Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

L’inquiétude grandit chez les partisans de Joe Biden

L’inquiétude grandit chez les partisans de Joe Biden

Laurence Haïm est une journaliste (il faut le dire vite) franco-américano-israélienne. Ancienne correspondante du groupe Canal+ et de l’agence CAPA (agence qui avait réalisé le montage grossier “Les Infiltrés” à Bordeaux) à Washington de 1992 à 2017, elle fait partie des quelques journalistes français à avoir été accrédités aux conférences de presse de la Maison-Blanche.

En janvier 2017, elle a rejoint l’équipe d’Emmanuel Macron, en tant que porte-parole. Elle quitte ses fonctions au sein de LREM le 12 juillet 2017 pour retourner aux Etats-Unis. Fanatique de Joe Biden, elle se fait remarquer par ses tweets d’une grande recherche journalistique :

Autant dire qu’elle n’a absolument aucune information sur ce que fait, dit, écrit, pense l’équipe Trump… En revanche, elle a des informations sur l’équipe Biden. Et ses derniers tweets sont intéressants :

Au-delà de l’élection présidentielle, le Parti démocrate a remporté 218 sièges à la Chambre des représentants, soit la majorité absolue dans sa plus simple expression. Dans le Congrès sortant, les démocrates détenaient 232 sièges. C’est donc un résultat en baisse pour le clan démocrate.

Au Sénat, les Républicains semblent pouvoir conserver leur majorité. Les électeurs américains devaient renouveler 35 des 100 sièges de sénateurs. Dans le Sénat sortant, 53 sont Républicains contre 47 pour l’opposition démocrate et indépendante. Sur les 35 sièges en jeu, 23 étaient détenus par des républicains, laissant aux démocrates l’espoir de menacer la courte majorité de Donald Trump.

  • En Caroline du Nord, le républicain Thom Tillis a assuré sa réélection, son adversaire démocrate Cal Cunningham ayant reconnu sa défaite mardi. Sa victoire apporte un 49e siège au Parti républicain, contre 48 acquis pour les démocrates.
  • En Alaska, l’issue n’a pas encore été proclamée mais le républicain Dan Sullivan semblent bien parti pour l’emporter, avec 62 % des suffrages après dépouillement de 61 % des bulletins de vote.
  • Il restera alors les deux sièges en jeu en Géorgie, où, particularité locale, un second tour sera nécessaire le 5 janvier. Pour l’un des deux sièges, la sénatrice républicaine sortante Kelly Loeffler affrontera le démocrate Raphael Warnock : pour l’autre, le sortant républicain David Perdue sera défié par le démocrate Jon Ossoff. Si les deux démocrates l’emportent, le Sénat se retrouvera à égalité parfaite entre les deux camps, la voix prépondérante revenant alors au futur vice-président. À l’inverse, un seul succès en Georgie suffirait aux républicains pour conserver leur majorité.

Partager cet article

9 commentaires

  1. L’orthographe et la syntaxe ne sont pas son fort.

  2. Ce matin, sur Sputnik, j’ai regardé une interview de Me François-Henri BRIARD, avocat au Conseil d’état et à la Cour de cassation, avec beaucoup d’attaches aux USA :
    https://fr-sputniknews-com.cdn.ampproject.org/c/s/fr.sputniknews.com/amp/international/202011101044749354-donald-trump-a-t-il-reellement-perdu-video/
    Connaissant personnellement Me Briard, je trouve que cette analyse est parfaitement conforme à la réalité des faits, et non calquée sur les fantasmes de la presse gauchiste et la volonté “démocrate” d’imposer sa volonté…

  3. Oui mais par contre M. Trump est détendu, il joue au golf…
    Les services secrets, eux, sont sur les dents puisque Trump dans son décret ne leur a laissé que 45 jours après l’élection pour remettre un rapport détaillé à toutes les autorités du pays sur l’ensemble des fraudes, les complicités et même les liens avec des puissance étrangères. Ils ont du pain sur la planche.

  4. Je résume => gheugheugheugheu

  5. On va retrouver au gnouf toute la famille démonocrate “Dalton”, biden faisant office de rantanplan, sous la férule du ” poor some cowboy” Trump , qui va les faire prisonnier, plus vite qu ils ne pensent.

  6. vu l’ampleur des fraudes, si la justice américaine est honnête et non partisane, de nombreux démocrates bourreurs d’urne finiront en prison

    • Il ne s’agit pas que d’honnêteté : il doit y avoir des pressions terribles (pour ne pas dire autre chose) sur les juges…
      Un agent de la Poste qui avait alerté sur la fraude et témoigné sous serment, dénoncé des consignes de hauts responsables, a été fortement interrogé par ce qui représente la police postale, mais il n’a pas cédé (même si le Washington Post prétend le contraire)… Son nom a été divulgué, ce qui est une menace !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services