Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

L’islam en mal de créativité

L’islam en mal de créativité

D’Annie Laurent dans La Petite Feuille Verte :

Outre la doctrine réservant à Allah la connaissance exclusive de toute chose, et donc de tout ce qui relève de la science (PFV n° 61), d’autres éléments tirés du Coran participent au blocage de la créativité au sein de l’Islam.

  • Ayant « été créé faible » (4, 28) par volonté divine, l’homme ne peut pas être le créateur de ses propres actes. Dans les domaines de la connaissance et de l’action, le Coran ne retient que la cause première (Allah) et néglige toute cause seconde (l’être humain)
  • C’est Lui [Dieu] qui vous a créés, et tout ce que vous faites (96, 37).
  • Dieu, tout est soumis à Sa puissance ; Il exerce sur ses serviteurs une domination absolue. Il est le Sage, l’Informé (6, 17-18).

Le principe de l’impuissance humaine s’applique même dans le cadre du djihad où le musulman est amené à tuer les ennemis d’Allah.

  • Ce n’est pas vous qui les avez tués ; mais Dieu les a tués. Tu ne lançais pas toi-même les traits quand tu les lançais mais Dieu les lançait pour éprouver les croyants au moyen d’une belle épreuve venue de Lui (8, 17).

Bien que l’inventivité humaine ne soit pas encouragée, on peut être frappé à quel point celle-ci se manifeste dans ce domaine, surtout depuis le milieu du XXème siècle : les djihadistes imaginent des méthodes nouvelles qui leur sont propres : attentats-suicides, même par avion (cf. le 11 septembre 2001), voitures piégées, égorgements publics, éventrations, crucifixions, bûchers, etc.

Le Coran ne laisse aucune autonomie au sujet humain, lequel ne dispose par conséquent ni de liberté ni de responsabilité personnelle. « Si Dieu est tout-puissant, personne d’autre ne saurait revendiquer une puissance créatrice. Le bonheur ou le malheur que Dieu veut à quelqu’un l’atteindront fatalement ; personne n’est capable de s’interposer » (Jacques Jomier, Dieu et l’homme dans le Coran, Cerf, 1996, p. 48). L’homme est même incapable par lui-même d’agir sur la nature, de faire croître les plantes, d’aménager l’espace, etc.

Dans la célèbre conférence, « L’islamisme et la science », qu’il donna à la Sorbonne le 29 mars 1883, l’académicien Ernest Renan cite la lettre qu’un cadi (juge) musulman de Mossoul (Irak) adressa à un voyageur français, M. Layard, qui désirait connaître les caractéristiques et le passé de l’antique Ninive. Il reçut cette réponse : « Ce que tu me demandes est à la fois inutile et nuisible. Bien que mes jours se soient écoulés dans ce pays, je n’ai jamais songé à en compter les maisons, ni à m’informer du nombre de leurs habitants […]. Pour l’histoire antérieure de cette cité, Dieu seul la sait, et seul il pourrait dire de combien d’erreurs ses habitants se sont abreuvés avant la conquête de l’islamisme. Il serait dangereux à nous de vouloir les connaître […]. Dieu a créé le monde ; devons-nous tenter de l’égaler en cherchant à pénétrer les mystères de sa création ? ». Et Renan d’en déduire : « “Dieu sait mieux ce qui en est” est le dernier mot de toute discussion musulmane » (Journal des Débats, 30 mars 1883). […]

Chers amis,

Un grand merci à tous pour votre mobilisation et votre soutien. Grâce à vous, nous avons réuni plus d'un tiers du budget annuel du Salon beige en un mois de campagne et nous pouvons commencer cette année plus sereinement que d'habitude !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. On peut dire ce que l’on veut sur le chamelier pédophile, sanguinaire et raciste ainsi que sur son bouquin abominable, mais il a réussi à bien verrouiller son affaire en soumettant tous ses adeptes …

  2. Résultat : pas un seul progrès technique, technologique, médical ou scientifique ne peut être mis au profit du monde musulman… Il n’y a pas besoin d’être expert en théologie ni même en psychologie pour comprendre que dès le début de l’extension de l’islam, les successeurs de Mahomet se sont empressés de tout verrouiller afin de mieux asseoir leur pouvoir !

    Après tout, ce sont les muzz eux-mêmes qui sont les premières victimes de leur idolâtrie…

  3. contrairement à la propagande, ce n’est pas l’islam qui a apporté la civilisation à la Barbarie franque et autre, mais ce sont les chrétiens qui vivaient dans les pays devenus musulmans qui permettaient les progrès de sciences et autres rayonnements intellectuels (voir “Aristote au Mont Saint Michel”).

  4. En Enfer il n’y a que des roches et du feu et il n’y a besoin de rien d’autre… Par conséquent toute création est inutile.

  5. L islam n est pas une religion mais un système holistique totalitaire c est tout, il n y a rien d autre à dire sur ce système, cela resume tout, on reconnaît un arbre à ses fruits disait le Christ, les fruits de l islam nous les voyons tout les jours, ça devrait nous suffire

  6. l’islam est figé puisque le coran n’est ni ininterprétable ni altérable! les versets doivent être lus au premier degré car l’arabe est “une langue claire et sans tortuosité” (mahomet dixit)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!