Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

L’islam vu en Seine-Saint-Denis

Trouvé dans La Croix de lundi, ce propos du père Jean Courtaudière, responsable des relations avec l'islam dans le diocèse de Seine-Saint-Denis :

"Les jeunes chrétiens ne sont pas réceptifs à ce dialogue. Ils ne veulent pas entendre parler d'islam parce qu'ils cotoient tous les jours des musulmans dans leurs quartiers, dans leurs écoles. Sans parler d'agressivité, ils éprouvent une sorte de peur de cet islam qui devient majoritaire".

Et le quotidien poursuit :

"Sans jamais l'expliciter, les reponsables diocésains sont nombreux à décrire une certaine tension latente."

Plus haut, le même article précisait en effet que les musulmans représentent le tiers de la population du diocèse.

Partager cet article

6 commentaires

  1. ah, c’est juste de la peur, un truc irrationnel. Un peu de prozac, alors

  2. Non ?! Il y a des musulmans dans le 9 3 ?! Vous plaisantez, on est en France, tout de même !

  3. Un tiers de musulmans .. et plus de la moitié d’apostats !

  4. D’accord avec Daquin: qu’on envoie ces “mauvais” Chrétiens en proche-orient pour qu’ils sachent mieux que l’islam n’est que Paix, Tolérance, Amour, bref, le modèle parfait vers lequel nous devons tous aspirer.
    Question: et si on y envoyait plutôt nos irresponsables diocésains?

  5. “sans parler d’agressivité”…. de la part de qui?
    Une peur, ou un rejet viscéral?
    Expliciter cela est si simple. Lire le coran suffit. Les musulmans appliquent le mépris du non musulman et la conquête par le nombre et la dissimulation.
    A taire cela les chrétiens deviennent complices. Car l’islam n’a rigoureusement que faire de discussions interreligieuses. C’est pour eux marque de faiblesse.

  6. Je ne suis pas français mais je peux bien comprendre ce sentiment car l’islam n’est pas compatible avec la démocratie ou la liberté de la pensée.
    Il n’y a rien à faire avec des fanatiques donc le bout final est d’imposer la sharia. La haine et la jalousie vers la civilisation occidentale, la propre incapacité de progresser et le fanatisme ne permettent aucun “dialogue” avec eux. L’expulsion des derniers musulmans par les Rois Catholiques en Espagne en 1492 a été une décision qui a permis l’élimination en Europe d’une culture incompatible avec la notre. Il faut se rappeler.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services