Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Libération : Nicolas Demorand dans le viseur

… de ses salariés. Sic : la dépêche du Figaro.

Quelques jours après les tirs d'Abdelhakim Dekhar, le journaliste du Figaro Alexandre Debouté n'y va pas de main morte.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Je mélange peut être un peu les actualités:
    Il faut trois millions pour Libération?
    Mais la France vient de payer vingt millions pour quatre libérations…
    Ah ils aiment les jeux de mots à Libé, on va leur en fournir!

  2. Qu’est-ce qui leur a prit d’accepter Nicolas Demorand à libé ?
    C’est un profiteur près à sauter dans n’importe quel wagon qui lui sera favorable, aucun scrupule !

  3. Avec un tel talent de nuisance et d’opportunisme, je ne m’inquiète pas pour lui, il rebondira chez un de ses amis riches et puissants.
    Après tout, c’est le résumé de la vocation de la presse de gauche, faire passer l’asservissement à l’argent roi pour l’ultime rébellion.

  4. Mais sortez ce garçon dépend et mielleux…la France souffre de ce genre de type adulé par boboland et consorts..il n’intéresse que lui et son porte feuille..

Publier une réponse