Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Institut Thomas More s’étoffe

IJean-Thomas Lesueur, délégué général de l'Institut Thomas More veut renforcer le think thank d'opinion en lui faisant jouer le premier rôle de penseur de la droite et du centre-droit. L'institut a ainsi émis de fortes réserves sur la dénaturation du mariage, alors que d'autres cercles de droite sont restés plutôt discrets.

"La Fondapol s'y est dit favorable et le sujet est trop chaud pour que l'Institut Montaigne s'en saisisse".

Pour structurer ses propositions, le think-tank a décidé de muscler son organisation. Un conseil d'orientation regroupant 14 personnalités vient d'être mis en place. Parmi elles,

  • des chefs d'entreprise : Charles Beigbeder (Gravitation Group), Sébastien Aguettant (Delpharm) et Xavier Fontanet (Essilor) ;
  • des universitaires : la philosophe Chantal Delsol et le démographe Gérard-François Dumont ;
  • Wolfgang Glong, membre du Comité d'analyse économique franco-allemand,
  • le député UMP de la Drôme, Hervé Mariton.

L'objectif est de coller au calendrier gouvernemental et élaborer des contre-propositions. Des groupes de travail sur la place de la personne et de la famille, sur la thématique "fédéralisme et enracinement" ou encore sur la réforme du modèle social, devraient se traduire par des colloques et des publications d'ici la fin de l'année.

Partager cet article

3 commentaires

  1. S’il y a Mariton ce peut être que bien.

  2. Je demeure méfiant sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à un “think thank” car, un jour ou l’autre, ils sont l’objet d’une OPA de la part des financiers de l’oligarchie mondialiste, au point d’en dénaturer les idées.
    On peut débattre de l’avenir sans, automatiquement, copier les modèles anglo-saxons.

  3. En ce qui concerne Fondapol ils ont la même conseillère que la gauche : Caroline Mécary, grande papesse de la LGBT
    http://www.fondapol.org/nos-idees/couple-famille-pour-legalite-812/
    voir p.6
    Récemment elle voulait affranchir la femme du devoir d’être mère grâce à la GPA par un retournement argumentaire pervers
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/07/gpa-la-plus-grande-subversion-feministe_1828552_3232.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services