L’homme qui a poignardé deux femmes à Marseille sortait de garde à vue

L’homme aurait été arrêté pour une dizaine de faits de délinquance mineurs, notamment des vols et des infractions à la législation sur les étrangers. Il s’agit d’un Algérien ou d'un Tunisien en situation irrégulière.

L'Etat islamique a revendiqué l'attaque.

Jean-Sébastien Ferjou (atlantico.fr) :

«Regardons les origines … Ce sont principalement des maghrébins, il y a eu 1 malien et tous les autres étaient maghrébins.»

Damien Givelet : «Il peut y avoir des tas de raisons aussi, psychologiques, et autres …»

«Si ça vous semble plus confortable de penser que c’est psychologique, très bien. Il me semble qu’il y a gens de personnes qui souffrent de problèmes psychologiques, j’ai pas l’impression qu’ils se jettent tous dans les gares ou ailleurs en criant “Allah Akbar” ! (…) Il faut arrêter d’avoir peur de stigmatiser. Quand on n’aborde pas les choses de front, c’est là où on laisse les choses pourrir

Commentaires (15)

Oui, j'ai remarqué qu'il y a parfois un peu d'air frais sur LCI qui nous change de l'habituelle bien-pensance (sur TF1 parfois aussi au JT de 13h).

Rédigé par : oxygène | 2 oct 2017 09:04:59
____________________________________

perpetuellement des NORDAF et autres envahisseurs martiens ! chuuut faut pas le dire !ça "stigmatise" !

Rédigé par : sanzancroche | 2 oct 2017 09:32:05
____________________________________

Il a raison, il faut distinguer les ACTIFS et….les agents dormants (qui se réveilleront quand ils en auront reçu l'ordre).

Rédigé par : valere | 2 oct 2017 09:59:13
____________________________________

17 et 20 ans, ce sont des jeunes filles.

Rédigé par : Carthage | 2 oct 2017 10:06:00
____________________________________

Il est étonnant que l'on parle de "deux femmes" alors qu'il semble qu'il y avait une adolecente de 14/15ans et l'autre personne avait 20/21 ans.
Le titre aurait dû parler de "deux jeunes filles, dont une adolescente", mais il ne faut pas que le public ait une empathie particulière à l'inverse du cas du "petit Aylan" avec photo pour émotion obligatoire.
Associer l'assassin à ses victimes est une autre technique de nos journaleux menteurs, et surtout, il ne faut pas parler de la référence islamique, comme d'habitude.
La lâcheté et la complicité de "nos" dirigeants est phénoménale et nécessite un vrai coup de balai, avec incarcération pour haute trahison, et il sera nécessaire de prendre des mesures réellement coercitives à l'égard des assassins islmamiques en se basant sur ce qui leur fait le plus peur dans leur fausse croyance décérébrée.

Rédigé par : ewan guyon | 2 oct 2017 10:30:17
____________________________________

La grippe aviaire : elle se propageait parmi les canards…

Qu'a-ton fait ?

A-t-on abattu les chats ? les chiens ? les poissons rouges ?

Eh ben, non : au risque de les "stigmatiser", on a abattu les canards !!! même les canards sains, même les braves canards tout gentils…

Sans aller jusqu'à "abattre", bien sûr, pourquoi ne pas vouloir ouvrir les yeux sur les véritables causes du mal ????

Rédigé par : Avoc | 2 oct 2017 10:49:28
____________________________________

Au moins Ferjou a osé dire. Il en est de même de Rachida Dati.

Il va bien falloir oser dire la vérité et sortir du politiquement correct ou du "pas d'amalgame" pour qu'enfin on puisse agir vraiment.

Rédigé par : lapaladine | 2 oct 2017 11:46:28
____________________________________

On connait l'identité et l'origine du criminel, par contre on ne connait rien de celles des deux jeunes victimes (sauf leur âge présumé). Pourquoi ?

Rédigé par : free | 2 oct 2017 12:11:22
____________________________________

Pourquoi ne donne-t-on pas le nom des jeunes filles assassinées par ce repris de justice clandestin et mahométan jusqu'au trognon ? cousines et étudiantes, les deux pauvrettes s'appelaient Laura et Maurane nous dit-on chichement. Elles n'ont donc pas d'identité et pas de famille ? ce manque de respect, de considération, de compassion pour une famille française dorénavant détruite par ce "vivre ensemble" criminel est à vomir.

Rédigé par : San Juan | 2 oct 2017 12:46:21
____________________________________

Meunon! C'est juste un sexiste, vous dirait Mme. Obonno…

Rédigé par : François | 2 oct 2017 12:52:43
____________________________________

il est manifeste, évident, que le climat de la France ne convient pas du tout aux maghrébins puisque leur petit cerveau se voit grignoter par un virus méchant qui finit par les rendre fous .

Dans l'état actuel de nos connaissance médicales, ils sont bons à être trépanés quand la crise se produit.

Il serait bon d'en informer la dizaine de millions qui réside chez nous en leur proposant de partir au plus vite dans leurs bleds respectifs, non ?

Ce serait faire œuvre de charité.

Surtout si de nombreux emplois sont libérés par ailleurs …

Rédigé par : jejomau | 2 oct 2017 14:46:51
____________________________________

Même si tous les musulmans ne sont pas des terroristes, il est clair que tous les terroristes sont, à quelques exceptions près, des musulmans. Pourquoi alors n'applique-t-on pas à leur égard le fameux principe de précaution, tant vanté par nos "élites" politico-médiatiques dans d'autre domaines ?

Rédigé par : Michel | 2 oct 2017 15:29:01
____________________________________

Terrible attentat raciste à la gare de Trifouilly les Oies : une jeune femme, en petits mocassins et foulard Hermès, armée d'une poussette, s'est précipitée sur deux malheureux CRS d'origine antillaise et les a sauvagement agressé en hurlant "Touchez pas à nos gosses !"…

Les deux malheureuses victimes, militants du CRAN, sont extrêmement choqués… tout le gouvernement actuel, avec certains membres du gouvernement Cazevide et même Valls, se sont rendus à leur chevet… ils sont accompagnés par des élus insoumis… Ouin, snif…

Excusez-moi, j'avais besoin de lâcher la soupape !

Rédigé par : Irishman | 2 oct 2017 15:42:39
____________________________________

Il n'y a pas que Ferjou pour oser braver le politiquement correct, et, au fait, cela fait longtemps qu'il ose dire certaines choses sur l'islam.
Hier aussi, sur BMF TV, Zineb, l'ex-égérie de Charlie Hebdo, y a mis le paquet sur l'islam, idéologie dangereuse, totalitaire, "nazie", et ne s'est pas gênée pour appeler un chat un chat. Elle en avait le droit, puisqu'elle était musulmane, mais au moins, les autres journalistes sur le plateau ne lui ont pas coupé la parole, et, franchement, cela faisait du bien d'entendre cet femme courageuse qui a une fatwa aux fesses dénoncer l'islam pour ce qu'il est: une idéologie haineuse et sexiste.

Rédigé par : amdg | 2 oct 2017 15:58:53
____________________________________

IL faut surtout donner le nom du magistrat de permanence qui a libéré l'individu à l'issue de la garde à vue …sa part de responsabilité est immense.

Rédigé par : xavier | 2 oct 2017 16:46:41
____________________________________

Laisser un commentaire