Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’éviction de François-Xavier Bellamy de la liste Mazières à Versailles fait jaser

L’éviction de François-Xavier Bellamy de la liste Mazières à Versailles fait jaser

Nous avions mentionné voici plus d’un mois l’éviction de François-Xavier Bellamy de la liste de François de Mazières, maire sortant de Versailles. Mais cette affaire – qui devrait entraîner un large débat à droite – est restée largement ignorée de la “große presse”. Heureusement, Valeurs actuelles a publié le 7 février un article sur le sujet, apportant bon nombre de précisions sur cette éviction. Il est clair, en tout cas, que l’affaire signe la fin du “en même temps” macroniste: M. de Mazières, pendant longtemps s’est dit à la fois de droite et “macron-compatible”. Mais, pour obtenir l’investiture LREM, il a accepté de rayer de sa liste le jeune chef de file des députés européens LR. Désormais, la liste Mazières ne peut plus prétendre être de droite, ni même simplement centriste: elle a choisi le centre gauche – et la lutte contre le conservatisme qu’incarnait François-Xavier Bellamy. Dont acte. Les électeurs savent désormais à quoi s’en tenir.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Mais LR n’a jamais été de droite !
    Ils rejoignent tous l’UMPS qui a simplement pris le nom de LREM.
    Les masques tombent, rien de plus.

  2. Ne jouons pas les étonnés.
    À l’élection présidentielle de 2017 Versailles a voté pour Macron à 76%, soit 10 points au-dessus de son score national.
    À l’élection législative suivante FXB a été battu par le candidat LREM après un mauvais premier tour.
    Versailles a fait alors son entrée en macronie.
    Est venue en mai 2019 l’élection des députés européens. Outre son piètre score au niveau national la liste de droite menée par FXB a été devancée à Versailles par celle LREM de la terne Nathalie Loiseau.
    Ce jour-là la macronie s’est renforcée dans la capitale de l’Ancien Régime.
    Bellamyi alea in Versailles jacta erat.
    Il faut maintenant à FXB soit se trouver un nouveau fief électoral soit retourner à ses cours et écrits de philosophie.

  3. Effectivement, cela étonne qui ? La “droite”, cela existe encore ce truc ? Force est de constater que doctrinalement et idéologiquement, c’est terminé dans l’espace politique électoral qui compte ! Le choix est simple, c’est ou bien le RN, donc le camp des prolos et d’une partie des gilets jaunes, ou bien Macron et le camp des élites incompétentes et des bourgeoisies arrogantes… Il n’y a plus rien de possible entre les deux, c’est un état de fait : une “droite” idéologiquement “pure” sans le soutient du RN (qui de plus n’est pas un parti de “droite” de par sa sociologie et son actuelle dirigente !!!!) c’est aujourd’hui moins de 5% assuré ! Alors ? LR Macrono-compatible, car en réalité il n’existe plus rien d’autre, ou RN, ou abstention ? A chacun de voir, mais il est fort à parier que les électeurs “qui savent désormais à quoi s’en tenir” seront fort peu nombreux…

  4. LR ex UMP + PS = LaREM
    nouvelle formule mathématique trouvée par Cédrix Villany
    cqfd

    • Toutes ces petites magouilles d’appareils politiques relèvent de l’opportunisme.
      La bourgeoisie versaillaise est de droite libérale , celle qui est dépourvue de sens civique indispensable à la conduite d’une politique nationale constructive.
      Elle ne cultive le conservatisme qu’en application à sa fortune , à son patrimoine immobilier et à ses valeurs mobilières.
      Le conservatisme de FXB n’a rien à voir avec des superficialités bourgeoises.
      Les convictions de Bellamy sont propres à relever une politique nationale en déliquescence depuis déjà de très nombreuses années.

    • Fillon grand catholique, je me marre!
      Quant au fait que les électeurs de Versailles sauront choisir à droite, je continue la même hilarité. Des bouchons entre Versailles et Paris à toutes les manifs pour tous de 2013, et 80% de voix à Macron en 2017… alors Versailles à droite, vous repasserez!

