Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’interview du cardinal Trujillo fait du bruit

L’interview du cardinal Trujillo à Famiglia Christiana, où il a mis en garde contre une tendance perceptible vers la criminalisation du discours pro-vie, continue à faire du bruit. Libération de ce matin le cite sur la question de la désobéissance civile, et Ivan Rioufol l’approuve.

Le Telegraph de Londres, ainsi qu’une centaine d’autres sources anglo-saxonnes, attire l’attention sur un autre passage où le cardinal avertit que les chercheurs qui se livrent à des recherches destructrices d’embryons encourrent l’excommunication.

FC : [l’excommunication qu’entraîne l’avortement] s’applique-t-elle aussi à ceux qui font des recherches sur les cellules souches embryonnaires ?

Cal Trujillo : Oui. C’est la même chose. Détruire l’embryon équivaut à un avortement. Et l’excommunication s’applique à la femme, aux médecins, aux chercheurs qui éliminent l’embryon.

Puisse l’écho fait à ces mises en garde éclairer des consciences.

Henri Védas

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mon avis est que les médecins, ceux qui permettent l’avortement et ceux qui en font la promotion sont au final plus responsable que la femme qui avorte.
    Elles ne savent pas ce qu’elles font.
    Par ailleurs beaucoup de femmes seules souvent tres jeunes prennent tres a coeur leur rôle de mère. En apprenant l’amour a leur(s) enfant(s) sans le savoir tout naturelement elles les ouvres a l’amour de Dieu.
    C’est pourquoi aussi les enfants ont beaucoup de facilité a croire que Dieu est amour et qu’Il les aimes personnelement.
    Il y a des choses pour lesquels il faut se battre.

  2. Et plus que les médecins, les politiques démissionnaires qui préfèrent flatter les peuples dans le sens de la facilité que de l’aider à s’élever …

  3. Bonjour, sans doute pourrez vous enfin m’aider, car j’ai cru comprendre que votre blog est bien informé sur ces questions.
    Voilà, je voudrais me faire excommunier car je ne suis pas vraiment satisfait de l’enseignement de l’Eglise Catholique, mais je ne sais vraiment pas comment faire. Sachant que j’ai été baptisé avant l’âge de 1 an, y-a-t’il un formulaire à remplir et à renvoyer ? Si oui, pourriez-vous avoir l’amabilité de m’en dire un peu plus ? Les prêtres et évêques rencontrés à ce sujet semblent gênés et ne me répondent pas franchement…
    Merci d’avance pour votre réponse, sincères salutations à tous.
    Léo
    Ps : Votre blog est remarquable par son accessibilité et la qualité de ses articles.

  4. @ Léo
    Merci de vos compliments – même si nous préférerions vous voir un peu moins enthousiaste vis-à-vis du SB, et un peu plus vis-à-vis de l’Eglise !
    Quant à votre question : Vous semblez penser que l’excommunication annulerait le baptême. Or ce n’est pas le cas : puisque vous avez eu la grâce d’avoir été baptisé, vous resterez baptisé toute votre vie, car les dons du Seigneur sont sans repentance. Des ligues anticatholiques organisent parfois des cérémonies de débaptisation, mais cela n’a aucune valeur autre que folklorique.
    L’excommunication sanctionne le fait qu’un baptisé s’est retiré de la communion de l’Eglise, de par la gravité d’un péché, en particulier public. Elle doit à l’idéal être suivie du retour à la communion de l’excommunié, après une confession et une absolution accordée par le Pape, l’évêque du lieu ou un prêtre autorisé. (CEC §1463)
    Votre désir d’être excommunié procède donc a priori d’un malentendu sur ce que signifie l’excommunication. Si vous ne souhaitez pas fréquenter les sacrements de l’Eglise, il vous suffit… de ne pas les fréquenter, sans chercher de signe plus spectaculaire de votre éloignement de l’Eglise.
    Mais je vous invite surtout à vous assurer qu’avant de le rejeter vous connaissez vraiment l’enseignement de l’Eglise, dont les bribes que rapportent les médias sont rendues méconnaissables.
    Par où commencer ? Par exemple par les catéchismes simples et concrets d’un prêtre du diocèse de Paris, en format mp3 :
    http://beatimites.free.fr/ktaudio.htm

  5. La subversion c’est tout un art…et le journal La Croix est expert en la matière.
    http://www.la-croix.com/afp.static/pages/060628152355.s5zinzxn.htm
    Au sixième paragraphe : ” Le cardinal Lopez Trujillo, l’un des piliers du camp ultra-conservateur ”
    Nous avons compris ?
    Je traduis tout de même pour le plaisir : ” Chers lecteurs de La-Croix-journal-catholique, ne vous inquiétez pas trop de l’article que vous venez de lire concernant les craintes de l’ Eglise sur les avancées alarmantes des lobbies pro-avortement et pro-homosexuels. Ce ne sont que des racontars provenant de ” l’un des piliers du camp ultra-conservateur ” autant dire un réactionnaire d’extrême droite, un fasciste quoi ! Un représentant des bourgeois rétrogrades formant un”CAMP”, une sorte de ligue ou de clique qu’il vaut mieux mépriser ”
    Et pour finir, en dernière ligne : “a estimé le représentant du Vatican”. Autant dire qu’il ne représente que lui-même.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services