Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / L'Eglise : Vie de l'Eglise / Liberté d'expression

“L’homosexualité est une faiblesse de la nature et peut se guérir”

DSC_1970_0A quelques jours de la "gay pride" qui doit se tenir à Sion en Suisse, l'évêque des lieux, Mgr Jean-Marie Lovey a répondu au journal le Nouvelliste à propos de l'homosexualité. Inutile de préciser que ses propos n'ont été appréciés ni par le lobby LGBT ni par la classe politique dominante :

Que répondez-vous aux parents espérant pouvoir «changer» leur enfant homosexuel?

Dans l’environnement des personnes homosexuelles, les proches le ressentent parfois comme une blessure ou une souffrance. Dès lors, il faut honorer leur désir que ça change. Pour la question de fond – «Est-ce qu’une personne homosexuelle peut changer?» – il y a un domaine sur lequel on peut miser: la prière. Sur le plan de la grâce et de la foi, la prière ne pourrait-elle pas être un lieu de changements? Elle a déjà guéri des malades à maintes reprises. Le problème de fond n’est pas celui de l’homosexualité mais de la sexualité tout court et en général. De nature, l’être humain est sexué, masculin-féminin. Et il n’est pleinement humain que s’il vit cette complémentarité. C’est une question de morale naturelle. L’Eglise, à juste titre, continue de dire qu’on ne peut pas modifier cet état de nature.

Mais l’homosexualité n’est-elle pas dans la nature de la personne et donc impossible à changer?

Certes, la personne est souvent comme cela dès le départ mais cela ne veut pas dire que ce n'est pas modifiable. Des guérisons psychologiques existent. L’homosexualité peut être guérie.

Pour vous, c’est donc une maladie?

Non, c’est une faiblesse de la nature. La preuve, c’est qu’il y a une souffrance réelle de la personne qui le vit et de son entourage. Mais cela n'enlève rien à l'humanité de la personne homosexuelle, ni à sa dignité.

Partager cet article

17 commentaires

  1. “souffrance réelle de la personne” qu’il ne faut pas nier mais est aussi une raison de plus pour ne pas leur confier des enfants qui ont besoin pour se construire d’ une famille(père-mère) aussi stable que possible

  2. Bien évidemment, l’homosexualité n’est pas une fatalité, et cet état peut se guérir par la Foi. « L’Amour libéré, Sur le chemin de l’hétérosexualité », publié aux éditions L’Eau vive, écrit par John et Anne Paulk, deux Américains évangélistes anciennement invertis, qui se sont guéris de l’homosexualité par la Foi chrétienne. Ils racontent leur parcours vers la normalité, et leur immense bonheur d’être enfin débarrassés de cette homosexualité qui les rendait malheureux. Ils ont de très beaux enfants et vivent heureux maintenant qu’ils n’y sont plus. Un livre à lire !

  3. Il est hallucinant de lire “la personne est souvent comme cela dès le départ” car rien ni personne ne peut prouver que quelqu’un est physiquement ,de par nature, homosexuel : pas un neurone , pas une cellule ,pas un chromosome , RIEN ! Rien ne différencie une personne qui se dit homosexuelle des autres. C’est donc un mensonge de faire croire ,surtout à des ados en période fragile ,qu’ils peuvent être “différents” de nature .Je crois que l’illusion est très présente dans ce problème et qu’il y a là un domaine encore vierge à explorer .

  4. Je pense quant à moi qu’ il s’ agit d’ un phénomène physiologique, tant je crois à la force de mère Nature, qui ne peut être contrariée par des événements malheureux subis pendant l’ enfance.
    Mais ce n’ est aucunement une raison pour considérer ce phénomène comme relevant d’ une autre normalité et justifiant ainsi le ” mariage ” homosexuel.

  5. On ne peut nier toutefois que certains ados sont attirés par ceux de leur sexe. C’est une réalité vieille comme le monde…
    Cette anormalité ne justifie pas de bouleverser une institution multiséculaire comme le mariage, union -depuis toujours et pour toujours- d’un homme et d’une femme !!!

  6. Mais la dignité de la personne ce n’est pas de pratiquer un vice contre-nature, contre sa propre nature donnée par Dieu pour un bon usage. Le vice ôte toute dignité.

  7. A Pascal P
    Une chose est sure, on sait depuis très longtemps comment rendre un enfant homosexuel ! Autrement il n’y aurait pas eu les Janissaires, les harems de garçons, ou maintenant les maisons closes d’enfants pour invertis adultes ! Quand les enfants sont pris, ils n’étaient pas homosexuels ! Une certaine éducation peut donc les changer ! Il suffirait d’enquêter auprès des “macros” qui fournissent cette “chair fraîche” aux libidineux ! Les lieux dans le monde sont multiples : Népal, Thaïlande, Sri Lanka, Maroc, Tunisie etc… Dans peu de temps on y ajoutera la France ! Car la prostitution compte maintenant dans le calcul du PIB ! En expliquant aux enfants que l’homosexualité est normale (comme le font les associations LGBT dans les classes) on leur enlève cette protection innée qu’ils ont naturellement envers les adultes aux mains baladeuses ! Ce qu’un enfant cherche c’est l’amitié, l’Amour pas l’amour dans un sens que sexuel ! Il ne tient pas à se donner à n’importe qui comme aimeraient le voir faire ces adultes criminels ! Ces derniers oublient qu’un traumatisme dure toute la vie ! Et peut passer d’une génération à l’autre ! C’est dans ce sens que certains enfants peuvent naître avec des envies homosexuelles ! Un fils d’alcoolique par exemple peut être victime de la même faiblesse ! Quand on étudie la généalogie on s’aperçoit que des événements reviennent souvent ! Une fille mère a des chances de voir son fils ou sa fille connaître le même destin ! Pourquoi ? Mystère ! Dans la bible n’est-il pas écrit à Exode 34:7 : “qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération!” Ainsi un père syphilitique peut transmettre dans les gènes de ses enfants son poison ! La mère sidaïque aussi !

