Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pro-vie

Libération utilise le Salon Beige pour tenter de déstabiliser Laure Lavalatte (RN) sur ses positions pro-vie

Libération utilise le Salon Beige pour tenter de déstabiliser Laure Lavalatte (RN) sur ses positions pro-vie

Le travail de “gestapo” du Monde et de Libération pour tenter de discréditer et déstabiliser les candidats du camps national a commencé. Méthodes habituelles : fouiller dans les réseaux sociaux pour trouver la perle ou le dérapage verbal…même si cela remonte à longtemps.

Pour l’occasion, il est amusant de constater que Libération lit attentivement le Salon beige et sait naviguer dans notre moteur de recherche. Et le journaliste en question a trouvé que Laure Lavalette, une des révélations de la campagne de Marine le Pen, était pro-vie, opposée à la PMA et la GPA et même défavorable à l’avortement. Et alors ?

De fait, son nom apparaît sur le blog catholique traditionaliste «Le Salon Beige», dans une mention de mars 2014, sous le titre : «Laure Lavalette a signé les engagements pro-vie». Dans le court contenu, il y est écrit que la candidate aux municipales, «en 4e position sur la liste de Jean-Yves Waquet (Toulon Bleu Marine) a signé les engagements de Choisir la vie». «Choisir la vie» est une association engagée contre le droit à l’avortement (…)

En mars 2014, l’association lance une campagne intitulée «Municipales pour la Vie», dont le communiqué appelle les élus municipaux à signer «des engagements fondamentaux» pour «le respect de la vie».

Contactée par CheckNews, Laure Lavalette confirme, dans un premier temps, avoir signé ce document lorsqu’elle était sur la liste du candidat RN pour les élections municipales de 2014, mais récuse tout contenu anti-IVG : «A aucun moment il a été mention dans cette charte de remettre en cause le droit à l’avortement. C’était simplement des engagements au titre municipal, pour défendre des causes locales autour de la famille

Aucun contenu anti-IVG, vraiment ? Malgré la suppression du texte sur le site de l’association, et sur la plupart des sites qui le relayaient à l’époque, CheckNews a fini par le retrouver sur Veilleurs pour la vie et le Salon Beige. Intitulé «texte d’engagement», il demande explicitement aux signataires, «lors des élections sénatoriales» et «lors de l’élection présidentielle», de soutenir et parrainer les candidats qui s’engageront, entre autres, à «abroger, à terme la loi, sur l’avortement». Et Laure Lavalette fait bien partie des signataires, dont la liste archivée compte de nombreux élus d’extrême droite (…)

L’abrogation de la loi Veil n’est pas un objectif politique pour moi», répond auprès de CheckNews Laure Lavalette, confrontée au texte de 2014. Avant de préciser qu’elle «resignerai [t] les autres points de la charte, mais pas celui-là». La candidate de la deuxième circonscription du Var se dit par exemple favorable au développement, à l’échelle municipale, «de structures qui permettraient à des mères qui voudraient avoir recours à l’IVG pour des raisons économiques de pouvoir mener à terme leur grossesse si tel est leur souhait». Mais martèle qu’elle «n’est pas anti-IVG» et qu’à «aucun moment elle n’a remis en cause le droit à l’avortement». Reste qu’elle a bien signé, à l’époque, le texte réclamant explicitement l’abrogation de la loi sur l’avortement.

Il est néanmoins réjouissant de constater qu’il existe encore des responsables pro-vie au RN. Reste à savoir si la marche arrière enclenchée par Laure Lavalette s’est faite à cause de la pression médiatique ou par peur de Marine Le Pen…

Partager cet article

11 commentaires

  1. Peu importe, il faudra voter RECONQUETE dans cette circonscription comme ailleurs.

    • Ou pas. Contrairement a vous, c’est ma circonscription donc je sais qu’elle candidate est la meilleure (et de loin)
      Pour assez bien connaître Laure Lavalette, je n’ai aucun doute sur le fond de ses idées. Un peu déçu qu’elle ne les assume pas totalement mais ce n’est certainement pas pour cela que je vais voter pour sa concurrente de R!
      Même si elle est restée au RN, elle est limite plus zemmourienne que Zemmour.
      Elle a, de plus, une bonne chance d’être élue alors j’espère que tous les gens qui ont voté Zemmour au premier tour se repporteront sur elle dès le premier tour.. ou au second vu qu’a priori, elle y sera face au candidat LR…EM de Falco.

