans sa globalité
    Jean-Marie Le Pen, à l’heure de vérité du 22 mai 1989
    http://www.youtube.com/watch?v=bVoT_7blUz8
    JMLP : je crois profondément que, pour des raisons très profondes, l’islam est incompatible avec la culture européenne… cela ne dépend pas de nous, c’est la charia, c’est le fait qu’il n’y a pas de possibilité dans l’islam de séparer le laïc du sacré, la religion de la politique… et c’est pour cela que je suis un adversaire de la politique d’immigration, en particulier de ressortissants musulmans dans notre
    Il aura suffi de 20 ans pour que Jean Marie Le Pen devienne halal. Sa réponse à Flash Magazine n’est pas une maladresse. Elle est une trahison politique et une insulte aux religions chrétiennes faite avec un tel mépris de la logique et de la vérité historique qu’il n’est même pas besoin de perdre du temps à en décrire la profonde bêtise.
    Il en est de cette question comme de celle de l’avortement, de l’euthanasie, de l’inversion des courants de l’immigration et de tant d’autres
    Pour berner encore ses électeurs, il ne reste plus au Front National qu’à se livrer à des élucubrations telles que son prochain rassemblement contre l’illumination de la tour Eiffel aux couleurs de la Turquie à l’occasion de la Saison de la Turquie en France (que j’ai pour ma part dénoncée sur France 3 Normandie dès le mois de mars).
    Au nom de quoi cette protestation alors que Marine et ses amis sont restés au chaud du 24 au 29 janvier 2004 lorsque durant 5 jours la même tour a été illuminée en rouge écarlate en l’honneur du Nouvel An Chinois en présence du ministre communiste chinois de la culture et du maire communiste de Pékin ?
    Au nom de quoi cette protestation alors que Marine et ses amis sont restés au chaud le 9 mai 2006 lorsque la même tour a été illuminée en bleu à l’occasion de la 20ème édition de la journée de l’Europe ?
    Au nom de quoi cette protestation alors que Marine et ses amis sont restés au chaud du 1er juillet au 31 décembre 2008 lorsque la même tour a été illuminée des 12 étoiles sur fond bleu du drapeau européen à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne ?
    Marine prétend défendre nos couleurs ? Que je sache, le rouge sang, et le bleu étoilé ne sont pas celles de notre drapeau. Pourquoi alors cette discrimination contre le rouge et le blanc, couleurs d’un pays à la culture musulmane tout à fait compatible avec le mode de vie des français selon son président de père ?
    Trahison, mensonge et démagogie sont désormais les seules convictions d’un mouvement qui a déserté le parti de la France.

  27. Le Pen essaie d’éteindre l’incendie qu’il a allumé… « les propos diffamatoires tenus contre lui » : Quel propos ? À mon sens, on mélange beaucoup de choses comme l’islam et l’immigration par exemple. Le Pen fait des déclarations sur l’Islam et se rattrape en parlant d’immigration.
    On nous dit que des musulmans minoritaires ne poseront pas de problème. C’est un fait. Pour faire une comparaison, c’est la même chose avec le communisme ou le nazisme: tant qu’ils sont minoritaires, tout va bien. Maintenant, dire que les valeurs de la république sont compatibles avec le communisme ou le nazisme est une chose tout à fait différente (on voit d’ailleurs où nous mène la proximité entre communisme et république : cf le post sur la « votation » concernant la Poste et le traité de Lisbonne, mais c’est un autre sujet).
    Le problème, ce n’est pas l’immigration : une immigration massive de Polonais ou de portugais ne poserait pas ce genre de problème, comme il a été dit plus haut.
    JMLP joue au théologien. S’il dit que les cinq piliers de l’Islam sont compatibles avec les valeurs de la république (et c’est bien ce qu’il a dit, ce n’est pas de la diffamation), si l’Islam devient majoritaire, rien ne changera en France d’après son propos. Mais on nous répond, « à condition qu’ils restent privés ». Dans ce cas, puisque les cinq piliers de l’Islam ont vocation à s’appliquer publiquement (Lire M. Janva ci-dessus), cela revient à dire que ces derniers sont incompatibles avec la république française. Autrement dit, dire tout et le contraire de tout en même temps.
    Comme nos évêques, JMLP devrait apprendre les vertus du silence, plutôt que de donner son avis dans des domaines où il n’est visiblement pas qualifié. En fait, je pense que ses propos reflètent l’ambiguïté de sa pensée IIIème république sur ce sujet.
    Entièrement d’accord avec Olivier M, sur le fait que l’Islam comble le vide créé par « l’esprit de Vatican II » (qui n’a pas grand-chose à voir avec le concile du même nom soit dit en passant), et qu’il faudrait que les clercs catholiques commencent à faire leur travail si on veut que les choses s’arrangent.

