Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

L’idéologie du genre : Najat Vallaud-Belkacem démasquée

Un lecteur me signale un entretien donné par Najat Vallaud-Belkacem en août 2011, dans lequel elle déclare :

"La théorie du genre, qui explique «l'identité
sexuelle» des individus autant par le contexte socio-culturel que par la
biologie
, a pour vertu d'aborder la question des inadmissibles
inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de
l'homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie [comprendre propagande, NDMJ] sur ces sujets."

Et la même, le 6 juin 2013, sur son site :

"La théorie du genre n’existe pas !"

Depuis, on constate que le mot « genre » n’apparait
dans plus aucun texte officiel.
Alors qu’auparavant ils en étaient truffés :

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. A l’entendre , je voudrais tellement me faire androgyne juste pour voir comment ça fait .
    Ceux qui sont atteint par cet état , je les plains bien évidemment . la NVB raconte n’importe quoi et ignore sans doute les souffrances des gens qui ont des problèmes de ce coté là.
    L’Etat prend la place des psychos des psychiatres, des sexologues etc . Hé bien ça promet; quand on voit la façon dont François Hollande gère les problèmes qui ne sont pas de sa compétence directe , on peut s’attendre à tout. Donnons lui une blouse blanche pour traiter tous ces cas douloureux liés à l’identité sexuelle et autres …

  2. « Ce qui se construit sur le mensonge ne peut pas durer. »
    Marc Levy

  3. Mamie Staline a 50 ans de retard.
    https://www.youtube.com/watch?v=bJGLLrHL3As

  4. Ils ont honte de leur propre logorrhée !
    Je ne connais pas plus minable qu’eux !

  5. La vérité triomphe toujours !

  6. L’ultime prétention de cuistre du “gender” est la création d’une “nouvelle civilisation” !
    Civilisation ? Point ! Mais agrégats d’homoncules désorientés et obsédés sexuels comme semblent l’être les hurluberlus qui nous gouvernent aujourd’hui. Sous le tailleur ou le costume cravate se cachent une collection de niais, perclus de lubies régressives, et confondant égalité et indifférenciation.

  7. Un site américain très explicatif créé par une personne transgenre passé d’homme à “femme”, puis revenu à homme. Chaque article est passionnant.
    Il explique, entre autres, que près de 42% des transgenres opérés finissent par se suicider.
    http://www.sexchangeregret.com/
    La théorie du genre est de la pure folie : tenter de changer de sexe est l’une des démarches les plus déstabilisantes qui soient. Quand autant de gens y laissent leur peau, imposer ça à nos enfants est inconcevable.

  8. Le mot “genre” disparaît ? C’est donc qu’il ne fait plus recette. Tout bénef pour ceux qui sont contre – à condition de rester vigilants aux métamorphoses du concept.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services