Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’hyperviolence du XIXe serait liée à la drogue

Mao [sic] Péninou, adjoint PS au maire du XIXe arrondissement de Paris et chargé de la sécurité, commence à s’inquiéter de la violence dans son arrondissement :

"Ce sont des faits très graves. Dramatiquement exceptionnels."

  • Lundi, deux personnes ont été frappés avec un couteau vers 20 heures sur la voie publique.
  • Une semaine plus tôt, un homme de 23 ans a été tué par balle vers 1h30 du matin. Au moins sept balles ont été tirées.
  • 2 jours plus tard, c’était un homme de 22 ans a également essuyé des coups de feu. Il s’en est tiré avec une balle dans la jambe.

Toutes ces agressions ont pour point commun de se dérouler dans le nord de l’arrondissement. Une série qui ressemble à des règlements de compte. Pour David Barbas, secrétaire national du Snop (Syndicat national des officiers de police), tout serait lié à

"un petit trafic de stups qui aurait dégénéré quand un mec d’une bande s’est fait casser la figure."

Depuis plus de dix ans, des groupes de la cité Curial-Cambrai s’opposent à d’autres, issus de Riquet-Orgues de Flandres. Pour autant, tout le monde semble surpris par ces violences soudaines.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. “Deux personnes sur la voie publique”, “Un homme de 23 ans”. C’est en effet dramatique, mais la façon dont vous présentez les faits laisse à penser que ce n’étaient que de simples passants comme vous et moi qui ont été agressés gratuitement (dans ce cas, ce serait effrayant). Il faut pondérer, peut-être en écrivant “Deux traficants de drogue sur la voie publique”, et “Un immigré clandestin recherché par la Police de 23 ans”, ce qui permettrait de mieux comprendre la situation.

  2. je pense qu’on ne reconnait plus le caractere Sacré de la Vie.
    Avant la naissance, on peut tuer en fin de Vie, on trouve qu’on pourrait aussi tuer…tout cela donne un certain état d’esprit…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services