Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Libéralisation de l’adultère en Corée du Sud

Lu ici :

"L’arrêt rendu le 26 février dernier par la Cour constitutionnelle sud-coréenne déclarant anticonstitutionnelle la criminalisation de l’adultère a provoqué des réactions aussi immédiates qu’inattendues : les valeurs boursières d’Unidus, premier fabricant coréen de préservatifs, ont fait l’objet de transactions dix fois plus nombreuses que la veille et leur cours est monté en flèche. La Bourse prévoit également une augmentation sensible pour le secteur des voyages et pour les fabricants de médicaments contre les troubles de l’érection”, développe l’hebdomadaire Sisa Journal (…)"

Partager cet article

3 commentaires

  1. Une nouvelle bien triste. L’adultère est un crime, une violence, une perversion. Que les lois d’un pays le découragent est raisonnable et sain.
    _______
    Le « … aussi immédiates qu’inattendues… » dans l’article est complètement faut! Ces réactions sont absolument et assurément attenues. Il faut qu’on arrive à comprendre cela.
    Sexe est un marché énorme ! Et jusqu’alors oppressé. La libéralisation du Mariage Pour Tous, LGBTQ, de théorie de gender, le GPA/PMA, Gleeden, pornographie sur internet sont seulement quelques exemples de comment nous, comme société, peut profiter de cette mine d’or. Même les choses qui pourraient être vues comme néfastes, par exemple dans le domaine de la santé ou des tracassent de justices, font parti des nouveaux marchés à saisir. Si l’argent (notre « économie ») est plus important que l’être humain, toutes ces choses sont alors raisonnables.
    Il ne faut jamais oublier que la guerre froide avait comme ultime arme et pression des bombes atomiques. C’était une guerre totale. Et c’était quoi la bataille ? C’était « le capitalisme » contre… « autre chose ». Contre tous formes, quelque soit ça forme, de refrain envers la possibilité de faire de l’argent sans retenu. Et c’est belle et bien le capitalisme qui a gagné la guerre froide. Ce n’était pas une guerre d’un quelconque bien contre un mal, mais simplement une guerre pour ou contre la possibilité de pouvoir faire de l’argent sans retenu. Et s’ils étaient prêt à utiliser des bombes atomiques pour gagner cette bataille… alors une Manif Pour Tous etc., ils peuvent ignorent complètement ; je note cela juste pour montrer l’énormité de la bataille dans laquelle nous sommes, et non pour encourager à baisser nos armes (nos outils).
    C’est évident que l’Église Catholique fait partie de ces « autre choses » contre lesquelles ils sont en train de se battre. L’Eglise Catholique dit non à beaucoup de choses (en présentent des absolus) ; les 10 commendements comme exemple. Et absolument chaque fois qu’elle dise « non » elle est en train de dire, malgré elle, non à un marché qui pourrait aider notre économie, Wall Street, le CAC 40, City de Londres etc. Et ces « nons » là sont intolérables pour cette même force qui a gagné la guerre froide.
    Oui, la bataille va être rude, et longue. Mais la paix est déjà dans la réalité que le vrai, et le beau – ne change jamais !

  2. Viré de France, Gleeden a émigré en Corée du Sud, et achète les actions Unidus.

  3. et l autre jour c était une énorme pub pour le cocufiage organisé sur des bus …
    vivement la révolution !

Publier une réponse