L’islamisation du Liban est en cours

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"En juillet 2008, les supermarchés Monoprix et Géant du Liban ont été rachetés par le groupe koweitien TSC, qui affirmait alors qu'il ne changerait pas la politique de ces marques. Aujourd'hui, les Libanais constatent que le jambon a disparu des rayons, et que pour acheter de l'alcool il faut aller dans un endroit séparé et payer à une caisse spéciale. Ils constatent aussi que les employés chrétiens sont peu à peu remplacés par des employés musulmans. TSC étant les initiales de The Sultan Market, ce n'est pas étonnant…

Deux groupes ont été constitués sur Facebook pour protester. L'un des participants signale que l'hôtel InterContinental Phoenicia de Beyrouth ne sert plus de porc. Dans les commentaires de l'article de Libnanews, un intervenant écrit qu'à Saïda et à Tripoli les jours de congé ne sont plus le samedi et le dimanche mais le jeudi et le vendredi."

C'est aussi comme cela que ça se passera en France.

12 réflexions au sujet de « L’islamisation du Liban est en cours »

  1. Bébert

    trêve de plaisenterie
    des choses ont déjà changé ici, dans mon quartier,à Paname, et cela,dans les 2 ou 3 années qui viennent de s’écouler
    Mon épicier arabe, qui avait repris d’un portugais, a d’abord continué à vendre les délicieux “vinho verde ” etc
    Maintenant, c’est fini:plus d’alcool…
    Ma charmante boulangère tunisienne aussi n’a pas manqué de me surprendre: un jour, je suis entré dans sa boutique:elle était entièrement voilée!
    et çà, ce ne sont pas des blagues, mais la réalité
    mon café-tabac est devenu chinois (il a viré le serveur normand,avec lequel je m’entretenais du pays natal)
    Mon teinturier aussi est chinois (trés sympa et compétent,mais il n’emploie que des chinois, il ne doit pas avoir entendu parler de la HALDE!, et même la pharmacienne (elle est cambodgienne) Mais chez elle ça sent moins le communautarisme: question de niveau intellectuel sans doute
    Et où sont passés les français me demanderez-vous…
    Eh bien si, ils existent toujours, en général ils sont profs et on ne les voit pas souvent.. (ils vont souvent la campagne)
    (surement pour préparer leurs cours ou corriger les épreuves:allez, ils ont bien du mérite quand même
    signé bébert

  2. ODE

    eh bien moi je suis prof justement et je m’en vais vous raconter quelque chose… Nous avons reçu les manuels du nouveau programme de 6e en français. Sachez qu’en 6e nous avons déjà au programme une séquence sur les “textes fondateurs” (de notre civilisation): étude de la Bible, de l’Odyssée, de l’Enéide et des Métamorphoses. Eh bien, le nouveau programme change légèrement les choses: plus vraiment de “textes fondateurs”, mais un seul, l’épopée de Gilgamesh. Et puis, une séquence sur les “textes sacrés” des “3 grandes religions monothéistes”, comprenant l’étude de certaines sourates du Coran, parfois en lecture comparée avec certains passages de l’AT. Enfin, une autre séquence sur les textes de l’Antiquité. Moralité: attention, le Coran entre dans les cours de Français par la petite porte… Eh oui vous avez bien lu on va étudier le CORAN en cours de FRANçAIS.

  3. P G.

    @ OBE
    Comme durant 1 siècle et demi, il était impossible d’étudier l’Evangile et le christianisme durant le secondaire, que ce soit en cours de Français et également en cours d’histoire, il fallait bien qu’un jour la religion chassée par la grande porte de notre histoire revienne par la petite porte de l’histoire des autres. L’Islam est désormais la religion estampillée ”républicaine” : financements, discrimination positive, enseignement, culture, etc……
    Finalement la République applique sur le territoire métropolitain la politique de diffusion et de soutien à l’Islam qu’elle avait appliquée dans les colonies pour gêner le catholicisme .
    Il faudra un jour écrire l’histoire des français colonisés par la République qui leur aura arraché leurs langues historiques et leur religion fondatrice ……Un exemple de génocide culturel et religieux.

  4. Jean

    @ Ode, vous nous rassurez, ce n’est pas pour tout de suite qu’on va l’étudier en arabe 😉
    Blague à part, nous avons eu en France un cas similaire assez médiatisé avec le refus d’un Franprix de vendre du porc et de l’alcool. Je me souviens que le gérant disait à la télévision que sans alcool, la violence avait diminué (oui, les femmes battues au nom de l’islam, par exemple !). Soit, jouons aux naïfs qui ne devineraient pas les motivations et faisons mine de croire au souci altruiste et “citoyen” du gérant … mais pourquoi la viande de porc également ? Ça rend violent ?
    http://www.saphirnews.com/A-la-rencontre-du-Franprix-Hallal_a220.html

  5. zelie

    désolée de contredire cet article mais j’achète chaque semaine mon jambon chez TSC comme je l’achetais chez Monop’ auparavant. L’alcool à part, c’est en partie vrai, pas dans toutes les branches.Il faudrait aussi préciser que la société ADMIC (propriétaires chrétiens)qui possédait ces magasins au Liban a vendu à Sultan Center pour développer ses affaires dans le Golfe, en particulier à Dubai.
    Pour Saida et Tripoli, villes majoritairement musulmanes, c’est vraiment pas nouveau.

Laisser un commentaire