L’histoire du Moyen Age n’a pas été écrite par des historiens

De Jacques Heers, dans L’Homme Nouveau :

H_2 "Au printemps dernier, les éditions du Seuil publiaient un ouvrage de Sylvain Gouguenheim (Aristote au Mont Saint- Michel) où l’auteur montrait de façon magistrale que l’héritage des Grecs de l’Antiquité avait, pour l’essentiel, été transmis en Occident, non par des savants musulmans, mais par des chrétiens d’Orient et par les clercs de nos monastères et de nos écoles cathédrales. La démonstration, sans faille, enrichit ce que nous pouvons savoir du travail intellectuel au Moyen-Âge. Tout aussitôt, est née une polémique et le bruit n’en est pas apaisé, bien au contraire. C’est un procès d’intention : remettre en cause ce qui nous a longtemps été enseigné et ce que l’on peut encore lire dans les grands médias est interdit. Mais, ceux qui ne se donnent pas la peine de chercher ou, plutôt, ne le veulent pas, pourraient se rappeler que Byzance – chrétienne n’est-ce pas – a survécu quelque mille ans à la chute de Rome, que ses lettrés ont beaucoup travaillé, transmis, et que chaque année des hommes d’Occident venaient s’y installer et s’y instruire. Ces textes anciens ont été d’abord traduits par des lettrés de Syrie, chrétiens sous domination musulmane.

Ce livre remet en question ce que nos livres d’histoire nous ont pendant longtemps enseigné. On s’en étonne. C’est oublier que les manuels d’histoire de l’école républicaine, sous Jules Ferry et longtemps après, n’ont été ni pensés ni écrits par des historiens mais par des intellectuels (?), agents du pouvoir, autrement dit agents d’une certaine propagande. Et cette même propagande, ce même acharnement à dénigrer le Moyen-Âge, inspire les « producteurs » de pointe à la radio et à la télévision. Malheureusement «n’importe quel beau parleur médiatique peut faire en une minute mille fois plus pour perpétuer le faux que dix vies de rats de bibliothèque pour le démasquer» (Rémi Brague, Au moyen du Moyen Âge, p. 6)."

MJ

2 réflexions au sujet de « L’histoire du Moyen Age n’a pas été écrite par des historiens »

  1. 9thermidor

    oui , c’est le fanatisme maçonnique qui a écrit l’ histoire du Moyen Age .
    Pourquoi ?
    j’ ai entendu la réponse d’un grand maître la Maçonnerie:
    il disait que
    c’était une époque de” fanatisme et d’ ignorance et que la civilisation s’ était réfugiée dans les loges , qui étaient persécutées;”
    la prose de Voltaire est devenue le Sinaï de la modernité anti-chrétienne
    ” droits de l’ homme” ?
    permis de démolir le christianisme.

Laisser un commentaire