Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

L’idéologie du genre sous couvert de “lutte contre les stéréotypes”

Jean-Marc Ayraut affirme dans un entretien à La Croix :

"De quoi parle-t-on ? S’il s’agit de faire reculer les stéréotypes, je pense que tout le monde sera d’accord. En effet, il reste énormément de progrès à faire en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Ces dernières ont des salaires moins élevés, des progressions de carrière moindres et elles sont moins nombreuses à occuper des postes à responsabilités, y compris dans la haute fonction publique.
En revanche, il n’est pas question d’introduire je ne sais quelle idéologie à l’école ! Il n’est pas question d’un temps d’enseignement sur la théorie du genre, pas plus dans les programmes scolaires que dans la formation des enseignants. Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, a été clair là-dessus. L’objectif, c’est la lutte contre les stéréotypes, et cela passe par l’école. Je pense par exemple au partage équilibré des tâches familiales entre les parents."

Personne n'a dit que l'Education nationale allait imposer l'enseignement d'une idéologie, mais que cette idéologie s'insinue dans les méthodes pédagogiques et dans l'enseignement.

Il y a un an, le 7 septembre 2012, 2 ministres du
gouvernement Ayrault visitaient une crèche à Saint-Ouen appliquant ainsi cette
idéologie du genre
:

"En Converse roses et chemise de bûcheron, Darius, 2 ans, savonne
méticuleusement un poupon en plastique dans une baignoire d’enfant. À
quelques mètres, des petites filles jouent avec des voitures. Bienvenue à
la crèche Bourdarias, à Saint-Ouen : depuis 2009, l’équipe se mobilise
pour lutter contre les stéréotypes de genre
qui assignent les enfants à
des rôles différents en fonction de leur sexe. « On encourage les filles
à manier le marteau à l’atelier bricolage, et les garçons à s’exprimer à
l’atelier émotions
 », explique David, un des éducateurs. Dans la
bibliothèque, les histoires pour la sieste s’intitulent par exemple : Le Papa qui avait dix enfants. 


Cette expérience pilote intéresse le gouvernement : le 7 septembre, la
crèche a reçu la visite de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits
des femmes, et de Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille.
Elles ont affirmé clairement leur désir de multiplier ce type de
dispositif.
« C’était mon premier projet en arrivant à ce ministère », a
expliqué Najat Vallaud-Belkacem. « Cette démarche doit devenir un
réflexe naturel dans l’ensemble des crèches
 », a souligné Dominique
Bertinotti."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

21 commentaires

  1. Qui a décrété que les femmes gagnaient moins que les hommes ? Un sondage pipeau à la botte du gouvernement ?
    TOUT est FAUX !
    Les femmes sont au même tarif que les hommes en France : tout ça c’est du rabâchage pour faire croire je ne sais quoi aux Français.
    Aussi quand Le socialo Aïro dit :
    “je pense que tout le monde sera d’accord. En effet, il reste énormément de progrès à faire en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Ces dernières ont des salaires moins élevés, des progressions de carrière moindres”
    JE DIS qu’il n’a qu’à prouver cet axiome de départ qu’on devrait recevoir comme LA Vérité du bon Dieu !

  2. La Croix ne s’honore pas en ouvrant ses colonnes aux menteurs professionnels qui dirigent la France en ce moment. Ce journal a-t-il, en contre-partie, publié des articles faisant ressortir toute l’hypocrisie du discours de zéro: tout le monde serait d’accord pour “faire reculer les stéréotypes” ah! bon? la preuve svp, qu’est-ce qu’un stéréotype et pourquoi faudrait-il le faire reculer?; en quoi la différence entre un homme et une femme est -elle un “stéréotype” ( le jeu de mot à cet égard est pourtant éloquent mais je n’ose l’énoncer ici). Enfin bref, La Croix fait “de la lèche” aux socialistes comme d’habitude hélas!

  3. On ne parle jamais des partages des tâches faites par les hommes, style bricolage, aller à la déchétérie, c’est à 99% des hommes et co…
    Il y a une partage des tâches qui se fait naturellement.

