Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

L’idéologie qui n’existe pas en classe de seconde

Voici 2 pages extraites du fichier d’activités Sciences économiques et sociales (Magnard) de la classe de seconde :

0

1

Partager cet article

22 commentaires

  1. Instiller le doute sur son sexe, susciter une orientation vers le sexe opposé (le jeune étant naturellement curieux, et attiré par « la mode » surtout quand elle peut contrarier les parents …). On cherche à remplacer les fameux conditionnements traditionnels (ringards et aliénants) par un autre conditionnement (libérateur ???). Avec l’espoir d’augmenter la proportion d’homosexuels, pour abaisser ainsi la natalité en vue d’éviter la surpopulation ? Mais alors, pourquoi, en parallèle, s’échiner à aider les homosexuels « naturellement inféconds » à avoir des enfants ???

  2. Hélas! Tout cela n’est que bêtise abyssale. ..
    Et c’est bien de culture dont il.s’agît et non de genre. En Myanmar ( Birmanie ) la plupart des hommes de la classe moyenne sont en jupe .Jupe que l’on apelle longhi (prononcer :londgi).toutes ces bêtises sur le genre n’existe pas ici en Myanmar. ..heureusement

  3. ils sont de plus en plus fous, a moins de penser qu’ils travaillent pour le lobby des psy. Pour eux sans aucun doute et en traitement long et périlleux, mais aussi pour les générations de pauvres enfants perturbés qu’ils auront enfantés.

  4. A faire suivre à l’Express si soucieux d’informer ses lecteurs du danger des “intoxs” sur le web.

  5. Je ne sais pas si l’on nait garçon ou fille, mais ce que je sais c’est que nous naissons mâle ou femelle.

  6. Au secours, y’en a marre !!!!!!!!

  7. On voit ici en quoi consistent les cours “d’économie” à l’école. Ce n’est même plus qu’ils enseignent l’économie marxiste sous couvert de savoir. Cette discipline n’a plus rien à voir avec l’économie. Elle est devenue un prétexte pour diffuser n’importe quelle propagande souhaitée par l’Etat.

  8. @ werther
    La différence, c’est qu’en Birmanie les hommes ne portent pas une “jupe” (en fait : pièce de tissu de 2m. de long, enroulée autour de la taille) pour ressembler à une femme et promouvoir la confusion des sexes. Le “longyi” est simplement un vêtement rudimentaire, ancestral, pratique vu le climat local.
    D’ailleurs malgré leurs similitudes il y a deux mots “paso” et “hta mein” pour désigner les vêtements apparemment similaires portés par les hommes d’une part, et par les femmes d’autre part. Les motifs imprimés soit d’ailleurs différents, et aucun homme ne portera un “longyi” de femme.
    Non la “théorie qui n’existe pas” n’a rien à voir avec la vêture birmane.

  9. Et comme toujours, un seul regard, une seule analyse et une seule pensée unique, mais très loin des faits et de la complexité de l’histoire.

  10. L’école devrait effectivement s’attacher à enseigner les fondamentaux, qui sont – hélas – trop souvent délaissés… Certes, on peut comprendre que dans le contexte actuel, les règles de base inhérentes aux droits de l’Homme : l’égalité entre tous les êtres humains, quels que soient leur sexe, mais aussi leurs origines et leurs croyances (religieuses ou autres), soient rappelées. Mais pourquoi le faire par des moyens aussi ridicules, et pourquoi uniquement concernant l’égalité hommes-femmes ? Enfin, ce respect de l’autre ne doit-il pas en premier lieu être enseigné par les parents et la cellule familiale ? Cessons de tout déléguer à l’école, cessons de sous-estimer l’intelligence de nos enfants – ces derniers sont tout à fait en mesure de comprendre qu’effectivement, le port de la jupe et autres coutumes ne sont pas innés !

  11. C’est sûr qu’en prenant les références dans le Huffington post dont Anne Sinclair est la directrice éditoriale, on est sûr d’avoir du solide sur le plan scientifique !

