Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’extrême-gauchisme des Verts

Daniel Cohn-Bendit et Noël Mamère ont quitté les Verts, regroupés depuis
2010 sous l’appellation Europe Écologie-Les
Verts (EELV).
Antoine Waechter a été, de 1986 à 1993,
président de ce mouvement avant de le
quitter pour créer le MEI (Mouvement
écologiste indépendant). Il explique à Minute :

M"Depuis la création des
Verts, en 1984, il y a au sein du mouvement deux
courants qui s’affrontent : un courant d’extrême
gauche et un courant plus sincèrement écologiste
,
qui pense que l’écologie n’est ni de gauche ni de droite.
Quand, de novembre 1986 à novembre 1993, j’ai
été président des Verts, le courant d’extrême gauche
a été mis sous l’éteignoir. Mais force est de constater
qu’avec les années, avec des dirigeants comme
Dominique Voynet, Noël Ma mère ou Daniel
Cohn-Bendit, il est devenu majoritaire.
[…]

Dans tous les partis, il y a des tensions. Mais chez
les Verts, il y a une culture d’extrême gauche qui refuse tout leader
qui serait capable d’imposer une
unité, de fixer une ligne de conduite. Regardez : même Daniel Cohn-Bendit, qui semblait pouvoir apporter
une certaine crédibilité, a fini par partir, fatigué par
les querelles intestines… Chez les Verts, c’est une règle : celui qui réussit ou peut réussir doit être dégommé
!
[…]"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Tant mieux ! Ca nous évite peut-être d’avoir quelques éoliennes sur la tête…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!