Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Libé croit avoir piégé Villiers

Le quotidien écrit :

Campé sur le succès du non au référendum sur la Constitution européenne, en mai 2005, Villiers pourfend l’UE, «cheval de Troie de la mondialisation» et repart en croisade contre l’entrée de la Turquie au sein de l’Europe. Un point de schisme entre le catholique Villiers et le pape Benoît XVI.

Que des tensions contradictions graves existent entre les positions de certains candidats se disant "catholiques" et ce qu’enseigne le Pape, c’est un fait : Libé pourrait par exemple se préoccuper celle de François Bayrou sur l’avortement.

Dans le cas de Villiers, et d’autres, on peut légitimement évoquer une tension vis-à-vis des positions du Saint-Siège sur le regroupement familial ou la peine de mort – mais le cardinal Ratzinger a écrit en 2004 que de tels désaccords peuvent être légitimes, contrairement à ce qui touche au respect de la vie.

Quant à la candidature turque : quand bien même le Pape la soutiendrait, un homme politique catholique pourrait s’y opposer, la question entrant de toute évidence dans le champ de la "légitime diversité d’opinion entre catholiques" dont parlait le cardinal Ratzinger. Mais Libé oublie un détail : le Pape ne s’est jamais prononcé publiquement en faveur de l’adhésion turque, comme le rappelle Liberté politique.

Henri Védas

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. A noter à contrario la très bonne analyse de Rioufol dans le Figaro d’aujourd’hui: http://www.lefigaro.fr/debats/20061201.FIG000000038_la_turquie_devoilee_par_le_pape.html

  2. “vis-à-vis des positions du Saint-Siège sur le regroupement familial ou la peine de mort [..] de tels désaccords peuvent être légitimes, contrairement à ce qui touche au respect de la vie.
    Le respect de la vie et la peine de mort, ce n’est pas incompatible ?
    [Réponse de HV : suivez le lien sur le texte du cardinal Ratzinger, il explique (en anglais, hélas) la hiérarchisation mieux que je ne pourrais le faire.]

  3. Libé s’efforce d’émouvoir le chaland pour se sauver du naufrage: ne tirez pas sur ce navire -cela lui donne l’impression de surnager.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services