Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

L’islamisation rampante de l’Europe

Dans un article paru dans Die Welt du 28 août, le publiciste Udo Ulfkotte critique très sévèrement le manque de réaction de l’Europe face à ce qu’il appelle une “islamisation rampante”. Il cite de nombreux exemples de comportements d’évitement de la part des Etats dès qu’ils sentent un risque d’offenser l’Islam. Des comportements qui reviennent à nier leurs propres valeurs. Nier “notre” identité, tel est le problème : c’est ainsi que certains pays acceptent à présent des tribunaux islamiques appliquant la Charia.

”Il est clair que nous nous ne voyons plus d’inconvénients à la pratique de la polygamie des musulmans; et que les femmes “encagées” dans leur vêtement sont devenues à présent dans nos rues des signes évidents d’un enrichissement culturel !”

En Suède, il serait même question d’une dépénalisation des meurtres pour “l’honneur”, c’est-à-dire de ces meurtres censés rétablir l’honneur du meurtrier ou de sa famille.

Au Danemark, on a vu pour la première fois une église payer un tribu à des Musulmans pour protéger ses fidèles chrétiens d’éventuelles attaques sur le chemin du culte.”

En outre, un peu partout en Europe, on trouve des mosquées nouvellement construites portant les noms des plus grands opposants au christianisme dans l’histoire de l’Islam. L’auteur cite comme exemple la mosquée “du Sultan Fatih” inaugurée ce mois-ci à Ingelheim-am-Rhein avec un enthousiasme euphorique de la part des politiciens et des représentants des Eglises. Mais sait-on que le Sultan turc Mehmet II, surnommé Fatih (le Conquérant) a envahi la Constantinople chrétienne en 1453 en faisant décapiter et mettre au pilori tous les chrétiens de la ville? D’après Ulfkotte, cette “islamisation rampante” s’étend maintenant à toute l’Europe : il n’y aura sans doute pas ce que certains appellent “un choc des cultures”, car du côté chrétien, il s’agit d’un abandon de toutes nos valeurs. Mais quand un jour nos enfants nous poseront des questions gênantes, alors il sera déjà trop tard pour inverser la tendance.

Inquiété pour ses idées, Ulfkotte vit désormais dans un endroit secret et protégé par la police. Son livre “Die schleichende Islamisierung Europas” (L’islamisation rampante de l’Europe) doit paraître le 1er septembre.

Michel Janva (merci à DC)

Partager cet article

15 commentaires

  1. “Fatih” ou “al-Fath” signifierait plutôt en Arabe “celui qui ouvre la voie”, que “le conquérant” proprement dit.

  2. Je bosse au Qatar. Ici une personne surprise en train de mastiquer un schwing gum ou de siroter un Pepsi dans la rue, peut être emprisonnée sur le champ. Au bureau il est interdit d’avaler ne serait-ce qu’un verre d’eau pendant la journée. Les employés puent de la gueule comme c’est pas possible. Quant à la productivité elle fait un saut vertigineux! Pas moyen d’en tirer quoi que ce soit avant le repas de la nuit. Et il y en a qui trouve des mérites au jeûne. Rien de tel que l’expérience, pour se convaincre que seule une petite élite de durs-à-cuire est capable de maintenir ses fonctions opérationnelles en état de marche. Les Européens apprécieront quand ils seront obligés de se plier aux contraintes du Ramadan vanté auprès des touristes occidentaux pour la grand bouffe de la pleine lune. Hypocrisie quand tu nous tient! Ces Européens et surtout ces Européennes sont mûrs pour l’esclavage: lavage de chiottes et cûrage des escaliers seront de rigueur avec le ventre vide. Et Mesdemoiselles, il est temps de réserver burkas sur Internet!

  3. De Gaulle opensait que, tel un buvard, la Russie boirait le communisme. De la même manière, on s’aperçoit que la culture chinoise y survit également.
    De même, l’Europe chrétienne boira l’islam. Qui connait les plans de Dieu ? Qui nous dit qu’un jour, les musulmans d’Europe n’embrasseront pas la vraie foi ? L’Eglise aurait alors enfin des croyants autres que tièdes.
    Mais cela ne se fera pas tout seul…

  4. Quiconque a fait l’effort de faire 5 prières par jour comme les musulmans sait très bien que l’islam est totalement inassimilable et que ça ira de pire en pire, leur nombre aidant.

