Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’histoire du jour

Hier, au Grau-du-Roi (Gard), Romain Ibanez, patron d'un bar, a sauvé la vie d’Éloi, un petit
Parisien âgé de deux ans et demi, tombé dans l’eau glaciale du canal
.

Vers
11 heures, se promenant sur le quai Colbert, l’enfant et sa grand-mère
en vacances donnaient à manger aux canards. A
cet endroit, la chaussée mais surtout l’accotement est glissant. La
poussette et le petit garçon glissent puis basculent dans le canal. La
grand-mère, aurait alors sauté à l’eau pour sauver son petit-fils
. «Je crois me rappeler que c’est ma petite sœur qui nous a alerté»,
raconte Romain, 25 ans. Le jeune homme est alors derrière le bar, son
père et associé Frédéric n’est pas loin. Romain se hisse sur la pointe
des pieds et aperçoit une tête dans l’eau. Il se précipite puis se
jette, sans hésiter dans le canal
.

"La grand-mère tenait la tête
du petit mais n’en pouvait plus. Elle commençait à glisser sous le
ponton. A cet endroit, la profondeur dépasse 1,60 m, il y a du courant,
surtout ce matin et l’eau était glaciale
. Je ne sentais plus mes jambes
et pourtant je ne suis resté que quelques minutes".

Pendant
que le jeune homme récupère le petit garçon transi de froid et tente de
se hisser sur la chaussée, Frédéric et un client du bar hissent, tant
bien que mal, la grand-mère tétanisée par le froid et extrêmement
choquée.

"Lorsque j’ai pris le petitou dans mes bras et l’ai serré
contre moi, son visage était bleu… Je l’ai vite transporté dans le bar,
déshabillé, recouvert d’une couverture… J’ai mis le petitou près du chauffage monté à fond. Il s’est réchauffé et s’est mis à pleurer".

Arrivés sur place, les
pompiers prennent en charge l’enfant cyanosé. La
grand-mère, en larmes, et son petit-fils sont transportés par les
pompiers au centre hospitalier de Nîmes. Ils étaient, hier
soir, hors de danger.

Dans l’après-midi, comme si rien ne
s’était passé, Romain a repris sa place derrière le bar.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Honneur au brave

  2. Chronique d’un héros ordinaire. Mais on preferera récompenser des acteurs qui jouent un rôle plutôt que cet homme. Mes respects .

  3. Ça donne envie de boire un coup…

  4. Bravo Romain Enfin une belle histoire qui réchauffe le coeur

  5. J’irai boire un coup dans son bar , tiens !
    Amaury , vous viendrez ?

  6. Chapeau et respect!Il meriterait d’etre recu par l’Elysée mais ca n’est pas mediatique vous comprenez!

  7. Il y a quelques années il aurait reçu une mé dalle à l’Elysé .Le temps des bons récompensés hélas n’existe plus .

  8. Il mérite une médaille du courage et j’aimerais que le préfet de région en soit informé pour qu’il soit récompensé. Quelqu’un peut-il faire un courrier indiquant cet acte de bravoure et de mérite ?
    Pour ce geste merveilleux rien de tel qu’une décoration !

  9. ”Je suis romain, je suis humain” disait Charles MAURRAS.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services