17 réflexions au sujet de « L'ignominie de Charlie Hebdo »

  1. Benoît

    Pardonnez-leur Seigneur, ils ne savent pas ce qu’ils font !
    Voici le résultat de 60 ans de socialisation marxiste, lélino-staliniène à la sauce mao-pol-pot ingurgité sans le consentement des parents par plusieurs générations d’enfants à l’école.
    Il faut s’attaquer à l’éducation nationale et faire disparaître cette pourriture qui fait tant de mal. Il faut supprimer ce ministère et virer tous les collabos syndicalistes.
    Le mal absolu, à mon avis, c’est bien l’éducation nationale qui fabrique des “CONS” (pardonnez-moi l’expression) qui ne savent pas, ou plutôt qui ne savent plus ce qu’ils font, qui ne comprennent rien et ont perdu toute capacité d’analyse.

  2. clarina

    Y aurait-il moyen de porter plainte ? N’existe t’il pas un texte de loi condamnant la diffamation ou l’injure publique contre les religions ou les croyants d’une religion? Les juristes avisés qui s’expriment souvent ici pourraient ils m’éclairer? Parce que tant qu’on ne réagira pas, ils continueront. Ils s’en étonnent d’ailleurs et nous méprisent pour cela.

  3. Robert

    Ils existent, du moins ils croient, par le blasphème et la provocation. Leur demander d’arrêter ne fera que les exciter et leur donner de l’importance à leurs yeux.
    Mais un jour tout se paie, ici dans cette vie ou après.

  4. jejomau

    C’est bien Caroline Fourest qui travaile dans ce torchon ? Vous savez, cette homosocialiste qui vole les parisiens en prétendant sortir un journal qui ne sort pas pour voler 12000 euros à la mairie de Paris…
    C’est bien elle toujours qui soutient les femelles de la haine qui ont envoyé un pauvre homme dans le coma… sans qu’aucune poursuite soit engagée à leur encontre
    Au fait , c’est où l’adresse de ce journal ?

  5. cad

    pour la défense de la religion contre les dérives post conciliaires diffusées par la presse dite catholique ;temoignage chretien etc il y avait eu une longue action militante qui avait conduit à retirer ces journaux des presentoirs des eglises . initiée , il me semble , par l’abbé coache .

Laisser un commentaire