  5. À Versailles, ou le centriste Mazières est macrompatible, la droite est représentée aux municipales par la liste En avant! Versailles, dirigée par Fabien Bouglé (Versailles Familles Avenir de 2014 à 2020).
    Je le signale tout de même. À toutes fins utiles!

  6. @ René Clémenti
    Le problème pour la Droite versaillaise est que, comme trop souvent, il n’y a pas de rassemblement. En plus de la liste Bouglé il y a aussi le RN. A Versailles, le RN ce n’est vraiment pas l’extrême droite que certains craignent, seulement une “vraie” droite un peu plus musclée que LR. D’après ce que je sais, le RN aurait été d’accord pour faire une liste commune avec Bouglé. Il semblerait que ce dernier était également d’accord mais à son seul profit, ce qui aurait tout gâché.
    Il semblerait, toujours selon mes informateurs, que Bouglé aurait un peu trop pris la “grosse tête” à la suite de ses succès – mérités – à propos de ses campagnes anti-éoliennes et du livre très bien fait qui en découle.
    Voilà ce qui se dit à Versailles dans les milieux “proches du Dossier” comme on dit !
    Tout cela est bien dommage et doit sûrement arranger le “sortant” Mazières quasi sûr d’être réélu, semble-t-il, avec de tels contradicteurs incapables de se mettre ensemble. La macronie a encore de beaux jours devant elle…

    • Bonjour Vaucenay. La version que vous rapportez ici est celle du RN. Ce n’est pas ce qui se dit dans les “milieux proches du dossier” (dont je suis un peu) mais dans les milieux “proches du RN”! Étant engagé depuis 2014 aux côtés de Fabien Bouglé, je vous donne ici notre version. Mais je vous assure d’abord que personne ici à Versailles, ni chez nous, ni au RN, n’est heureux de cet état de fait.
      Le RN était en effet d’accord pour une union, mais à condition que cela donne au final… une liste RN, mise en place aux conditions du RN, sous l’égide du RN. Or, nous, ce que nous voulions, c’était une liste d’union des droites, avec des LR anti-Macron, des PCD, des RN, etc., tous sur le même plan. L’objectif n’était pas de jouer aux supplétifs du RN.
      Vous évoquez aussi un problème d’ego, comme on dit aujourd’hui. Ce problème existe aussi du côté RN, vous pouvez me croire. En soit, ce n’est pas un problème: un leader politique doit avoir une forte trempe. Mais deux personnes à la forte trempe ont toujours du mal à se mettre d’accord sur les concessions à faire.

      • Je ne suis pas électeur à Versailles mais curieux des résultats électoraux.
        Aux élections municipales de 2014 il y avait à Versailles la “bagatelle” de 4 listes DVD plus celle du FN.
        Cela n’a pas empêché celle de François DE MAZIERES de l’emporter au premier tour avec 55% des voix.
        Cela démontre la futilité des “querelles d’ego”.
        Acta est fabula.

  7. Un point commun entre lui et mr Fillon ? Etre catholique et le dire haut et fort . Consequence ? La même : etre ostracisé. De nos jours , on en deduit qu il est INTERDIT d avouer sa foi catholique sous peine d etre rejeté. Dans quelques années, ce sera le petit chateau, puis l élimination physique pure et simple.

    • À ceci près, Le forez, que Fillon a qualifié dans un de ses livres-programmes l’avortement de droit fondamental. Pour un catholique, vous excuserez du peu. Puis il a fait machine arrière. Air connu.

      • Je partage votre opinion, René Clémenti.
        J’ai appris le catholicisme de Fillon à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017.
        Il faut se rappeler que comme Premier Ministre il a inauguré en grande pompe la mosquée d’Argenteuil.
        Le catholicisme de Bellamy semble plus ancré.

        • Plus “ancré” que celui de Fillon, ce n’est pas difficile. Mais Bellamy a été d’une mollesse stupéfiante à défendre les valeurs chrétiennes aux conseils municipaux versaillais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services