Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’ex-futur président de l’EPAD rate encore son DEUG

Lu ici :

"Jean Sarkozy aurait obtenu une dérogation pour tripler son DEUG. Le fils du Présdident de la République, à 23 ans serait toujours étudiant en deuxième année de Droit pour la troisième année consécutive. Le plus jeune conseiller général des Hauts-de-Seine n'a aujourd'hui comme seul diplôme que le Baccalauréat Littéraire."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Bon chien, chasse de race…
    Mais il est jeune : tous les espoirs lui sont encore permis.

  2. Un peu compliqué de tout faire à la fois : études, politique, père de famille…

  3. Loin de moi l’idée de défendre Jean Sarkozy. En revanche, l’information qui est livrée ici ne me semble pas très plausible et relèverait plutôt de la calomnie – ce qui n’est pas une pratique très louable bien que répandue. Le DEUG n’existant plus, la demande de dérogation pour “tripler” son DEUG n’a donc aucun sens. La nouvelle organisation des études supérieures fait de la licence le premier dipôme de l’enseignement supérieur. Et aucune limite de temps n’est plus opposable au (médiocre) étudiant pour l’obtention de ladite licence.

  4. La valeur n’attend pas le nombre des années : C’est donc faut.

  5. il a quand même un bac L…. Sarko a une place pour ma fille qui veut un bac S ?

  6. Universitaire, je rejoins la remarque de Stéphane. Malheureusement, il n’existe plus de limite de temps pour l’obtention des diplômes en fac de droit depuis la réforme Bayrou, et cette information est donc mal formulée. Ce qui n’enlève rien à la médiocrité de l’étudiant.

  7. C’est parfaitement cohérent avec le parcours de son père qui a raté Sciences Po et se bat contre l’énarchie !
    De ce côté, Nicolas S doit être tranquille, son fils ne finira pas à l’ENA.

  8. Avec un CAP de sténodactylo on ne va pas loin et on ne peut pas franchir les étapes souhaitées. Dans une entreprise, le ou la titulaire de ce diplôme travaillera dans les ateliers comme ouvrier. Dans une administration, ce sera différent le ou la titulaire postulera à des postes administratifs. Et quand on est littéraire comme moi, on ne peut pas travailler en entreprise (sauf dans le monde de l’édition) ou au sein des armées. Les trois armées ne recrutent que des littéraires. J’ai un DAEU-A et je n’ai pas de travail, car étant trop littéraire. Je ne possède pas de véhicule et les emplois se situent trop loin de chez moi et ce n’est pas le fait que je refuse de travailler, mais c’est à cause de mon handicap : un nygstagmus à l’oeil droit.

  9. Risible !
    Non seulement ils sont malhonnêtes, mais ils n’ont pas honte -))

  10. D’accord pour dire que ça paraît peu crédible cette histoire de DEUG, surtout à cette période de l’année universitaire.
    Et puis les compétences de Jean S à tenir son rôle au Conseil Général n’ont pas forcément de lien avec un diplôme universitaire, ça se saurait.

  11. C’est pourtant le membre le plus brillant de l’UMP des Hauts-de-Seine !

  12. [Si vous voulez m’écrire personnellement, envoyez-moi un mail. MJ]

  13. Bah… je trouve ça rassurant, on ne lui a pas filé son année sous pretexte d’etre le fils de…

  14. En fait il a une circonstance atténuante:ses nuits récentes ont été troublées par les cris de Solal…mais le “contrat de confiance” avec Papa et 92 sauvera l’avenir de Jean!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]