  8. Je fais souvent le parallèle entre homosexualité et obésité (qui est apparemment la dernière des “minorités visibles” sans défense, et pour laquelle on peut au contraire même envisager des campagnes de prévention santé publique sans enfreindre le politiquement correct).
    Le fait est que l’obésité fait peser une charge indue sur la société. Et que l’environnement familial étant un facteur, il vaut mieux toutes choses égales par ailleurs ne pas confier d’enfants à l’adoption de couples obèses,ce qui serait grever le futur de l’enfant.
    L’obésité *est* un problème de santé publique, et *peut* se soigner pour ceux qui en ont la volonté. Après, certaines personnes sont prédisposées, même si certaines personnes vivent très bien avec (ou le prétendent). Et de toute évidence, quand on combat l’obésité, ce n’est pas la personne qui vit dans l’obésité qui est visée – elle a droit au respect comme chacun.

  9. Je crains que la société française n’ouvrira les yeux sur les agissements des extrêmistes (LGBT, Act-up et cie) que lorsque les enfants manipulés montreront les signes évidents de leur déséquilibre psychique et psychologique… En attendant la révélation de l’étendue des dégâts, préparons nous à entendre (et à voir) encore beaucoup d’ignominies ! Les monstres pervers et sans scrupules qui saccagent ainsi l’humanité ne se laisseront pas faire, ils iront jusqu’au bout de leur folie et ne reculeront devant rien ! Il faudra certainement employer la force pour mettre fin à leurs délires égoïstes !

  10. Et inversement, des hétérosexuel(le)s qui deviennent homosexuel(le)s causant des drames familiaux.
    Les méandres du cerveau sont tellement complexes qu’il me semble immature (j’irais même jusqu’à dire que c’est de la manipulation cérébrale par les forces démoniaques) de faire croire que “c’est comme ça” ou “c’est la nature” ou “on ne peut rien y faire”. Il ne faudrait surtout pas que les scientifiques/psy(-chologues,-chiatres, etc.) effectuent des recherches dans ce domaine!
    Comme on le dit souvent, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre!

  11. D’accord avec Pascal P. On ne nait pas homosexuel !D’accord avec Tony Anatrella, qui confirme : Du point de vue de la personnalité : “l”homosexualité n’est pas une normalité d’origine ou une alternative à l’altérité sexulle qui des noue uniquement entre un homme et une femme. La plupart des études sérieuses indiquent qu’il n’y a pas d’origine génétique ou neurophysiologique à cette tendance particulière. Elle est plutôt l’expression d’une fixation primitive au semblable que soi, et relève, entre autres, d’une difficulté à intérioriser l’autre sexe”. Du point de vue social : “Le mariage entre personnes de même sexe représente une véritable incohérence qui porte atteinte à l’altérité sexuelle dont la société a besoin. Le signal envoyé à la société laisse entendre que celle-ci valorise la recherche du même et du semblable à travers l’indicidualisme et le narcissisme (l’endogamie,c’est à dire l’inceste social) et qu’elle le reconnait dans la loi au détriment du sens de l’autre.”

  12. Comment comprendre des pères de famille qui tout à coup changent de sexe, se font opérer et, maquillé(e)s frétillent du popotin sur hauts talons tout en prétendant que tout se passe bien avec leurs enfants ?
    Il est vrai que je ne les ai vus qu’à la télé…

  13. L’évêque dit : «Non, c’est une faiblesse de la nature; …Mais cela n’enlève rien à l’humanité de la personne homosexuelle, ni à sa DIGNITE»
    Ah bon ! Mais l’apôtre Paul dit :
    « Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses INDIGNES, étant remplis de toute espèce d’injustice … » (Romains 1 :28-29)
    « La colère de Dieu se révèle contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux,…
    C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs ; ainsi ils DESHONORENT eux-mêmes leur propre corps…C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions INFAMES : car les femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même, les hommes abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leur désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses INFAMES. » (Romains 1 :18-27)
    Les évêques devraient un peu plus mettre leur nez dans l’écriture, n’est-il pas ?

  14. @ Daniel PIGNARD
    Vous confondez l’acte et l’homme. L’homme est dissocié de l’acte. L’acte est indigne mais l’homme reste l’homme, avant tout blessé par le péché.
    C’est le message de l’Église sur l’homosexualité d’ailleurs : l’homosexualité est condamnable, pas l’homosexuel… Sinon, cela voudrait dire que la miséricorde de Dieu serait sélective (comme vos citations).

  15. A PK,
    « S’il refuse aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. Je vous le dit en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. » (Mt 18 :17-18)

  16. A PK,
    Merci pour vos conseils, voici les miens :
    « On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père. Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous! Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte. Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus. » (1 Cor 5 :1-5)

  17. “…l’homosexualité n’est-elle pas dans la nature de la personne?”
    L’erreur est dans la question: c’est Dieu qui a créé la nature humaine. Celle-ci est donc bonne, et c’est le péché originel qui l’a blessée.
    Penser un seul instant que Dieu aurait pu créer une imperfection est blasphématoire.
    Dommage que Mgr Lovey ait oublié les Dogmes catholiques…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services