Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Liberté scolaire : l’exemple suédois

D'Anne Coffinier dans La Nef :

"La Suède est un cas intéressant pour la France à deux titres : le système éducatif suédois est unanimement salué comme l’un des plus performants et des plus équitables du monde. De plus, on ne peut accuser la Suède d’être réactionnaire, ultralibérale, manipulée par les lobbies de l’Église catholique ou peu soucieuse des défavorisés. Or c’est cette Suède volontiers prise en exemple par les politiques qui a mis en place dès 1992 le chèque éducation pour « améliorer la qualité de son système, diversifier l’offre scolaire en libéralisant le choix de l’école par les parents », précise le député du parti centriste suédois, Mats Gerdau. Les municipalités financent toutes les écoles référencées en fonction du nombre d’enfants scolarisés. Toutes les écoles, publiques ou privées, laïques ou confessionnelles, sont gratuites de 3 à 20 ans grâce à ce système. Ce modèle s’étend de la maternelle jusqu’aux jeunes de 20 ans.

Les établissements scolaires indépendants sont rémunérés par les municipalités à parité avec les établissements publics. Ils doivent respecter les mêmes objectifs généraux et le même cadre juridique que l’enseignement public, mais peuvent présenter des profils divers, qu’ils soient culturels, ethniques, pédagogiques ou religieux. L’expérience est très concluante. Les évaluations montrent que la concurrence entre les écoles a contribué à améliorer la qualité même dans les écoles publiques, du moins dans les zones où se trouvent des écoles libres.

Ce système, introduit par un gouvernement de centre-droit, a perduré sous le gouvernement social-démocrate car ses alliés écologistes sont favorables aux écoles indépendantes. L’opposition sociale-démocrate juge aujourd’hui que ces nouvelles écoles indépendantes « sont là pour durer ». Voilà de quoi inciter nos politiques, en mal d’idées pour sauver l’école, à faire preuve d’audace en misant sur le chèque éducation ou son équivalent fiscal, le crédit d’impôt. Une telle réforme permettrait en outre à notre pays de réaliser d’appréciables économies car un enfant dans le public coûte à la nation environ 7000 euros par an tandis que la scolarisation dans l’enseignement libre (hors contrat) coûte actuellement 3000 euros."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. “un enfant dans le public coûte à la nation environ 7000 euros par an tandis que la scolarisation dans l’enseignement libre (hors contrat) coûte actuellement 3000 euros”
    Comment sont obtenues ces valeurs?
    En divisant, pour le “coût dans le public” le budget du ministère de l’éducation par le nombre d’élèves scolarisés? Donc en répercutant sur les seuls élèves de l’enseignement public le coût des personnels non enseignants (inspecteurs, cadres du ministère, ..)?
    Et pour le “coût du privé” la moyenne des frais de scolarité demandés aux familles?
    Mais les IEN, IPR, IA, Recteurs et tous les administratifs qui tournent autour consacrent également une partie de leur charge de travail à l’enseignement privé, qu’il soit sous-contrat, hors contrat, à domicile, …
    Ceci dit, le chèque-éducation (ou, si l’on tient à du franco-français sans doute plus lourd, un système de “sécurité scolaire” similaire à notre “sécurité sociale”) serait certainement un grand pas en avant: savoir qu’on peut choisir son praticien (enseignant, comme médecin, dentiste) et qu’on est remboursé à concurrence de tant pour telle prestation, cela clarifierait bien des ambiguïtés.

  2. C’est la mode que de regarder ce qui se fait “ailleurs”, des chercher des modèles “ailleurs”. C’est bien de voir ce qui se fait en Suède pour essayer de trouver des idées nouvelles. Mais on oublie de dire que la société suédoise fanctionne avec des valeurs différentes de celles de la France; certaines traditions forment un esprit collectif qui a disparu en France. Il serait aussi intéressant de voir quelle est le pourcentage d’élèves “à problèmes” issus de la “diversitude maghrébine” dans les écoles suédoises… on doit être assez éloigné du pourcentage qu’on trouve dans certains lycées français.

  3. La Suède(10 MH à peu près l’équivalent de la région Ile de france) est un petit royaume uni, riche,neutre depuis 1814 et…très froid en Hiver.Beaucoup d’atouts pour régler les problèmes…!Il faut donc relativiser les “modèles scandinaves”,mais il y a certainement de bonnes idées à importer…

  4. Félicitations !
    Voilà comment, par une méconnaissance totale et ahurrissante, vous sautez à pieds joints dans le mondialisme.
    Les pays scandinaves sont le fer de lance, en Europe, du modèle libéral préconisé par l’Ocde et l’Omc, du Nouvel ordre éducatif mondial.
    Il n’a, évidemment, aucune filiation avec notre modèle traditionnel, et fait partie intégrante des pseudo sciences de l’éducation.
    Mais je dois dire que je n’en attendais pas moins de vous …
    http://www.wikio.fr/article/mondialisme-et-ecole-176679489
    http://www.wikio.fr/article/modialisme-formation-regions-acheve-nations-155772221
    http://www.wikio.fr/article/66682632
    http://www.wikio.fr/article/66682298
    http://www.wikio.fr/article/66680164
    [Soit vous êtes hors sujet, soit vous êtes contre la liberté scolaire. Connaissant le programme du FN, à moins qu’il n’ait changé, je crois que vous êtes HS. MJ]

  5. oriane [email protected] On ne peut laisser attaquer de cette façon le Sb,qui est une source incomparable d’information ouverte à tous les courants, et Dieu sait s’il y en a!
    On ne peut non plus laisser attaquer des efforts comme ceux de SOS éducation qui ont le mérite d’être concrets et cohérents.
    Enfin, une pensée française est une pensée claire, précise, et…courte et courtoise.
    [Laissez. Mme Borja préfère NPI, qui se complait à retranscrire des sondages (qu’avant ce blog fustigeait) sur Marine Le Pen, et des articles sans intérêt de France Soir tout en méprisant la conférence de presse de Bruno Gollnisch :
    http://www.nationspresse.info/?p=105923#comments
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services