Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’insurrection est permise, uniquement si vous êtes de gauche

L’insurrection est permise, uniquement si vous êtes de gauche

Jean-Luc Mélenchon, bien silencieux sur l’assassinat islamique à Rambouillet, s’épanche contre la tribune des militaires et appelle au respect de la loi :

En 2018, ce guignol soutenait pourtant que l’insurrection est un droit et un devoir :

Partager cet article

14 commentaires

  1. Les c…s ça osent tout……

  2. Les militaires en retraite n’appellent nullement à l’insurrection mais avertissent qu’il y a risque d’insurrection et que leurs collègues d’active devrons alors intervenir contre cette insurrection et non pour la déclencher. C’est comme un pompier qui avertirait que dans telle foret de résineux mal entretenue un incendie dramatique pourrait arriver et qui serai accusé de vouloir y mettre le feu.
    Il est arrivé que des militaires complotent une sédition (Espagne 1936 France 1961) mais il n’annonçaient jamais leur intention.
    Quand le doigt du sage montre la lune, le sot regarde le doigt.

  3. pourquoi s’arrêter à un polichinelle pareil, de toute façon en 1793 il aurait pris un coup de guillotine comme ses amis Robespierre et toute la clique de ces dictateurs en puissance. Ce qui l’énerve c’est que des militaires s’aperçoive de l’islamo-gauchisme de ce pied nikelé, qu’il la ferme et qu’il dégage, il est comme le diable il devient de plus en plus enragé parce qu’il est en train de perdre la bataille, et en plus qu’est-ce qu’il représente:lui-même et quelques guignols de son espèce: socialistes carmausain, tout pour moi rien pour le voisin c’est sa devise

  4. Quand Venise Vélizy (je ne me rappelle ni la ville italienne, ni le centre commercial d’Ile-de-France) proclame que, même à la retraite, les militaires sont soumis à un strict devoir de réserve, personne ne la contredit et tous les médias de la bien-pensance ont repris cette ânerie en boucle.
    Elle laisse entendre que les militaires retraités ont, comme les militaires d’active, que le droit de se taire. Et elle semble avoir une sérieuse envie de le supprimer.
    Et, depuis 2 jours, les plateaux de TV reprennent en boucle des informations erronées. On ne parle que d’une vingtaine de généraux EN 2ÈME SECTION (donc retraités). Ils sont effectivement soumis au devoir de réserve comme les généraux en 1ère section, et peuvent être radiés pour raison disciplinaire.
    À ma connaissance, sous la Vème République, seuls 2 officiers généraux ont été radiés de la 2ème section :
    – le Vice-amiral d’escadre Antoine Sanguinetti, major-général de la Marine, mis à la retraite d’office en 1976 pour avoir critiqué à de nombreuses reprises les décisions du Président de la République. Il a été réintégré dans la 2ème section en 1983 ;
    – le Général de corps d’armée Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère, radié des cadres par Flanby, sur proposition de Le Drian, par décret du 23 août 2016. Et ce en dépit d’une relaxe devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer le 26 mai précédent. Et déjà il dénonçait à Calais la submersion migratoire…
    La lettre, rédigée par le Capitaine de Gendarmerie (en retraite) Fabre-Bernadac, a été signée par plus d’un milliers de militaires retraités de tous grades, officiers, sous-officiers et militaires du rang. Ces catégories de citoyens ont les mêmes droits que n’importe quel retraité de quelque métier que ce soit.

    • D’ailleurs le général Piquemal est l’un des signataires de la lettre ouverte, et il se présente comme général (ER) c’est à dire en retraite. Les autres sont généraux (2S) c’est à dire en 2ème section.
      En toute rigueur les généraux en 2ème section sont encore en activité et donc soumis au devoir de réserve. Cependant la pratique actuelle est de considérer qu’ils sont totalement libres de leurs engagements, comme en témoigne la liste de ceux qui ont un rôle actif en politique sans être nullement inquiétés (Gal Martinez, Gal Tauzin, pour ne citer que les plus récents…).
      L’existence de la 2ème section est un anachronisme, hérité du début du siècle dernier où on estimait que pour encadrer les millions de mobilisés il fallait avoir un vivier d’officiers généraux immédiatement prêts à reprendre du service.

  5. Melenchon est un gauchiste extrémiste doublé d’un guignol : en bon marxiste, il peut soutenir n’importe quelle thèse, voire des thèses contradictoires, à partir du moment où elle sert la révolution. Donc, ne perdons pas notre temps à analyser ses propos…

  6. Il est étrange d’observer Mélenchon se revendiquant le seul à faire l’insurrection. Souvenons-nous de cette descente de police dans ses locaux. Combien n’a t-il pas crier comme un goret. Personnellement (ancien militaire), je félicite les militaires qui ont pris la plume pour dire vers quelle abîme nous avançons. La guerre civile est à nos portes. IL est temps de prendre conscience de la situation actuelle et de réagir. Français et Françaises soyez français.

  7. De grâce, que l’on cesse de parler de putsch des généraux d’avril 1961 et que l’on parle du putsch des généraux du 13 mai 1958, celui qui a permis l’arrivée au pouvoir de De Gaulle, pour le meilleur et pour le pire, mais le meilleur a été de virer la classe politique de la IVème république, celle de toutes les tambouilles en situation de guerre du Vietnam et d’Algérie.
    Le putsch de 61 a échoué parce que celui de 58 a réussi. C’est cela la morale de l’Histoire, pas celle du dégueulis bileux de Mélenchon, petite indignité nationale parmi tant d’autres.

  8. avez vous remarqué que les zélus de gôche, larem et mélachonistes sont tous dans le même régistre: il s’agit de ne pas lire et commenter la tribune des militaires, mais de cracher sur les généraux “factieux” et sur mlp
    tactique stalinienne qui fonctionne bien

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services