L’islam, religion d’Etat

Lu dans Daoudal Hebdo :

M "Le ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a adressé ses «voeux les plus chaleureux» aux musulmans de France, à l'occasion de la fête du massacre des moutons, dans un courrier au président du Conseil français du culte musulman Mohammed Moussaoui. […] Elle rappelait son souhait

«que l'abattage rituel soit pratiqué dans le strict respect du droit qui en régit l'exercice et qui prévoit notamment la qualité de sacrificateur agréé et le respect des normes relatives aux abattoirs et à la contention préalable des animaux».

On est heureux d’apprendre que le ministre de l’Intérieur de la République laïque se préoccupe de la qualité de «sacrificateur agréé» des bouchers de l’islam. Mais il y a mieux encore. Elle se disait

«convaincue que nous pouvons pérenniser un abattage rituel et républicain respectueux des règles cultuelles comme des principes relatifs à la protection animale».

L’abattage «rituel et républicain», c’est nouveau. Il serait temps, en effet, selon le voeu de Nicolas Sarkozy, de «toiletter» la loi de 1905. Car si l’on y lit que «la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte», à plus forte raison on n’y trouve rien concernant l’abattage «rituel et républicain», quoique largement « subventionné » par l’Etat. L’abattage «rituel et républicain» est un nouveau témoignage du fait que l’islam est la religion d’Etat, conséquence de la création par l’Etat du Conseil français du culte musulman, comme l’avait aussitôt remarqué le cardinal Lustiger. Et la religion d’Etat implique des soins constants.

MJ

10 réflexions au sujet de « L’islam, religion d’Etat »

  1. RL

    Cette manie d’apposer l’adjectif républicain à tout concept est un peu agaçante. Après le dialogue républicain, l’esprit républicain, le giron républicain, voici l’abbattage républicain.
    Une manière de nous adresser un bras d’honneur républicain…

  2. VD

    C’est effrayant cette soumission.
    Hier je me trouvais dans un centre de téléphonie mobile, attendant mon tour comme 5 autre personnes. Arrive une personne manifestement, non “de souche” qui est passée devant tout le monde sans susciter la moindre réaction.
    Je suis furieuse.

  3. Ludovic

    Très belle analyse.
    L’Etat n’est pas fou. Plutôt que de choisir une religion qui va l’embêter car elle prone l’autonomie du religieux, il choisit avec l’Islam une religion qui lui permet d’avoir tous les pouvoirs (religieux et politique étant confondus).
    Sauf qu’il n’a pas vu ce que cela impliquait sur la société.
    L’heure est très grave.

  4. yiannis

    Il n’est plus contestable que l’Islam a pratiquement pris le pouvoir en France.
    La seule question en suspens est de savoir quand aura lieu l’assaut final
    Cela ne devrait plus tarder eu égard à la vitesse avec laquelle les terres dIslam s’installent dans notre malheureux pays.
    Puisse Dieu pardonner notre lâcheté et nous venir en aide.

  5. LOUIS 14

    Un rituel républicain pour ces apprentis sorciers d’Alliot Marie ou Sarkozy , plus attachés à leur élection qu’à leurs convictions…
    Pour la gauche , c’est du “citoyen” à toutes les sauces… c’est pas très loin du tout républicain…

Laisser un commentaire