Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’exploitation du meurtre d’Ilan

Pour Yves Daoudal, "brandir l’antisémitisme a ici deux effets pervers. L’un est de masquer le fait que le contexte du meurtre d’Ilan est celui des banlieues sauvages, à savoir celui de l’immigration sans contrôle, ce qu’aucun éditorialiste n’osera écrire, alors que l’arrestation de Fofana en Côte-d’Ivoire le souligne de façon spectaculaire. L’autre est de faire oublier de façon scandaleuse des assassinats aussi horribles mais qui n’ont pas de connotation exploitable." Il pense ici à Jeanne-Marie Kegelin, violée à mort, ou, plus récemment, au gendarme Clin.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.