Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

L’islamisation de la Seine-Saint-Denis est bien une réalité

L’islamisation de la Seine-Saint-Denis est bien une réalité

Lu dans Famille chrétienne :

Le résultat fait froid dans le dos. Les lieux visités, les deux cents entretiens effectués avec des islamologues, des hauts fonctionnaires, des policiers, des magistrats, des responsables communautaires vont tous dans le même sens. « L’islamisation progressive de la Seine-Saint-Denis est bien une réalité. » D’abord, il y a le spectacle de la rue, avec son cortège de femmes voilées, du simple voile au hijab, qui cache entièrement les cheveux mais laisse voir le visage, en passant par le niqab qui ne laisse qu’un petit espace pour les yeux. Ce dernier est interdit, en principe, du coup certaines femmes portent des masques chirurgicaux, certificat médical à l’appui – le même type de certificat qui sert à « prouver » l’allergie au chlore, pour éviter de se montrer à la piscine en maillot de bain. Dans la rue également, les produits « halal », qui se vendent un peu partout, voire s’imposent quasiment comme une obligation. Et à la devanture des librairies, des livres qu’on ne voit que dans ces quartiers, du style J’aime mon mari, où l’on apprend aux femmes à obéir en tout point et en tout temps à leur seigneur et maître.

À l’école, au réfectoire, les élèves s’organisent spontanément en tables « pures » et « impures », les musulmans d’un côté et les autres à part, et refusent de manger de la viande s’ils n’ont pas la certitude qu’elle est halal. « Ils sont tétanisés, raconte une directrice d’école. J’ai vu des mômes de 8 ou 9 ans vomir… » Au groupe scolaire Al Andalus, école hors contrat pour filles, les enseignantes sont en jilbab noir – comme leurs élèves dès l’adolescence –, les poupées n’ont pas de visage, en raison de l’interdit portant sur la représentation des êtres humains, et la musique est bannie, les salafistes ayant décrété qu’elle était bonne pour les singes et les porcs.

Au dépôt RATP des Pavillons-sous-Bois, célèbre « repaire de barbus », le principe officiel de neutralité est quotidiennement bafoué. Certains refusent de conduire juste après qu’une femme a tenu le volant. Et les conducteurs sont choisis en fonction de leur couleur de peau : « Pour conduire un bus dans un quartier où il n’y a que des Arabes, on fait conduire le bus par un Arabe. Un bus qui doit circuler dans un quartier où il n’y a que des Noirs, on le fait conduire par un Noir », résume crûment un agent.

Sans oublier les gynécologues à qui l’on demande la réfection de l’hymen des jeunes filles afin qu’elles arrivent « vierges » au mariage, les « mariages » temporaires pour avoir une relation sexuelle autorisée, les réunions « non mixtes » à la fac où l’on tient une parole « non blanche », la polygamie qui théoriquement n’existe pas mais sur laquelle certains intellectuels réclament un « débat »… Voilà, très rapidement résumée, la situation sur le terrain. Comment en est-on arrivé là ? […]

Partager cet article

6 commentaires

  1. ” Bienvenue” à la Republique Islamique du Frankistan , ces frontières s agrandissent de jour en jour . Cela devient une province nordique et m.erdique du Maghreb : çe gvt a fait allégeance comme le précédent , le petit sultan à sa mémére va pouvoir bientôt apparaître deguisé .

  2. Heureusement l’évêque mène une action d’évangélisation sans peur !

    Bon, je rêve…

  3. Résumons le tout: emprise de la maçonnerie, même au sein de l’église.

  4. Tout cela montre que ce n’est pas arrivé par hasard, mais mis en place volontairement. Afin de Balkaniser la France pour qu’elle soit définitivement à la merci d’un pouvoir étranger ?
    Souvenons nous de la guerre civile en Yougouslavie, depuis morcellée en Serbie, Kosovo…
    D’ailleurs, on n’entend plus BHL à ce sujet : normal, il continue d’encourager l’immigration en France.

  5. Ne serait-il pas grand temps de raser la Basilique et l’Institution de la Légion d’honneur pour que ces gentils Frankistanais se sentent plus à l’aise. Et, une fois ces deux édifices detruits, on pourrait construire une énorme mosquée capable d’héberger toute la population locale (selon le concept de construction des églises pendant des siècles). L’étape ultime sera de donner son indépendance à ce département pilote, tout en continuant à lui verser des milliards au nom de l’aide humanitaire.

  6. Tout cela est le fruit de la trahison des politiques depuis Giscard jusqu’à Macron, qui ont vendus la France et l’Europe aux islamistes ce qui a contraint l’ISESCO à créer un programme d’islamisation de la France et de l’Europe.
    A part cela il n’y a pas de complot…
    D’ailleurs tous ceux qui affirment l’absence de complot sont généralement impliqués dedans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services