  5. “Au Danemark, on a vu pour la première fois une église payer un tribu à des Musulmans pour protéger ses fidèles chrétiens d’éventuelles attaques sur le chemin du culte.”
    Que sont devenus les vikings ?
    Des moutons ?
    L’Europe est pitoyable , PITOYABLE !
    Nos politiques sont des traitres et des laches !
    Ils sont, en plus, profondément corrompus !

  6. Il est plus tard qu’on ne pense…

  7. A propos de la remarque de Jean-Claude:
    Avant de fantasmer la conversion des musulmans au christianisme, il ma parait plus urgent de prendre la mesure de la déchéance et de l’apostasie des chrétiens occidentaux.
    Notre arrogance face à Dieu et aux valeurs qu’il nous a confiées, n’a d’égale que notre veulerie devant la violence de la barbarie. Le fléau de Dieu est parmi nous ? quoi de plus normal? S’éloigner avec opiniâtreté de la Source de tout Bien, comme nous le faisons depuis tant d’années – à la remorque du “laïcisme libertin et mortifère” – ne peut conduire qu’à la catastrophe, quoi de plus évident ?

  8. La pression de l’islam continuera tant que la part positive qui est en elle n’aura pas été assimilée par le Catholicisme qui est la religion ayant vocation à devenir universelle, puis qu’étant la seule capable de s’ouvrir un tant soit peu aux autres.
    Pour ma part, je maintiens que tant qu’il y aura de l’alcool dans les foyers d’Europe, alors il ne faudra se plaindre de rien.

  9. à Eric,
    Quelle part positive dans l’islam ?
    Pourquoi voulez-vous que le catholicisme assimile quoi que ce soit d’une autre religion?
    Je devrai dire d’une secte!
    Ou vous n’êtes pas catholique, ou vous êtes mûr pour le new-age !
    Adepte du syncrétisme peut-être?
    Ou plus sûrement victime d’une mauvaise assimilation de l’œcuménisme ?
    La pression de l’islam, comme vous dites, continuera tant que les catholiques serons tièdes, lâches, velléitaires, traîtres, et prêts à toutes les lâchetés devant tout ce qui n’est pas catholiques !
    Par les musulmans, qui sont TOUS des conquérants, nous sommes vus comme des moutons, prêts à être égorgés.
    Culturellement les musulmans ne comprennent et n’admirent que la force !
    Décadents et avilis par notre immonde société de consommation, nous ne sommes plus, pour la majorité, capable de leur donner ce dont ils ont besoin : notre religion
    Alors, ne venez pas nous parler des parts positives de l’Islam, simplement, parce qu’ils ne boivent pas d’alcool.
    De plus, à ce jour le catholicisme, n’a aucune vocation à devenir universel, puisqu’il l’est déjà ! Et ne dites pas que la religion est la seule capable de s’ouvrir un tant soit peu aux autres. Le tant soit peu est extrêmement restrictif, et une religion ne « s’ouvre pas aux autres » ça ne veut rien dire.
    La religion est un tout que les personnes acceptent en totalité ou non, ce qui fait qu’on est catholique ou non !
    Le ton un peu vif de ma réponse ne se veut pas être une agression envers vous, mais certaines choses doivent être dites haut et clair.

  10. Réponse à Éric:
    Comme part positive dans l’Islam, je ne vois que le sens de la Transcendance de Dieu. Mais nous n’avons pas à l’assimiler comme venant de l’Islam, mais en retournant aux valeurs chrétiennes que nous avons rejetées.
    Quant à la pression de l’Islam, elle durera tant que nous ne serons pas tous devenus musulmans, relisez le Coran…
    L’Europe a toujours connu l’alcool (et, certes, beaucoup en ont abusés et en abusent encore) au demeurant cela n’a pas empêché l’Europe de générer (jusqu’à hier) de la civilisation, du courage, de la grandeur, de la ferveur.
    Les poisons nouveaux (en plus des “drogues” évidemment) ou nouvellement décuplées me semblent autrement déterminants que l’alcool.
    Citons en vrac : auto-dérision, dictature du plaisir, intolérance à toute frustration, perte du sens de la souffrance, transgression systématique, musiques hystériques, pornographie devenue domestique, révolte contre toute autorité (à commencer par celle du père), confinement sur l’instant présent, perte de l’humilité, de l’intériorité, de l’enthousiasme, de la piété, etc. etc.
    Même sans alcool il y a là de quoi faire sombrer une civilisation pavillons bas.

