Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’homme soupçonné d’avoir incendié un véhicule de l’opération Sentinelle est connu pour son appartenance à la mouvance anarchiste

L’homme soupçonné d’avoir incendié un véhicule de l’opération Sentinelle est connu pour son appartenance à la mouvance anarchiste

Les membres du gouvernement ont condamné l’incendie d’un véhicule de la mission Sentinelle, au pied de la tour Eiffel à Paris, en marge de l’acte 13 du mouvement des Gilets jaunes. Mais ils ne disent rien de son origine…

Or, l’homme soupçonné d’être l’auteur de cet acte a été interpellé samedi soir dans le 8e arrondissement, porteur d’un marteau. Il a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Paris, notamment pour « destruction par incendie d’un bien d’utilité publique ».

Ce suspect, Thomas P., est âgé de 23 ans. Il est connu des services de renseignement, notamment de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), pour son appartenance à la mouvance anarcho-autonome. En clair c’est un gauchiste des Black Blocs, cette milice d’extrême-gauche que le régime se plaît à laisser impunie pour répandre la terreur… Comme le dit François Bousquet, patron de la Nouvelle librairie vandalisé hier par ces mêmes “antifas” :

Il arrive même que journalistes, universitaires et activistes travaillent main dans la main. Voyez Antonin Bernanos, âme damnée des antifas parisiens, pourtant condamné à cinq ans de prison, dont deux avec sursis, pour l’attaque (d’une violence inouïe !) d’une voiture de police, en 2016, mais défendu par le conseil d’administration de l’université Paris-Nanterre, où il étudie. Voyez un personnage inconnu du grand public, mais tout-puissant, je veux parler d’Aris Papathéodorou, qui ne se contente pas d’être le directeur artistique du Monde, propriété de Xavier Niel et Matthieu Pigasse, mais d’être parallèlement l’hébergeur de tous les sites « antifas ».

Cet incendiaire présumé est aussi soupçonné d’avoir participé à la casse d’une Porsche appartenant au chef cuisinier Christian Etchebest dans le 15e arrondissement de Paris, quelques heures avant l’incendie du fourgon militaire. Il s’en serait aussi pris à plusieurs enseignes bancaires ainsi qu’à une BMW et aux vitres de protection de la tour Eiffel à l’aide d’un marteau.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. À noter que les médias de l’oligarchie et du régime ont tout fait pour présenter ce psychopathe comme un gilet jaune et non comme un antifa, ce qu’il est.
    Les antifas, constitués en “black bloc”, ainsi que leur organisation l’avait annoncé plusieurs jours à l’avance, s’en sont donnés à cœur joie ; il faut dire que d’une part, ils ne risquent pas grand chose puisque ils constituent une milice du régime et que d’autre part les gilets jaunes parisiens ne s’étaient pas organisés, contrairement à ceux de Lyon, pour faire le travail que, dans un État de Droit, la police devrait faire.

  2. Il faut être naïf pour croire que le régime se plaît seulement à laisser impunis les “antifas”

    En réalité ce sont les milices fascistes du gouvernement qui, depuis Mitterrand, les a créés, financées, protégées et s’en sert régulièrement en les téléguidant pas seulement pour répandre la terreur… mais aussi pour saborder toutes les manifestations ou réunions d’opposants ou pour créer des agressions ou des dégradations dont on accuse ensuite les opposants fictifs d’extrême droite !

    Les “antifas” en détresse s’enfuient en courant soit derrière les forces de l’ordre soit se réfugient au sein des ministères…
    Le jour du jugement des “antifas” sur 40 ans beaucoup de têtes vont tomber !

  3. Témoignage d’un ami plutôt Macroniste, habitant à Paris centre : un soir de manif, des gilets jaunes débarquent en courant dans la rue et crient aux commerçants “attention les casseurs arrivent, fermez vos rideaux “

  4. On ne s en doutait pas du tout …

  5. A force de foutre la chienlit partout, la gauche et ses larbins me font penser à la république espagnole de 1931 à 1936, incapable d’assurer la sécurité et de relever l’économie… La réponse à cette regrettable carence fut donnée par un petit général galicien…

    Mais en France aujourd’hui, c’est peut-être ce qu’ils cherchent, après tout ?

  6. ça fait des mois que les casseurs violent sont identifiés en France.
    Pour le pillage il viennent de banlieues, pour la destruction des symboles du droit et de la république, les Zadistes et autres BlackBlocs abrutis gocho. Depuis le premier jour des GJ on nous raconte, Merdias et gouvernement que c’est l’UltraDrouaaattte !

  7. infaux (fakeniouze comme ils disent) ce ne peut être que l’ultradroate (ou un giletjaune?)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services