Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’extrême-gauchisme des Verts

Daniel Cohn-Bendit et Noël Mamère ont quitté les Verts, regroupés depuis
2010 sous l’appellation Europe Écologie-Les
Verts (EELV).
Antoine Waechter a été, de 1986 à 1993,
président de ce mouvement avant de le
quitter pour créer le MEI (Mouvement
écologiste indépendant). Il explique à Minute :

M"Depuis la création des
Verts, en 1984, il y a au sein du mouvement deux
courants qui s’affrontent : un courant d’extrême
gauche et un courant plus sincèrement écologiste
,
qui pense que l’écologie n’est ni de gauche ni de droite.
Quand, de novembre 1986 à novembre 1993, j’ai
été président des Verts, le courant d’extrême gauche
a été mis sous l’éteignoir. Mais force est de constater
qu’avec les années, avec des dirigeants comme
Dominique Voynet, Noël Ma mère ou Daniel
Cohn-Bendit, il est devenu majoritaire.
[…]

Dans tous les partis, il y a des tensions. Mais chez
les Verts, il y a une culture d’extrême gauche qui refuse tout leader
qui serait capable d’imposer une
unité, de fixer une ligne de conduite. Regardez : même Daniel Cohn-Bendit, qui semblait pouvoir apporter
une certaine crédibilité, a fini par partir, fatigué par
les querelles intestines… Chez les Verts, c’est une règle : celui qui réussit ou peut réussir doit être dégommé
!
[…]"

Partager cet article

1 commentaire

  1. Tant mieux ! Ca nous évite peut-être d’avoir quelques éoliennes sur la tête…

Publier une réponse