  4. Langue de bois, enfumage, il nous prend vraiment pour des cons !

  5. Et encore un mensonge de la part de Ayrault, un !
    Quant à cette volonté de “déconstruire les stéréotypes”… de genre” pour citer l’expression complète, elle est inutile et dangeureuse.
    Moi je ne suis pas d’accord avec vous M. Ayrault !

  6. Je souhaite bien du plaisir au personnel des crèches implantées dans les villes constituées de familles musulmanes. Quoi que l’on pense de la religion musulmane, force est de constater que la plupart élèvent leurs enfants dans le respect de Dieu et de ses commandements et ne sont pas près d’accepter ces fadaises. J’ai des échos de parents outrés d’avoir récupéré leur petit garçon le soir en constatant qu’on le faisait jouer à la poupée. A leur demande d’explications, ils se sont vu traités comme des crétins rétrogrades. Mais que faire quand les deux parents travaillent et n’ont pas d’autre solution que de confier leurs enfants à ces structures. Cela se passe à Créteil dans le Val de Marne et certainement ailleurs. Parents chrétiens, musulmans, israëlites, mobilisez vous et faites le siège des bureaux de vos maires et des directeurs d’école. Comprenez que ce n’est pas à l’Etat de faire l’éducation de vos enfants et refusez cet entrisme totalitaire dans votre sphère privée. Ne cédez rien, soyez courageux! Cela n’a déjà que trop duré!

  7. Question bête: pourquoi faut-il “lutter contre les stéréotypes”? Ont-ils fait du mal à quelqu’un? Ne sont-ils pas au contraire le fruit d’une expérience millénaire, et ne sont-ils pas la meilleure application du principe de précaution? N’est-ce pas discriminatoire que de leur en vouloir à ce point?

  8. L’idéologie du genre s’insinue partout dans l’espace public, y compris la rue ! Exemple d’action menée dans une commune gérée par le Parti Socialiste : http://www.sudouest.fr/2013/09/27/plus-d-egalite-dans-la-rue-1181322-3229.php

  9. Dogme des bien-pensants qui nous oppriment : «écart signicatif de stats = discrimination» OR,
    90% de la population carcérale est masculine
    99% des noms sur les monuments aux morts sont masculins
    Je n’ai jamais vu d’eboueuse…

    Peut-on encore discuter avec des personnes qui refusent à ce point la réalité ?

  10. Je suis d’accord avec Olivier: lorsqu’on parle de partage des tâches, c’est toujours pour sous-entendre que l’homme en ferait moins.
    Je veux bien croire que cela soit vrai dans certains cas, comme le contraire doit l’être dans d’autres car je connais des familles où le père en fait plus que la mère.
    Mais, dans l’ensemble, le partage des tâches se fait très bien sans que le gouvernement n’essaie d’aller mettre son nez là où l’on ne l’a pas invité, à savoir, au sein du couple et dans l’intimité des familles.
    Chez les gens que je connais, famille ou amis, le père en fait autant que la mère, mais pas dans les mêmes domaines.
    C’est çà au fonds qui les chiffonne, c’est que l’on reconnaisse implicitement que la femme et l’homme ne sont pas interchangeables, que tout n’est pas acquis. La part de l’inné, du reçu, du passé, cela les fait enrager.

  11. Tant qu’on tolèrera que des ministres en exercice, des politiques en tout genre ou même le Président de la République mentent effrontément comme des arracheurs de dents ou des bateleurs de foire on en sortiras pas.
    Le mensonge doit être réprimé pénalement
    Je rappelle que dans une démocratie mentir au peuple, censé gouverner, cela porte un nom : La haute trahison.

  12. A Elda :
    Très bon cet article de Sud Ouest, qui se plaint que les hommes et les femmes soient différents…
    Mais ils sont vraiment devenus fous !
    Bien vu Elda.

