Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Désinformation

Liberté d’information en France ?

D'Yves Daoudal :

"Jeudi soir, dans l’émission C à vous de France 5, il n’y a pas eu la chronique habituelle de Maxime Switek. A cause d’un « petit souci avec l’Elysée », finira par avouer Anne-Sophie Lapix.

L’Elysée a expliqué au Figaro que Maxime Switek voulait réaliser sa chronique « autour de la venue de François Hollande à la rédaction de Mon quotidien en l'illustrant avec des images de cet événement fournies par le journal pour enfants. Ayant appris tardivement cette information, l'Elysée a alors demandé à l'émission C à vous de “respecter le principe du pool”, et donc de ne pas utiliser ces images ».

Il y a deux choses distinctes à relever, concernant la « liberté d’expression » qui, comme une peau de chagrin, rétrécit à mesure qu’on en parle et qu’on manifeste pour elle.

La première est que « l’Elysée » était au courant du programme de l’émission. Ou bien il y a un employé de François Hollande dans les bureaux de France 5, un commissaire politique, ou bien la rédaction de France 5 rend compte servilement à l’Elysée de toute émission où l’on va parler du président, et défère, le doigt sur la couture du pantalon, à la censure élyséenne. Il n’y a que ces deux possibilités, il n’y en a pas d’autre (les deux sont compatibles, mais c’est sans doute la deuxième qui est la bonne). Telle est la situation de la liberté d’expression à la télévision française. « En tout cas, on a des images croustillantes, incroyables que peut-être, un jour, nous aurons le droit de diffuser sans procès...», fait mine de fanfaronner Anne-Sophie Lapix. Pitoyable.

La seconde chose est le rappel de ce « pool » : il y a toute une série d’événements pour lesquels une seule chaîne de télévision prend des images, et les fournit à toutes les autres. Le texte est de l’AFP pour tout le monde. Les images sont les mêmes pour tout le monde. C’est l’information unique, comme en Corée du Nord. Et il est strictement interdit de passer d’autres images. C’est ce qu’on appelle le « pluralisme ». Ainsi pour la séquence « François Hollande dans les locaux du journal de bourrage de crâne de la pensée unique pour enfants », seules les images officielles peuvent être diffusées."

Partager cet article

18 commentaires

  1. Il y a une ironie à la chose. Si en 1968-1969 on disait une phrase du genre “La radio-télévision française est à la botte de l’Elysée” où “les journalistes de la télévision sont des godillots” on était considéré comme un progressiste, un libertaire, un contestataire, un homme de progrès. Si on dit la même phrase aujourd’hui en 2015 la sentence est sans appel: vous êtes un conspirationniste!

  2. Le journal “mon quotidien” est surtout à ne pas mettre entre les mains de nos chères têtes blondes, tous les crimes et bêtises du régime y sont glorifiés. Il est bon de se renseigner d’ailleurs si des enseignants en zélés serviteurs de la pensée unique ne l’utilisent pas en cours avec les plus jeunes de vos enfants et il est à peu prés sûr, hélas, qu’il figure en tête de gondole des CDI de nos bons établissements catholiques.

  3. Que sont les slogans devenus
    de mai soixante-huit disparu…
    https://ilestcinqheures.files.wordpress.com/2008/10/68affiche.jpg
    À l’époque, c’était “libérez l’ORTF”
    Celle-ci
    http://ekladata.com/szRcWQM17BhxQD8D2BpEnHiInvA.jpg
    est toujours d’actualité (mis à part les “râteaux”)

  4. Décidément Pol Pot s’est réincarné, il ne manque plus au petit père de la France que le col Mao.D’ailleurs ne joue-t-il pas son Kim Jong Il ou quelque chose comme ça , quel tartuffe!

  5. Mais comme je suis contente de consciencieusement déchirer les publicités d’abonnement au “Quotidien” et toutes ses déclinaisons qu’on nous envoie pour les distribuer à nos élèves en début d’année, ainsi que les exemplaires “offerts” à la classe !

  6. Une interpellation de la Ministre de la culture et de la communication est-elle envisagée ?

  7. Mais c’est comme cela depuis au moins un demi siècle et cela concerne TOUS les médias et sur à peu près TOUS les sujets.
    La presse de Corée du Nord est nettement moins pire car elle affiche clairement sa censure et le bourrage de crâne idéologique, alors que nos médias essayent de faire croire à leur pluralisme et nos journaleux font semblant d’êtres libres…
    Bref un abysse d’hypocrisie, de mensonges et de manipulations

  8. Ca arrive tous les jours, mais ce qui n’arrive jamais c’est de l’avouer à la télé…
    Une vengeance de Lapix ? une ex de Hollande elle aussi ?

  9. Les journaleux sont à l’image des politicards, carriéristes !!

  10. L’actualité nous démontre chaque jour la présence d’un système totalitaire, consubstantiel au concept de socialisme, lequel nous a apporté Lénine, Trotsky, Staline, Hitler, Mao, Pol Pot etc. Ce que le Brejnev francophone illustre avec impudence à longueur de télé.

