L'immonde tweet de Benoît Lebreau, journaliste sur France 5

La Manif Pour Tous demande
des excuses
.

"La Manif Pour Tous invite également la direction de France Télévision
à être vigilante sur les publications sur les réseaux sociaux des
journalistes et collaborateurs d’émissions du service public pour éviter
à l’avenir de nouveaux dérapages."

5Add : Si vous souhaitez vous
manifester contre cet immonde tweet, sentinelles et veilleurs et tous les défenseurs de la famille
rendez-vous ce soir à 19 heures devant le siège de France 5,
10, rue Horace-Vernet -92130 Issy-les-Moulineaux.

Vous pouvez d'ici là appeler France 5 au 01 56 22 91 91 pour manifester votre mécontentement.

54 réflexions au sujet de « L'immonde tweet de Benoît Lebreau, journaliste sur France 5 »

  1. tiber

    Rien d’étonnant.
    Je pense que cette blague de mauvais goût discrédite surtout son auteur, et montre ou se situe ceux qui respectent les autres dans leur souffrance. Sans doute se fait divers annonce t-il un débat ou l’on opposera le comportement néfaste de parents sur leur enfant naturelle et l’exemplarité affective de parents homos sur leurs enfants issus de la PMA ou de la GPA.
    En plus c’est franchement bête, cela manque d’esprit.

  2. Zorro

    On pourrait aussi répondre à ce journaliste que cette effroyable histoire est le résultat de la politique du gouvernement qui prend un malin plaisir à vouloir détruire la cellule familiale. Sans compter bien sûr aussi sur le laxisme de notre justice qui semble-t-il connaissait très bien le compagnon porteur des coups ayant entraînés la mort de la fillette …

  3. chloé

    Odieux ce type que l’on ne peut même pas appeler” journaliste” tant son état d’esprit est immonde.
    Mais au fond les journalistes des chaînes publiques sont payés pour nous abreuver de ces manques à la déontologie du métier,c’est même devenu leur seule garantie de rester en poste.

  4. C.B.

    Le Caton qui sommeille en moi récidive: il est grand temps de réaliser des économies en supprimant la redevance. Les stations de radiodiffusion comme les chaînes de télévision peuvent s’en passer: depuis la “libéralisation de l’audio-visuel français” (trente ans déjà), il est amplement prouvé que cette manne financière, qui ne profite qu’à quelques-uns, n’est pas nécessaire au fonctionnement de ces entreprises.
    La télévision d’état, ce n’est pas une priorité, on peut s’en passer. Libérez l’ORTF (enfin, ce qu’il en reste…); pour les crayonneurs, affiches à réactualiser:
    http://ilestcinqheures.files.wordpress.com/2008/10/68affiche.jpg

  5. labarre

    Tout à fait d’accord avec le post de chloe
    (et avec les autres aussi)…ce “type” se dit journaliste : il vole au ras des pâquerettes et sa carte professionnelle devrait lui être retirée. Il pense que ç’est de l’humour ? il veut faire de la provocation ? il est tout simplement dans l’air (vicié) du temps. Heureusement tout le monde n’est pas contaminé, et il se trouve des gens (comme les Veilleurs, les mères veilleuses…)pour éveiller les consciences et passer au dessus de ces obscénités de bas étage…
    Quant à France 5 ce n’est pas la première fois que des journaleux font dans la provoc ! attention à eux !

  6. K .

    Ce monsieur ne semble pas travailler à France 5.
    Lu sur le web:
    Contrairement à nos affirmations précédentes, l’internaute responsable de cette mauvaise blague, n’était pas un ex-community manager de France 5 mais de l’émission le Vinvinteur diffusée sur la chaîne.
    source: http://www.meltybuzz.fr/fiona-un-ancien-community-manager-de-france-5-fait-une-blague-sur-la-mort-de-la-fillette-et-la-manif-pour-tous-sur-twitter-a214036.html

  7. ToussurlaPnyx

    Imaginons une seconde la même image avec deux papas ou deux mamans ? L’auteur serait poursuivi pour homophobie, non ? Donc il faut écrire en masse à France 5 pour demander des excuses car l’image est insultante pour tous les hétérosexuels (discrimination en raison de l’orientation sexuelle).
    Par ailleurs, dans l’affaire de la petite Fiona, il ne s’agit pas du papa de l’enfant.

  8. M.DE PONTCALLEC

    Assister à une telle décadence en France du fait de la gangrène socialo-communiste me fait hurler. Hurler de haine incommensurable, envers tout ce qui se réclame de la gauche française, je dis bien française, car la gauche dans d’autres pays, n’est pas aussi nulle, aussi perverse, aussi diabolique !!!
    Le diable est en France, plus qu’ailleurs.
    RÉSISTANCE. ONLR. Je me battrai jusqu’à la fin, contre le communisme, contre les bobos décadents qui n’ont plus le moindre sens du bien et du mal.
    Je dis :” J’ai la haine” , (bien que je n’aime pas cette expression triviale propre aux importés) !!!

