Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’influence très limitée de Christine Boutin

Monde & Vie (n°797 du 28 juin) critique le mouvement de Christine Boutin :

"le problème du FRS : les sujets “politiquement incorrects” sont esquivés ; et les prises de position courageuses, généralement vouées à l’échec à cause d’un manque total de soutien. A l’intérieur même du parti, plusieurs militants et même des élus en sont conscients : au sein de la majorité parlementaire, ils n’ont qu’un rôle de figuration, ou de faire-valoir auprès de l’électorat catholique dans un jeu de dupes. Idiots utiles, mais impuissants et ultra-minoritaires. Sur le terrain, Boutin peut compter sur ses élus, et notamment sur Jean-Frédéric Poisson, qui se multiplie à l’Assemblée, souvent sans être entendu […]

Alors que ses velléités sont ainsi contrées par le vrai pouvoir, le FRS se félicite de ses audaces, au lieu de tirer les conséquences de ce rapport de force bien commode. Et c’est là que le bât blesse. Pour l’instant, le petit parti de Christine Boutin n’est qu’une pièce parmi d’autres dans une machine gouvernementale qui souhaite avant tout ratisser au plus large et Christine Boutin elle-même a beaucoup moins de poids, auprès de Nicolas Sarkozy, que son ami le ministre franc-maçon du Travail, Xavier Bertrand, sa collaboratrice à la Ville Fadela Amara ou, pire encore, la secrétaire d’Etat à la Famille, Nadine Morano…  […]

Malheureusement, Morano, très proche de Nicolas Sarkozy, appartient au cercle des « sept ministres » créé par le président de la République en vue d’un prochain remaniement du  gouvernement; Christine, elle, n’était même pas invitée au voyage présidentiel au Liban, mijuin, et a dû se plaindre pour que cela se remarque… Son influence est donc des plus limitée. Or, ainsi que le constatait Poisson lui-même, le 21 mai, les bonnes intentions ne servent à rien, si elles ne sont pas suivies d’effets. Les électeurs, déclarait encore le député des Yvelines, jugeront le FRS « à l’aune de ses résultats ». Et ces résultats, parlons-en ! Le seul véritable résultat tangible du parti, c’est… la victoire, le 20 mai, devant le tribunal administratif de Paris, de Mme Namizata Fofana, dans la première application du droit au logement opposable. D’ici un an, près de 100000 personnes mal logées, généralement d’origine immigrée, auront la possibilité de porter plainte contre l’Etat et d’obtenir des compensations financières si elles ne sont pas relogées!"

Michel Janva

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Est-ce qu’une taxe spéciale pour ces “idiots utiles” pourrait être créée pour leur faire payer leur coûteuses idées?
    Ce droit opposable au logement est une bombe sociale qui aura sans doute encore plus de conséquence néfaste que le regroupement familial de Giscard!
    La différence est que la France est exsangue.
    La continuité c’est que c’est toujours la fausse droite qui est à l’origine de ces calamités publiques…et que les français en redemandent à chaque élection!

  2. Christine comment? FR quoi? Non, désolé je ne vois pas…

  3. Cela fait des années que les mêmes reflexions fleurissent. Je ne suis pas un partisan de Christine Boutin mais il faut lui reconnaitre qu’elle est dans le combat politique et qu’elle défend une partie des point non négociables.
    Disserter de son influence est interessant mais on peut faire le même raisonnement sur le FN (même au temps de sa gloire) et sur tout type d’organisation ou de personnage qui décide de travailler pour nos idées à l’interieur du systeme.
    Je pense que nous avons besoin de lien avec tous ces gens et de mettre en lumière ce qu’ils font de bien plutot que de relever ce qu’ils ne font pas…

  4. Tant qu’à faire, pourrait-on déposer un projet de loi de “droit opposable” pour ceux qui ne veulent/peuvent pas/plus payer leurs impôts ? Ce serait pratique, et l’état s’engagerait, comme d’habitude, à reporter les sommes non légalement dues mais non perçues sur les autres ; logique !

  5. Il ne lui reste qu’a démissionner en faisant une conférence de presse, pour expliquer le pourquoi du comment!
    Ce ne serait pas une sortie royale, mais ce serait plus digne que de rester!
    A-t-elle le niveau intellectuel et l’humilité nécessaire pour le faire?
    L’avenir nous le dira, mais j’en doute!

  6. Je n’ai jamais compris pourquoi Christine Boutin ne s’était pas allié avec Philippe de Villiers. Si quelqu’un a la réponse je serais heureux de le lire.