  11. J’ai lu les réponses d’Exupéry et d’HB et je maintiens ma position à 100% tout en la clarifiant : L’alcool, cette drogue infâme, doit être éradiquée de nos terre et la part positive de l’islam est d’avoir interdit ce poison qui anéanti des centaines de milliers de familles et des millions de vies chaque année.
    Pas la peine de ma baratiner à propos des quantités, il en va de même pour l’héroïne.

  12. à Eric,
    L’alcool, à dose raisonnable, a une énorme qualité, elle rend aimable!
    Quand a l’islam qui interdit l’alcool, ce qui n’empêche pas de vrais musulman de s’enivrer gravement!
    L’interdiction totale dans ce domaine relève de l’utopie.
    Les USA puritains ont essayé et ça a donné la prohibition. Quel succès!!

  13. Si vous avez besoin de l’alcool pour être aimable mon brave HB, c’est grave, très grave.
    Quant à la prohibition, son histoire est très complexe et ce n’est pas ce petit épisode de l’Histoire qui va modifier ma position d’un quart de dixième de pouce : L’alcool est un poison violent, une drogue hautement addictive qui détruit des centaines de milliers de familles en Europe et qui nous empoisonne depuis des siècles.
    [Non, c’est l’excès qui est violent.
    Vous n’iriez pas accusez Notre-Seigneur d’avoir osé changer l’eau en vin à Cana, non ?
    MJ]

  14. Ne nous plaignons pas : nous, les chrétiens sommes en partie responsables de l’apostasie de l’Europe et ensuite du fait qu’elle soit attirée par d’autres religions/spiritualités. Nous avons cessé d’annoncer l’Evangile; quand nous l’avons fait nous l’avons fait comme des timorés; lorsque nous l’avons fait à voix haute, nos actes trahissaient nos mots.
    Reste le programme d’un Jean-Paul II : tous appelés à la saintetés et à partager le Seigneur, en dehors duquel il n’y a pas de salut.
    Nous pourrons toujours nous plaindre de ci et de ça. L’avenir de l’Eglise est entre les main de CHACUN des chrétiens personnellement. C’est chacun d’entre nous qui a la possibilité de changer les choses, par la communion avec le Christ et la fidélité à sa Loi.
    Le reste suivra. On s’occupe trop du reste je pense.
    Amitié.

  15. L’Islam colonise le monde depuis le septième siècle . Les conséquences de cette conquête : 57 pays arabo-musulmans , 33% des terres immergées se situent dans cette aire de civilisation . Les historiens condamnent le Royaume Uni et la France comme puissances coloniales . les Européens ont honte de ce passé qui ne passe pas , jusqu’à développer chez beaucoup la haine d’eux-memes , la haine de l’Occident …500000 Européens se sont convertis à l’islam trouvant dans cette nouvelle religion un effet cathartique à leur mal existentiel . Ce phénomène va s’amplifier étant donné le rejet des référents religieux et nationaux considérés comme archaiques . En face le monde arabo-musulman est sans état d’ame quant à ses ses colonies qui sont devenues Etats et qui se pérennisent depuis 1300 ans . Serait-ce islamophobie que les hisoriens stigmatisent cette colonisation comme ils l’ont fait pour l’européenne ! Aujourd’hui , dans le cadre d’Eurabia les dictateurs arabo-musulmans , imposent à l’Europe d’accueillir leur surplus de population . Il y a en Europe à ce jour 50 à 60 millions de musulmans , Balkans compris . Leur croit démographique est bien plus important que celui des populations autochtones . Et ils n’attendront pas d’etre majoritaires pour prendre le pouvoir dans les pays d’Europe . Pour la Pensée unique en France qui a vu dans les émeutes des banlieues en novembre 2005 une révolte sociale , il faudra bien un jour qu’elle se soumettre au principe de réalité . Ces tristes événements n’exprimaient que la détestation de la France et des Français . Les banlieues qui vomissent et chahutent la Marseillaise à chaque rencontre ne viennnent que confirmer mon analyse . La répression aurait dû être féroce comme elle l’a été lors des émeutes ouvriéres de 1947-48 , l’armée avait réprimé . La France n’a pas voulu paraître raciste , elle s’est montrée faible face à des totalitaires en herbe . Il est fort à craindre que les banlieues flambent bien plus violemment à l’avenir . Mais j’espère me tromper…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services