LGBT : 12000 euros de subventions pour un journal fantôme

« Prochoix, « la revue pour le droit de choisir », une publication LGBT co-fondée par Caroline Fourest a reçu en mars 2012 12 000 € de subventions de la mairie de Paris, comme chaque année.

Le dernier numéro de Prochoix remonte au 1er avril 2012. Caroline Fourest indique que
le prochain Prochoix « sort dans 3 semaines », c’est-à-dire au mois de mars 2013.

A quoi servent-donc ces 12 000€ ? A financer l'action des Femen ?

9 réflexions au sujet de « LGBT : 12000 euros de subventions pour un journal fantôme »

  1. PK

    L’action des femen n’a aucun besoin d’argent public français : elles sont déjà financés par un milliardaire ukrainien…
    En revanche, on peut demander des comptes à Delanoe et Fourest pour détournement de biens publics et entente mafieuse…

  2. gangan

    En 2011, Femen compte environ 300 membres. Il est financé par les activistes, par des donations de personnes privées comme le milliardaire allemand Helmut Geier aussi appelé DJ Hell, la femme d’affaires allemande Beate Schober résidant en Ukraine et l’homme d’affaires américain Jed Sunden fondateur du groupe de presse KP Media comprenant le journal Kyiv Post.

  3. Mû de Jamir

    Ce matin, une Femen était interviewé sur France Info. “Peinard”. Bien au chaud dans le studio. Alors que sa place est derrière les barreaux !!!
    Quant à la Mairie de Paris, elle donnerait 12,000 € à Moltonel que cela reviendrait au même…

  4. G

    Ces pouffes ont détérioré l’une des cloches en faisant, par leurs coups, sauter la feuille d’or.
    Puisqu’elles aiment se dénuder, il faut leur faire payer la restauration de la cloche. Ainsi, elles se “retrouveront à poil” pour un long moment !

Laisser un commentaire