  7. Cela me rapelle ce vieux chant de la Légion : “T’auras du Boutin, t’auras du Boutin”…. Elle, a eu son ministère, et en a rajouté pour jouer les “engagées”, mais nous (et la France ruinée), nous l’avons dans l’os (sans moelle).
    Après le droit au logement pourquoi pas “les droits” : au frigo rempli chaque semaine, à l’ordinateur, au téléphone, à la voiture, etc.
    Au vu de telles incohérences – perversions de la charité chrétienne – on ne peut s’empêcher de paraphraser Péguy : ” on ne saura jamais ce que la peur de ne pas paraître suffisamment “dans le vent”, aura fait commettre de lâcheté à nos “catholiques “. »

  8. parmi les débats précedant la derniére campagne présidentielle qui a vu sur la 5 la BOUTIN entrer en transes ,tel le grand pretre déchirant ses vetements,chaque fois que guillaume PELTIER PRENAIT LA PAROLE ?

  9. Je m’en souviens… elle faisait peine à voir…

  10. Mêmes interrogations qu’Aristote.
    Je me dis qu’elle veut sans doute redorer son image en ayant pris le ministère du logement “social”.
    Malheureusement, les images, c’est bien éphémère… et de plus c’est pas là où on l’attendait…

  11. @Knock,
    Moi, j’ai vu la Boutin sur France 5 face à Guillaume Peltier… c’est vrai qu’elle était pitoyable et ridicule. Là est peut-être la réponse à la question pas d’alliance entre Boutin et Villiers? Une “légère” différence sur l’appréciation des dangers de l’islamisation de la société française.
    A cela s’ajoute le fait qu’elle regrette encore de ne pas avoir été prise sur le quota des députés européens de Philippe de Villiers en 1999… depuis, elle ne le supporte plus et tout est bon pour le dénigrer.

  12. Mme Boutin est pire qu’inutile, elle dessert nos idées. Elle rassure une part importante de l’electorat “traditionnel”, elle est la bonne conscience des “honnêtes gens”, des “gens comme il faut”, de “ceux qui ont une conception “traditionnelle” de la société”. Ces électeurs sont “de droite”, donc ils votent “à droite”. Bien sûr, ils regrettent les “sacrifices à l’air du temps”, mais ils guettent le moindre petit détail (un beau discours, une belle phrase, un bon truc sur le plan économique, une Boutin au ministère,…) pour s’exclamer et se rassurer !
    A ce sujet, les idiots utiles du CNI (http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/06/annick-du-rosco.html#comments) sont exactement de la même trempe. A quoi cela sert-il de s’émouvoir des délires de Morano ? Ils vont encore appeler à voter pour les mêmes dans quatre ans ! Comme depuis trente ans ! Ils sont touchants de naïveté : à chaque fois, depuis des décennies, ils font mine de s’émouvoir, d’être furieux, de se révolter… et l’électeur de bonne famille de se réjouir en se disant “vraiment, elle est bien, elle est “comme nous” Mme du Roscät”. Et quand arrive l’échéance présidentielle, fidèlement, docilement, ils se rangent d’un seul homme derrière le “chef de la droite”.
    Dites moi, Mmes Boutin et du Roscoät, comment se fait-il que nous, lecteurs du salon beige, ne soyons par surpris de ce que nous fait votre “droite”, alors que vous semblez tomber des nues ? Tout ce que fait votre “droite”, nous l’avions prévu, nous le savions, nous ne sommes pas surpris. N’est-ce pas votre boulot la politique ? Si vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances, lisez régulièrement le salon beige !

  13. Pour le 14 février, le FRS s’est fendu d’un solide communiqué sur l’amour et la sexualité, aux accents fortement chrétiens, mais combien d’électeurs vont sur le site du FRS ?
    Par contre si Madame le ministre menaçait de démissionner, précisant qu’elle refuse de servir de râteau pour l’électorat chrétien, ça serait remarqué (sans parler du panache !) ! Ensuite que Sarko s’en fiche ou pas, ça serait autre chose, mais les chrétiens qui ne réfléchissent pas encore assez sauraient à quoi s’en tenir.
    Chevènement avait osé claquer la porte, sans crainte de perdre des prébendes ministérielles, pour défendre ses convictions. Une ministre chrétienne ne peut faire moins, servir bling-bling Mammon et Dieu. Elle ne peut pas ignorer que son poste sert à manipuler les chrétiens et est totalement inutile !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services