  9. Logorrhée

    J’espère que Lebreau n’a pas d’enfants…Il a du manquer d’une famille unie et aimante, son amertume et son cynisme font peine à lire, si c’est ça la nouvelle génération gaucho et dictature du bonheur, on voit que ça manque beaucoup de rêve et d’idéal, je n’y vois pas cette sacro-laïque-tolérance…
    Il serait peut-être bon de réfléchir au fait que quand une société autorise voire encourage à tuer l’enfant dans l’œuf, il ne devient plus sacré et c’est la porte ouverte à tout les défouloirs sur le plus faible…
    Quand il n’y a plus de dignité humaine,c’est la porte ouverte à tous les plus vils instincts et il n’ y a plus que des humours indignes…
    Ce genre de grimace me ferait plutôt pleurer…

  10. Fleur

    Cet odieux journaleux n’a aucune compassion pour la petite Fiona : il se saisit de sa dépouille comme un vautour, simplement pour faire parler de lui, s’imaginant qu’il a de l’esprit, mais il montre surtout sa bassesse.
    Ces débauchés sont d’une telle fourberie, qu’ils n’hésitent pas à mettre les crimes sordides engendrés par LEUR politique idéologique infâme, sur le dos de ceux qui ont le courage et l’audace de s’y opposer.

  11. denis

    me reviens une citation:Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. Einstein
    c’est tout sinon je vais devenir grossier.

  12. René Clémenti

    La solution, vous la connaissez tous mais la croyez – à tort – impossible à appliquer: débarrassez-vous une bonne fois pour toutes de la télévision. Avec ma femme nous avons pris cette décision à la naissance de notre aînée, il y a huit ans, et tout le monde dans la famille s’en porte très bien.
    Faites au moins l’expérience de la mettre à la cave deux semaines, pour voir.
    Rien ne vous empêche de sélectionner reportages, documentaires et information sur l’Internet. Fatigués le soir et pas le courage de lire? allongez-vous sans rien faire, dormez! Les enfants s’ennuient? qu’ils prennent un livre! ou même, qu’ils continuent de s’ennuyer, ce n’est pas grave. Tout vaut mieux que l’infect poison que la télévision instille dans les esprits.
    En outre, et ce n’est pas le moins important, vous cesserez, par le biais de la redevance, de payer le salaire des journalistes à la solde du gouvernement (mais pour cela il faudra transférer le téléviseur de la cave au trottoir).

  13. toto

    ignoble ce type. il fait un concours avec pierre bergé ?
    au lieu d’être profondément attristé pour cette petite enfant-martyre comme un être humain normal, dont on n’a même pas encore retrouvé le corps, il ne pense qu’à instrumentaliser sa mort un montage immonde contre les personnes qui ont des idées différentes de lui. Ce manque d’empathie est proche de la sociopathie.

  14. MAZIROT

    à jouer à ce genre-là de moquerie visqueuse contre la famille en prenant en exemple ce qui en est la négation issue de la société qu’il promeut, en montrant une ignorance crasse ou une malignité par la confusion d’emploi des termes de père, beau-père et concubin, ce monsieur pourrait se présenter, non en Lebreau mais en La Brêle.

  15. C.B.

    Sauf que “Alba | 27 sep 2013 12:06:18” il n’est hélas pas question de père dans cette histoire sordide.
    Évidemment, cette fillette avait un père, mais il est probable que ni cet homme ni la mère n’en sont conscients.
    Quant au mec à la pelle, c’est le “beau-père”, autrement dit le “copain”, le “compagnon”, le “concubin” (ou plus vulgairement le “baiseur actuel”) de la mère.
    Si elle avait été élevée dans une famille, c’est-à-dire par son père et par sa mère, elle serait vraisemblablement encore en vie.

  16. amiral

    Mr Benoit Lebreau .ON récolte toujours se que l’on sème je serai vous je demanderai pardon l’avenir est a Dieu et sa justice est immanente ,observez bien la vie vous le verrez l’homme crois que il est( MOI JE) ,que nenni mon cher

  17. perchè_no

    Mon papa, ma maman, le temps ayant passé, ne sont malheureusement plus là …
    mais j’ai surtout besoin d’une pelle :
    mécanique, énorme, pour mettre à la décharge l’immense ramassis d’ordures et de déchets de nos beaux politicomédiatiques

  18. Huguette

    Je viens de téléphoner au numéro indiqué ci-dessus et la standardiste vient de me dire que ce monsieur a travaillé uniquement comme stagiaire à France 5 et qu’un communiqué va tomber .Comme quoi il est bon ne rien laisser passer ni lâcher

  19. milan

    Le pas du tout “souchien” Berkane Maklouf, “beau-père” de l’enfant, a avoué être l’auteur dans l’homicide de la malheureuse Fiona (la génitrice n’étant QUE complice et/ou coupable de non-dénonciation de crime). Voilà qui n’encourage pas à l’adoption du “statut du beau-parent”, que les socialos préparent (après l’essai Morano, sous le pouvoir précédent). L’Algérien Maklouf, toxico, dealer, maladivement jaloux, était surnommé : “la poubelle à drogues”. Tout un programme !
    Même le père biologique des enfants, Nicolas Chafoulais, 28 ans, n’avait plus aucun droit de regard sur ses filles (la victime, Fiona, 5 ans, avait une petite soeur de 2 ans et demi) qui vivaient avec le couple. “C’est simple, je n’arrivais plus à avoir mon ex au téléphone, raconte-t-il. C’était toujours lui qui décrochait. Il m’interdisait de parler à mes enfants. C’était toujours des insultes.”
    Amant possessif, le beau-père de Fiona poussait aussi sa compagne à se convertir à l’islam…..

Laisser un commentaire