Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

L’imam de Bordeaux reste évasif à des questions sur l’islam

T Jeudi 20 janvier, Tareq Oubrou, imam de Bordeaux et président de l’Association des musulmans de Gironde, tenait une conférence-débat sur le thème : « Islam et République ». Les identitaires d’Aquitaine étaient là aussi. Dès le début, un appel a été lancé pour que soit respectée une minute de silence en mémoire des coptes tués dans un attentat à la bombe en Egypte et des deux journalistes français assassinés au Niger. Appel rejeté par l’organisateur !

Un militant identitaire interpella Tareq Oubrou sur la question des violences faites aux femmes et sur le manque de considération porté à celles-ci par le Coran, citant pour cela le verset 224 de la sourate 2 :

«Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance.»

Réponse : mauvaise interprétation. Tareq Ourou mis ensuite en avant la vie « exemplaire » du prophète et de son épouse Aicha, omettant de préciser que cette dernière n’avait que six ans lors de son mariage !  Surson appartenance à l’UOIF et au Conseil européen de la fatwa, Tareq Oubrou n’a pas répondu.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Bravo aux identitaires qui n’hésitent pas à intervenir. Ils ont un sacré courage, mais leur action est indispensable. Depuis des années les musulmans ont un tapis vert déroulé sous leurs pieds par des politiciens pusillanimes ou haineux version 3ème rép. ou régimes totalitaires anti-chrétiens. Mais nos objections à l’islamisation sont dans le Coran même. Certes les imams en Europe auront toujours la phrase “mauvaise inteprétation” (ce qu’ils ne diraient bien sûr pas s’ils étaient en terre complètement passée à la soumission de l’islam, mais il y a suffisamment de chrétiens arabes qui lisent le coran et savent et suffisamment de traductions corrects du coran par des érudits non arabes. Le coup de la mauvaise interprétation ne marche qu’avec ceux qui font de l’irénisme ou font semblant de ne rien voir par stratégie politique.
    L’affaire de la minute de silence refusée était déjà symptomatique.
    BRAVO ENCORE A SES COURAGEUX BORDELAIS

  2. N’est il pas enfin le temps de dire que l’Islam ne passera pas!A force de se coucher nous finissons par être méprisés. SURSUM CORDA !!!

  3. Les identitaires ont vraiment du courage ,ils ont besoin de notre soutien ; je crois que ce sont des gens plutôt jeunes et plein d’élan !

  4. Pendant cette réunion Tarek Oubrou a noyé le
    public installé dans les fauteuils de mots savants et a fait preuve de beaucoup de pédantisme se disant à la fois philosophe , théologien et scientifique ;Ce faisant il a ainsi évité de répondre aux questions et il est resté dans un vague bien confortable pour ce public bourgeois et surtout pour les gens de la mairie de Pessac .

  5. Saint-Louis eut une phrase très dure sur la possibilité du dialogue avec l’islam. Pourtant sa charité était exemplaire, mais il parlait d’expérience…

  6. Comme d’habitude: contradictions,tromperies et approximations, rapprochements douteux, prosélytisme musulman : Oubrou a donné une belle démonstration de « taqiyya » : la « tromperie » (ou la « dissimulation ») à l’égard des non-musulmans dans le but de faire triompher sa foi.
    Avec la complicité des soSSots, comme d’habitude…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services