  12. Il y a des gens qui pour exister on besoin de provoquer afin qu’on parle d’eux
    son fils porte des robes et il se promène en jupe !! mais on s’en fiche !! s’ils souhaitent attirer l’attention en se couvrant de ridicule c’est assez pitoyable dans le fond , il peut aussi se peindre la tete en rouge et porter des talons hauts, personne ne l’arretera !!!

  13. @damestoy
    Se prendre pour une fille alors qu’on est un garçon (et inversement), ce n’est pas être homosexuel, mais transsexuel… Qui plus est, cela n’a rien à voir avec le fait de jouer aux petites voitures ou à la poupée. Venant d’une famille nombreuse, j’ai toujours joué, avec mes frères et sœurs, aux mêmes jeux : circuit de train, dînette, etc. Pour autant, aucun d’entre nous n’est homosexuel ! Ceci dit, je répète que le pseudo-enseignement présenté dans le “fichier d’activités Sciences économiques et sociales” est parfaitement ridicule. Outre le fait qu’il n’a rien à voir avec les “sciences économiques et sociales”, il est tout à fait réducteur et simpliste (alors qu’il s’adresse quand même à des adolescents de 15 ans)… ce qui est tout de même révélateur d’une certaine “misère intellectuelle”, d’un “nivellement par le bas”, au sein même de l’institution censée promouvoir l’instruction pour tous ! Si vraiment, l’école veut enseigner les fondamentaux des droits de l’Homme, qu’elle le fasse intelligemment, exhaustivement, et dans le cadre de cours adaptés (philosophie, par exemple). Enfin il importe de rappeler que l’école n’a pas vocation à remplacer les parents. Or, c’est quand même à ces derniers qu’incombe l’éducation morale et civique, l’éducation en général, de leurs enfants…

  14. @exuperY
    Tout à fait d’accord avec vous.en fait j’ai été trop succinct dans mon post…

  15. Quel est le site qui ces derniers jours recensait les blogs et accusait le SB de faire courir des rumeurs sur le gender ?

  16. Je ne veux pas être désagréable, mais les “””””exercices””””” (oui, je pense que ça mérite autant de guillemets !) sont d’un niveau plus que faible pour des élèves de 2nde. On ne peut pas déformer les esprits et les inciter à réfléchir au delà d’un genre de QCM !

  17. Ridicule, inutile, je n’arrive même pas à imaginer comment un prof peut oser mener une séquence pareille sans être mort de honte devant des ados de 15-16 ans !
    Vous dites que les exercices “sont d’un niveau plus que faible pour des élèves de 2nde”, mais moi je peux vous dire qu’ils ne conviendraient même pas à des élèves de CM2, morts de rire !

  18. Un cours aussi basique? c’est la mort des antisèches … Tout un monde qui s’écroule devant moi… Et comme disait Pierre Dac : si ma tante en avait elle serait mon oncle et si mon oncle en était il serait ma tante…

  19. On se demande ce que cela fait dans un livre d’économie…

  20. A envoyer d’urgence à l’Express qui prétend que le Salon Beige relaie de “l’intox sur la théorie du genre”…
    Mais ce serait évidemment une perte de temps « d’informer » ces menteurs conscients et volontaires qui savent parfaitement ce qu’ils font…

  21. Ben moi j’aimerai bien voir des Salafistes barbus en mini-jupes…

  22. Le genre à l’école est tellement décalé de la réalité que l’éducation nationale ne sait même pas où le fourrer. Un coup dans les livre de SVT, mais comme ce n’est pas scientifique plop ça grogne… heureusement Najat et la Franc maçonnerie ont trouvé la solution….
    -un enseignement moral maçonnique
    – des réserves citoyennes où la Franc maçonnerie, les LGBT et les féministes radicalux sauront prendre la place des profs qui ont échoués dans le bourrage de tête socialolibéral.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services