  13. Je n’ai pas envie de sortir la poubelle, ni de monter les meubles suédois, encore moins de transporter les objets trop lourds… Dois-je prendre rendez vous chez le psy, ou chez Mme Belkacem???
    PS mon mari ne cuisine pas, ne sait pas coudre, et rentre trop tard pour les devoirs des enfants… il nous faut une thérapie de couple???

  14. “Le papa qui avait dix enfants ” c’est très drôle et de très bon goût.
    C’est l’histoire d’un père de famille nombreuse qui “craque”, qui part en bateau, et qui revient quelques jours plus tard et est tout content de retrouver ses enfants.
    Les enfants adorent – dans nos familles nombreuses – car ils sentent bien que parfois ils nous font craquer ; cette histoire leur parle énormément.
    Si le gouvernement espère déconstruire ce qu’il appelle des “stéréotypes” avec ce genre de livres, on n’a rien à craindre (éloge du père qui met le petit déj pour dix, éloge des familles nombreuses, éloge de la force des liens familiaux,…) !
    Mais Madame Vallaud-Belkacem prend-t-elle jamais le temps de lire des livres à ses deux enfants le soir, tranquillement, pour aller dormir en faisant un câlin ?

  15. Dans les services où j’ai travaillé les femmes gagnaient au moins autant que les hommes et les pomotions ne defavorisaient pas les femmes. Donc je ne crois pas ces stats pipo qui ne font qualimenter la guerre des sexes

  16. Avoir un papa et une maman, c’est manifestement un stéréotype à éradiquer… de toute urgence. D’où Jeannot a deux papas, François porte une robe, et autres billevesées.

  17. « De quoi parle-t-on ?
    S’il s’agit de faire reculer les stéréotypes…égalité entre les hommes et les femmes. »
    En psychologie sociale :
    un stéréotype est une représentation caricaturale, une idée reçue, une opinion toute faite Synonymes : préjugé, cliché, poncif.
    Exemples : « Les fonctionnaires sont des privilégiés. Les élues des escrocs »
    «La doxa. »
    L’ensemble structuré mais inconscient de stéréotypes généralement répandus.
    Elle se situe au-delà de la langue, mais en deçà du discours….
    dont elle fonde, tacitement, l’intercompréhension….
    Exemple :
    «… Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, a été clair là-dessus. L’objectif, c’est la lutte contre les stéréotypes, et cela passe par l’école. »
    Source : Affirmation de Jean-Marc Ayraut dans un entretien à La Croix.
    On a tout compris !

  18. Incapacité politique, impuissance économique, ridiculement esquivées par un discours formaté qui fait fuite : ce Jean-Marc, c’est vraiment un Zéro.

  19. Bien d’accord avec Olivier sur le comportement scandaleux du journal La croix. J’ajouterais même que leur motivation n’est pas seulement de faire de la lèche au Pouvoir. C’est plus gravement encore qu’ils sont largement d’accord avec lui. c’est une pure aberration pour un journal qui se dit de tendance catholique et que beaucoup de bons catholiques lisent comme du bon pain. C’est très grave. organiser une manif devant chea

  20. J’appuie totalement le commentaire d’Olivier sur le comportement de La croix, d’autant que cela est chez eux monnaie courante. Voir par exemple l’article plus que complaisant à propos du renouvellement brutal, avec énorme coup de barre à gauche et “dégommage” de tous les membres religieux, de la composition du Comité national d’éthique. Beau sujet introduit par une manchette aussi alléchante que favorable: “nouveau visage du Comité national d’éthique”

  21. Bien d’accord avec Guy et avec Huguette sur le scandale de La Croix. Juste une petite remarque: ils se sont trompés dans leur renvoi. En renvoyant au commentaire Olivier, ils voulaient sûrement renvoyer à celui de Clovis qui juste précédait. Il faut faire quelque chose pour arrêter ça: veilleurs devant le journal, énorme manif, pilonnage, comme cette fois à chaque nouvelle collaboration, interpellation de nos autorités ecclésiales sur ce scandale qui ne parait nullement les émouvoir!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services