Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Ligne Azur : le PS comme l’UMP sont responsables

Libération dénonce le retournement de veste de l'UMP à propos du gender en rappelant que ce sont les élus de ce parti qui ont instauré en France l'idéologie du gender :

"l’attaque de l’UMP contre Ligne Azur ne manque pas de toupet. Car le site est au moins autant la preuve de «l'implication» du gouvernement précédent que de celui actuellement en place… L’exécutif n’a jamais rédigé la moindre ligne sur le site de l’association. «Ligne Azur existe depuis 1997 et elle a toujours été indépendante» précise Alain Miguet. Les financements proviennent bien de l’INPES, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé publique, mais l’Etat n’interfère pas sur le contenu du site.

Quant au fameux tableau épinglé par Sébastien Huyghe, intitulé «des situations individuelles diverses», et qu'il présente comme la principale «pièce à conviction», il était déjà en ligne il y a plus de deux ans. C’est-à-dire avant que la gauche n’arrive au pouvoir. «Depuis la mise en forme a un peu changé mais les thématiques abordées sont restées les mêmes» précise Alain Miguet. Ainsi, la formule «identité de genre» qui irrite le député UMP, était déjà présente sur le site lorsque son parti était au pouvoir. A l’époque, la collaboration entre l’association et le gouvernement était déjà engagée.

Comme l’affirme Sébastien Huyghe, Ligne Azur est agréée par le ministère de l’Education nationale. Mais cet agrément date de… 2009, «à l’époque Xavier Darcos (alors ministre de l'éducation nationale, ndlr) voulait s’attaquer au suicide des jeunes homosexuels en faisant de la lutte contre l’homophobie à l’école une priorité», se souvient Alain Miguet. A la même époque, les associations SOS Homophobie et Contact ont également reçu leurs agréments. Depuis, des affiches informant collégiens et lycéens de l’existence de Ligne Azur sont placardées dans les infirmeries. Cette campagne de sensibilisation est répétée chaque année. Ainsi, quand Vincent Peillon invite les recteurs à «relayer avec la plus grande énergie la campagne de Ligne Azur» il ne fait que poursuivre une collaboration entamée par ses prédécesseurs de l’UMP.

En février 2010, Luc Chatel (successeur de Darcos) déclarait, en clôture du 6e forum de la Fondation Wyeth pour la santé des enfants et des adolescents : «Nous connaissons aussi la souffrance de celles et ceux qui s’interrogent sur leur sexualité. Voilà pourquoi j’ai tenu à ce que l’Éducation nationale lance dès le mois de mars une nouvelle campagne d’information sur la ligne Azur dans tous les lycées et les collèges. Il s’agit de faire connaître ce numéro d’écoute à ceux qui se posent des questions sur leurs préférences sexuelles. Il s’agit aussi de leur offrir un espace de partage, de dialogue et d’écoute pour combattre le repli sur soi, l’isolement et la peur du regard des autres. Dans le cadre du plan santé que je prépare, je tiens à intégrer un volet sur le bien-être et l’équilibre psychique des adolescents. Il me paraît dès lors essentiel de mettre en place un accompagnement plus personnalisé pour les jeunes en souffrance, notamment parce qu’ils s’interrogent.»"

Partager cet article

13 commentaires

  1. Le site ligne azur n’est certainement pas fait pour “le bien-être et l’équilibre psychique des adolescents” ! Mais bien au contraire pour les perturber et les pousser explicitement à des pratiques gays.
    Maintenant personne ne conteste la collusion UMP et PS qui mettent en pratique de manière secrète un programme commun opposé à l’intérêt des enfants, opposé à l’intérêt des parents, opposé à l’intérêt des français, opposé à l’intérêt de la France.
    Et j’attends de voir la réouverture de ce site et de vérifier que PAS UNE LIGNE n’a été modifiée.
    Toute modification serait un aveu qu’il n’y a pas eu d’attaque du site mais bel et bien une volonté d’empêcher les citoyens de voir le contenu !

  2. Ben oui : c’est ce que le peuple Français a bien compris. Il y a des relations incestueuses entre l’UMP et le PS. Ils ont trop copiné ensemble. Mais ce qui est marrant, c’est que l’UMP est totalement soumise : par exemple, elle accepte sans broncher que la justice Taubiresque veuille traîner leurs chefs en Cour de Justice…. ALors que les Français lui ont offert sur un plateau la possibilité de pouvoir Destituer l’Usurpateur au pouvoir …
    http://hollandedestitution.wordpress.com/mobilisez-vous/
    L’UMP ? De vrais émasculés….

  3. […«à l’époque Xavier Darcos (alors ministre de l’éducation nationale, ndlr) voulait s’attaquer au suicide des jeunes homosexuels en faisant de la lutte contre l’homophobie à l’école une priorité», …] Le ministre, dûment chapitré par son conseiller de cabinet, lui même sous la coupe des lobby de ce bord bien connus, à représentativité nulle mais entrisme et pouvoir de nuisance médiatique très élevés. Il a fait la part du feu à l’époque. Mêmes éléments pour Luc Chatel (et le deuxième en a certainement été moins dérangé que le premier). Les bavards du palais Bourbon de leur coterie politique feraient mieux de se taire, surtout si c’est pour ne pas assumer. Soit ils se taisent, soit ils évoquent les vrais rapports de force médiatiques.

  4. Certes les ministres successifs ont plié devant le lobby sans vérifier le contenu du site.
    Mais entre “agréer” et faire une promotion forcenée il y a une différence.
    Dans la mesure au V. Peillon a mis toute son autorité en jeu pour que l’administration incite de jeunes mineurs à découvrir un questionnaire pornographique, n’est-il pas justiciable devant la CJR ?

  5. il y a un an et quelques mois j’ai essayé demander m. Chatel qu’est ce que un genre (par rapport au un homme, une femme, un homo,un travesti). Je ne pouvais pas me brancher sur le site de ministre, tout était passé par le site du 1-er ministre m. Filon qui n’acceptais de QUESTIONS étant débordé par mes questions (!) c’était la première et dernière de mes questions à l’époque chez lui!

  6. Il n’y a pas que ligne Azur. Sur le site de l’INPES, ça ne vaut guère mieux.
    L’INPES est un établissement public administratif :
    http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/information_sexuelle/index.asp
    Le site complaisant PuceauX couleur Pink TV
    http://www.onsexprime.fr/
    Equivalence des pratiques sexuelles :
    http://www.onsexprime.fr/Plaisir/Les-pratiques-sexuelles/Les-pratiques-sexuelles
    Egalité des genres :
    http://www.onsexprime.fr/Sexe-egalite/Filles-garcons-egalite-des-genres/Filles-garcons-egalite-des-genres

  7. J’apprécie l’introduction qui utilise la terminologie “idéologie du genre”.
    En effet, on peut discuter à l’infini sur les études ou la théorie, termes qui tendraient à parer cette idéologie d’une coleur scientifique ou philosophique (comme le marxisme). Il s’agit bien d’une idéologie : système d’idées imbriquées entre elles, mais sans rapport avec la réalité.
    NB : ne pouvant pas commenter l’article sur Bellamy, qui tient la mode du gender pour une ou des théorie(s), je me rabats sur celui-ci.

  8. Ils sont du même tonneau, négateur de la nature et de son Auteur.

  9. Ils sont liés sur le genre comme ils sont liés sur l’avortement : malheur à eux !

  10. La franc maçonnerie se définit comme un “” laboratoire d’idées “”
    Elle revendique la paternité de la république,de la laïcité,de la contraception,de l’avortement,du féminisme,du mariage gay,souhaite mettre en place la PMA ,GPA,l’euthanasie ,le gender
    80% des hommes politiques de tous bords sont francs maçons
    Tirez en une conclusion logique

  11. C’est bien ça “Tous pourris” !

  12. Depuis même avant Giscard la “droite la plus bête du monde” mettait en place des politiques inspirées par la “gauche morale”. Pour n’en citer qu’un, Haby, “gaulliste de gauche” et sa réforme catastrophique. Alors la collusion UMP PS sur le gender ne doit pas nous étonner, ce n’en est qu’une énième et pas la dernière.

  13. Morlez, n’essayez pas de défendre l’ump, c’est un parti indéfendable.
    S’il n’avait pas avalisé cette idéologie, jamais le PS n’aurait pu en arriver là. Ils sont complices.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services