Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

L’immigration n’a pas eu d’effet positif sur l’économie

En Grande-Bretagne, un rapport parlementaire (pdf 84p.) conclut que l’immigration massive que connaît le pays a eu peu ou pas d’effet positif sur l’économie. Des conclusions qui contredisent les affirmations du gouvernement travailliste. Le rapport a été concocté par la commission des affaires économiques de la Chambre des Lords. Il recommande la mise en place de quotas.

"Les autorités locales disent qu’il y a de gros problèmes dans le secteur de la santé, de l’éducation, de logement. Tous ces problèmes se trouvent dans certains zones du pays. Et je pense que le gouvernement doit commencer à se pencher dessus."

Les Lords soulignent que l’immigration a accru la demande de logements, entraînant une hausse des prix de l’immobilier.

"Etonnamment, c’est la première estimation économique réalisée par le Parlement sur un le phénomène migratoire, qui a atteint sur une décennie une ampleur inédite. Il est bon que le sujet soit enfin considéré comme pouvant être discuté dans la bonne société est en soit bienvenu. (…) La hausse exponentielle du nombre d’immigrants n’a jamais été débattue au Parlement, et cela n’a jamais fait non plus l’objet d’un véritable processus ministériel. Elle s’est produite par défaut parce que le gouvernement a perdu le contrôle de nos frontières. Ce n’était pas vraiment une politique mais plutôt le manque de volonté politique et de compétence gouvernementale."

Le ministre de l’Immigration Liam Byrne a déclaré aujourd’hui que l’immigration était bonne pour le pays et qu’elle apportait de l’argent à l’économie.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse