L’hebdomadaire Le Point, en panne

Lu sur le blog de l'Homme Nouveau :

"Mercredi, on apprenait que la Cour de cassation avait blanchi  le député UMP du Nord Christian Vanneste et annulé sa condamnation pour injure envers la communauté homosexuelle, estimant qu’il n’avait pas dépassé les limites de la liberté d’expression.

P Il n’empêche ! Le Point place cette semaine Christian Vanneste parmi les personnalités « en panne » dans sa colonne de distribution de points (vous savez, ces colonnes stupides présentes dans nos hebdomadaires qui reniflent seulement l’air du temps). Normal, direz-vous. Paraissant le 13 novembre, Le Point, au regard des délais de bouclage, ne pouvait pas être au courant d’un jugement rendu le 12 novembre.

C’est vrai ! Sauf que s’il ne s’agissait pas seulement de condamner les « mal-pensants », les journalistes du Point auraient attendu le verdict du jugement du 12. Histoire d’annoncer la vérité et de placer Christian Vanneste dans la bonne colonne. Le Point le fera peut-être la semaine prochaine. On prend les paris ?"

MJ

5 réflexions au sujet de « L’hebdomadaire Le Point, en panne »

  1. Anonyme

    J’ai eu la mauvaise idée de m’abonner au Point, je me charge dès lors de leur faire une très mauvaise publicité :
    .Benoit XVI en France : une demi page seulement pour en parler avec une intervieuw bourrée d’âneries d’un historien “catholique”.
    . En revanche couverture pour Soeur Emmanuelle mais avec des citations de son livre de nature à tromper le lecteur sur la réalité de son propos.
    . Obamania prononcée ( on rigole avec les deux photos pleines pages, Obama prie avec ostentation, sérieux comme un pape, et Obama fait la vaiselle… Les photos du service de presse d’Obama quoi…) Pas un article de fond intelligent sur cette élection. Les articles intelligents je les trouvais sur Liberté Politique.
    . En général Le point fait sa couve sur Sarkosy une fois sur deux, et la dernière fois c’était contrairement à leurs habitudes pour l’encenser en tant que grand sauveur de l’Europe en plein crash. Manque de pot, l’homme de la situation c’était Brown et ils ont corrigé le tir la semaine suivante…
    FOG se la pète mais il est assez nul. Pour finir, un abonnement à La Nef, l’Homme nouveau ou Les Epees avec en prime les sites comme liberté politique, le salon beige etc… plus les sites de la presse grand public en kiosque… on économise des sous et on a ce qu’il faut !

  2. Pitch

    Il n’y a aucune différence à faire entre Le Point, l’Express ou le NouvelObs.
    Tous ces magazine parlent d’une même voix (pro-IVG, anti-russe, pro-Obama, etc. etc.), et assurément pas celle que nous aimons entendre.
    Parmi les magazines français de la grosse presse, seul Marianne, quoique classé à gauche, sait faire preuve d’anti-politiquement correct.

  3. Nabulione

    Le Point est maçonnisé depuis longtemps… Depuis le départ de Georges Suffert, ça ne s’est pas arrangé !
    Je ne lis plus tous ces journaleux boboïsés depuis que j’ai accès à internet.
    Quant à Sylvie Pierre-Brossolette, elle est du clan Servan-Schreiber, c’est tout dire…

Laisser un commentaire