  2. Mouais.
    J’aimerais plus de fermeté vis-à-vis d’un sujet aussi crucial que l’avortement.

  3. En fait, les journalistes de “Libération” réfléchissent à un changement de nom : ils veulent désormais se nommer : “Linquisition”.
    Mais ce sera bien sûr, une inquisition anti-catholique et anti-vie !
    Il est dommage que Laure Lavalette accepte de rentrer dans cet engrenage.
    Elle aurait dû leur répondre : “Je m’engage sur le programme du RN, pour le reste mes convictions ne regardent que moi”. Et comme la meilleure défense reste l’attaque, elle aurait dû ajouter : “Au fait, Marie Thimonnier, avez-vous déjà dénoncé la pression qui s’exerce sur les femmes pour les pousser à l’avortement ? »
    Car visiblement, la militante avortueuse Marie Thimonnier ne se soucie aucunement de la liberté des femmes désirant garder leur enfant. Propagandiste acharnée du « droit » de massacrer les enfants dans le sein de leur mère, elle ne défend qu’une liberté à sens unique.
    Tuer, tuer, tuer : telle est visiblement sa devise. Et dans sa haine mortifère, elle ne réalise même pas qu’elle milite ainsi contre les femmes (peu lui importe, du reste, car elle est bien payée par le système ; les « droits de la femme » ne sont visiblement, pour elle, qu’un élément de langage sans véritable signification).
    La vraie question, c’est de savoir pourquoi une Laure Lavalette prend au sérieux les vocifération d’une prostituée intellectuelle telle que Marie Thimonnier. Pourquoi elle s’abaisse à répondre aux questions truquées de cette garde-chiourme du Système. Pourquoi elle ne lui dit pas en face : « Madame Thimonnier, vous êtes complice du plus grand génocide de l’histoire de l’humanité, je n’ai pas à répondre à vos injonctions ».
    Le jour où les catholiques auront ce cran, la tyrannie des assassins sera sur le point de s’écrouler.

    • Elle s’appelle plutôt le “Grand Thimonnier” plutôt que Marie. On connaît les millions de morts causés par ce “grand homme” adulé par nos zélites.

  4. “elle martèle qu’elle n’est pas anti-IVG” ? bien triste …. c’est comme Guillaume Pelletier qui répond à Martichou qu’il est “”pour”le DROIT FONDAMENTAL de l’avortement” …… qu’est-ce qu’il ne faut pas dire quand on fait de la politique !?!? On doit baisser le regard souvent quand on croise un miroir …..

  5. Dire que l’on souhaite abroger la loi sur l’avortement est peut-être devenu trop « frontal » dans notre société, qui s’est tristement habituée à ce « droit ».
    Il n’empêche qu’elle a refusé l’avortement pour elle-même, le dit et l’assume et s’engage à tout mettre en place pour éviter le recours à l’IVG.
    Pourvu qu’elle ne revienne pas là-dessus aussi…

  6. Comme je l’ai dit les avorteurs ne se sentent pas concernés puisque ce ne sont pas eux qui sont avortés. Il faut en tenir un sacré grain pour ne pasvouloir comprendre ce qu’est un avortement un crime tout simplement. Quand on voit qu’il est interdit de tuer une vache qui est à plusieurs mois de gestation mais par contre qu’on peut tuer un petit d’homme, c’est vraiment le diable qui mène notre monde médiatique pourri jusqu’à la moëlle.

  7. En tout cas, Robert Ménard n’a pas à s’inquiéter que Le Monde ou Libé fouille sur le Salon Beige pour trouver ses propos sur l’avortement : il a dénoncé le possible renversement de jurisprudence aux États-Unis quant à l’avortement : “Ce serait un terrible retour en arrière pour les femmes…#coursupreme #Wade”

    https://twitter.com/RobertMenardFR/status/1521433147195465728

    Je croyais que le type était devenu chrétien pratiquant…

    Bien entendu, il faut se demander s’il ne dit pas ça pour se montrer macroncompatible… D’ailleurs, il vient d’appeler à soutenir Macron aux législatives en prétextant la menace Mélenchon !

    https://www.marianne.net/politique/le-pen/legislatives-menard-retourne-encore-sa-veste-et-appelle-a-faire-bloc-derriere-macron

Publier une réponse