  28. Le Coran ne parle quasiment pas du prophète Issa (Jésus, que les chrétiens arabes d’aujourd’hui appellent « Jeshoua »), et n’évoque jamais son message. Par contre le Coran affirme que Jésus n’est pas mort sur la croix grâce à un tour de passe-passe de Dieu. Les Évangiles sont donc faux. D’après le Coran, la Trinité c’est le père le fils et la vierge Marie. Cela dit le Coran dit que Jésus est la parole de Dieu, mais n’en tire pas les conséquences, à savoir que Jésus est Dieu d’après cette affirmation.
    Jésus est le fils de Mariam, la soeur d’Aaron, toujours d’après le Coran.
    La tradition islamique dit que Jésus reviendra pour le jugement dernier, et qu’une des premières choses qu’il fera sera notamment d’arracher et de détruire toutes les croix.
    Par contre le Coran évoque beaucoup les chrétiens, les « associateurs », pour les vomir et les maudire. Pour le Coran, les chrétiens sont menteurs, stupides, criminels et pervers.
    Pour ceux qui ont regardé « C dans l’air » sur l’Iran la semaine dernière, et notamment entendu les élucubrations de l’ancien responsable des affaires étrangères du parti socialiste, Pascal Boniface, affirmant que la liberté et l’harmonie religieuse règnent en Iran :
    http://www.postedeveille.ca/2009/07/%C3%A9puration-religieuse-en-iran.html#more
    Les idiots utiles : comme quoi il n’y en a pas que chez les catholiques:
    http://www.drzz.info/article-36923455.html
    Le mythe de la coexistence parfaite juifs musulmans : histoire du martyre d’une jeune juive au Maroc au XIXe siècle (sur le site conservateur pajamasmedia, malheureusement en anglais)
    http://pajamasmedia.com/phyllischesler/2009/04/10/the-legacy-of-islamic-antisemitism/

  29. Correction:
    Le prophète Issa du Coran (Jésus, que les chrétiens arabes d’aujourd’hui appellent « Yeshoua »)

  30. Et pour ceux qui fantasment sur les « valeurs », le « sens à la famille » et le droit naturel dans l’Islam:
    http://www.postedeveille.ca/2009/10/chronique-de-rosa-.html#more
    Beaucoup d’hommes dans toutes les civilisations ne respectent pas les femmes, sauf que dans l’Islam c’est religieusement permis

  31. Je suis effondrée de voir ces bagarres entre ce que dit JMLP et B Anthony. Pour les connaitre tous les deux, et me battre dans ma ville de province, seule, pour le F N, au milieu des moutons et des français qui sont devenus laches et égoistes, par moment j’ai envie de tout lacher en lisant ces écrits. Mais l’honneur est une valeur dans laquelle j’ai vécu toute ma vie (Comme JMLP d’ailleurs), le refus de la trahison,l’absence d’intérêt pour le fric, font que je continuerai à me battre pour les Français et le F N . Pourquoi ? j’ai une foi indestructible en ses idées et je n’ai jamais eu d’ambition électorale : c’est ma liberté . Mais je peux comprendre que le pouvoir et l’argent qui va avec soient si séduisants. Alors messieurs, un peu de tolérance ! et arrêtez vos jeux de massacre qui ne fontqu’attiser la division.

  32. JMLP et B Anthony : arreter vos aigreurs

Publier une réponse