L’homélie de Mgr Aillet, nouvel évêque de Bayonne

est en ligne sur le site du diocèse. En voici l'extrait que nous avions déjà évoqué :

A "Merci à vous, Madame le Ministre, Monsieur le Député-Maire de Bayonne, Messieurs les députés et les sénateurs, Monsieur le Préfet, Monsieur le Procureur de la République de Pau et madame le Procureur de la République de Bayonne, Monsieur le Sous-Préfet mesdames et messieurs les conseillers généraux, mesdames et messieurs les élus et autres autorités civiles et militaires, de témoigner par votre présence de l’attention que vous accordez à notre communauté catholique. Soyez sûr que, dans les limites d’une « laïcité positive », selon l’expression que le Pape a qualifié de belle lors de son récent voyage en France, vous pourrez compter sur ma collaboration au service du bien de l’homme, en cette période en particulier où la crise financière risque d’augmenter la situation de détresse des plus démunis. Nous serons à vos côtés, chaque fois que ce sera nécessaire pour défendre la dignité de la personne humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle, ou pour promouvoir la famille, « le socle sur lequel repose toute société », fondée sur l’union d’un homme et d’une femme ouverts à la vie. Avec tous mes frères évêques de la Conférence épiscopale française, je participerai activement à la grande consultation que le gouvernement lancera prochainement auprès de tous les citoyens en vue de la révision des lois relatives à la bioéthique, dont les enjeux anthropologiques sont si importants pour l’avenir de notre société."

MJ

7 réflexions au sujet de « L’homélie de Mgr Aillet, nouvel évêque de Bayonne »

  1. Denis CROUAN

    La pensée de Benoît XVI et celle Mgr Aillet sont dans la même ligne claire et ferme. Une chance pour les catholiques de France qui savent que désormais, les enseignements du Saint-Père seront relayés depuis le diocèse de Bayonne!

  2. cadoudal

    dans la ville qui connut le miracle de la CROIX BLANCHE à la fin de la guerre de cent ans , puis la révélation de la priére de NOTRE DAME DES ANGES au saint CESTAC,quelle joie de lire que la priére de consécration choisie est de saint GRIGNON DE MONTFORT.aprés une traversée du désert le pays basque va retrouver son élan missionnaire.

Laisser un commentaire