Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’intérêt de l’enfant prime sur sa carrière

À Murcia, au sud-est de l'Espagne, le juge Fernando Calamita pourrait être suspendu de ses fonctions pour une période de 18 ans et condamné à une peine de prison de 9 ans si le tribunal suit la réquisition du Parquet. Quel est donc le crime commis par ce juge ?

Ferrincalamitastartofhearing Durant des mois le juge Fernando Calamita s'est opposé à l'adoption d'une enfant, née par insémination artificielle, par la conjointe de sa mère biologique. Il a retardé la procédure, contestant la légitimité de cette adoption et invoquant le risque pour l'enfant mineur de vivre au sein d'un foyer homosexuel. Le juge Calamita avait même saisi le tribunal constitutionnel, en dénonçant le "mariage" homosexuel. Face aux juges du tribunal supérieur de Murcia, devant lesquels il comparaissait, il s'est courageusement défendu en invoquant l'intérêt de l'enfant et a déclaré à la sortie du tribunal :

"Les enfants ont besoin d'un père et d'une mère. Un homme et une femme se complètent et non pas deux femmes homosexuelles. Les enfants de gays sont des cobayes humains."

Le jugement sera rendu le 3 décembre.

Ce juge est courageux. Nous sommes entrés dans l'ère des nouveaux martyrs…

Philippe Carhon (via e-deo)

Partager cet article

6 commentaires

  1. Nous soutenons le juge Calamita, mais n’oublions pas que le mariage homosexuel est légal en Espagne, et par conséquent notre juge courageux enfreint la loi…
    (Quand la loi humaine enfreint la loi naturelle, que faire ? L’objection de conscience est une solution courageuse et c’est pourquoi je parle de nouveaux martyrs…
    Philippe Carhon)

  2. Comité de soutien?
    Besoin de dons?

  3. Très courageux !

  4. Ces pauvres enfants ne connaîtront vraisemblablement pas leur “géniteur” (souvent don de sperme) et ils auront pour les faire grandir naturellement (et souvent sans religion) que deux femmes (ou deux pères).
    ESt-ce qu’on n’est pas tombé sur la tête ?
    C’est du n’importe quoi et ces pauvres enfants sont des MARTYRS ainsi que ceux qui défendent leur cause.

  5. Si les dégâts psychiques infligés aux enfants par le non respect des lois naturelles était mesurables, ils feraient sauter le “sysmographe!”
    En effet “Me”, beaucoup d’enfants sont martyrs de la dégénérescence vertigineuse du monde.

  6. >Merci, si possible, de suivre cette affaire importante sur le plan des principes…La question de l’objection de conscience es très délicate pour un juge, pourtant ce problème va se poser de plus en plus.

Publier une réponse