  11. Alain Peyrefitte se serait-il réincarné dans un ou des journalistes ?
    C’est à le penser devant les articles et émissions qui sont faits !
    L’expression : Alain Peyrefitte sort de ce corps est de plus en plus d’actualité.

  12. Certes Hollande le menteur n’est pas le seul à utiliser ce système dit de pool à gauche comme à droite.
    Mais là après ses discours sur la liberté d’expression cela fait tâche.

  13. Sans aucune conspiration, il n’y a là que l’application d’un principe bien connu :
    Qui paye, décide !

  14. Raison pour laquelle l’information de qualité se trouve sur internet et pas ailleurs quand on fait l’effort de chercher.
    Raison pour laquelle, face à la désaffection des français pour la Propaganda staffel, le pouvoir national socialiste veut bloquer, à l’image de la Chine ou de la Corée du bord, toute liberté sur internet.
    Belle illustration de la démocratie de pacotille, de la république pourrie et des gouvernants corrompus qui prétendent nous diriger.

  15. On avait remarqué le manque de pluralité d’opinions dans les médias subventionnés par nos impots pour imposer une dictature de la pensée unique obligatoire pour tous .
    L’umps fait semblant de confondre couleurs de peau et diversité d’opinion qui elle reste interdite par la dictature politique médiatique ,depuis des decennies .
    Entre la stasi qui espionne mots et gestes de chaque blanc et chrétien ,le conformisme caricatural le plus manipulateur ,la persécution judiciaire pour ceux qui refusent le pret-à penser propagandiste à sens unique ,nous n’avions rien à envier aux régimes communistes les plus tyranniques et obscurantistes muzzs !
    Y’en a marre du baratin sur le faux bienfait que serait l’islam pour les francais et y’en a marre du bobard que l’invasion migratoire est une chance pour la France !

  16. Il y a confusion. La pratique du pool est tout à fait normale, et nullement incompatible avec la liberté d’expression. Elle consiste à mutualiser les images lorsqu’il s’agit d’un événement qu’un très grand nombre de journalistes désirent suivre, et pour lequel des difficultés pratiques insurmontables s’opposent à leur présence simultanée.
    Si le président de la République va visiter un sous-marin, il est évident que vous ne pouvez pas fourrer soixante journalistes à sa suite avec tout leur équipement. Il y a alors accord mutuel entre tous les médias pour que l’un d’entre eux se charge du boulot pour tout le monde, chacun étant évidemment libre d’exploiter la matière première comme il l’entend, de faire ses propres commentaires et ses analyses, etc.
    Les événements concernés étant souvent officiels, les autorités jouent un rôle, par la force des choses, dans la décision d’organiser un pool.
    Mais ça s’arrête là. Leur rôle n’est en aucun cas d’empêcher la diffusion d’images supplémentaires, si elles arrivent à être tournées.
    Ici, je suppose qu’un membre de la rédaction de Mon Quotidien a filmé ses propres images de qualité médiocre, avec n’importe quel gadget qui tient dans la poche, comme tout le monde le fait aujourd’hui.
    L’Elysée n’a rien à dire là-dessus. Personne n’a violé l’accord de pool, parce qu’aucune équipe de télévision n’a installé cinquante kilos de matériel non prévus à côté du président.
    A la limite, les autres médias, membre du pool, auraient pu protester, car il est évident que s’il y a un accroc à un accord de ce type, c’est une forme de concurrence déloyale : chacun consent à l’avance à dégrader un peu sa couverture en se contentant d’images standard, l’alternative étant de ne rien avoir du tout (sauf pour le média le plus puissant). Rien ne nous dit, d’ailleurs, que ce n’est pas ce qui s’est passé.
    Cependant, à l’heure des téléphones portables, personne ne peut garantir qu’il n’y aura pas d’images supplémentaires. Et ce n’est pas un problème, car la personne qui filme avec un tel appareil ne gêne personne.
    Ce qui serait répréhensible, ce serait que l’Elysée ait fait pression pour que des images désobligeantes pour le président ne soient pas diffusées, prenant prétexte de l’existence du pool.
    Mais ce n’est pas la pratique même du pool qui est en cause, contrairement à ce que certains contestataires, emboîtant curieusement le pas à l’Elysée, suggèrent ici.
    De façon générale, ce psittacisme anti-journalistes est stupide et fatigant : s’il n’y avait pas de journalistes, nous ne serions pas informés. Faut-il rappeler que ce ne sont pas les blogs qui informent : dans leur immense majorité, ces derniers ne font que commenter une information déjà produite par les médias.

  17. A propos de liberté d’information, Télé Loisirs critiqué pour la publication d’un tableau selon lequel Algériens et Marocains auraient le QI le plus bas des pays mentionnés : http://nr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=35138212

  18. D’ailleurs le gouvernement a des employés rémunérés jusque dans les commentateurs du salon Beige, qui viennent régulièrement nous expliquer la politique du gouvernement et nous expliquer pourquoi le faux est vrai et pour quoi la vérité est fausse…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]