Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

L’évêque de Recife, récompensé pour n’avoir pas eu peur des loups

S

Jeanne Smits nous informe que Mgr Sobrinho, l’archevêque d’Olinda et Recife, qui s’était battu pour essayer de sauver la vie des jumeaux dont était enceinte une fillette de neuf ans, a reçu jeudi soir le prix Cardinal von Galen attribué par l’organisation Human Life International. Ce prix porte le nom du prélat allemand qui s’opposa héroïquement au national-socialisme, portant notamment un coup d’arrêt au projet d’Hitler d’exterminer les handicapés par ses prises de parole publiques contre la persécution des juifs.

Human Life International est un organisme catholique de défense de la vie, présent dans de nombreux pays, dont le responsable actuel, le père Euteneuer, s’est élevé contre la campagne médiatique qui a frappé l’archevêque brésilien. Mgr Cardoso a été flétri pour avoir déclaré, en réponse à des journalistes, que la mère de la petite fille avortée ainsi que les médecins responsables de l’intervention s’étaient excommuniés. Il avait précisé que l’Eglise n’allait pas «notifier» cette excommunication aux intéressés parce qu’il s’agissait simplement de faire «réfléchir» ceux qui ont choisi l’avortement volontaire. L’affaire s’est compliquée par la publication d’une «note» de Mgr Rino Fisichella, président de l’Académie pontificale pour la Vie, désavouant l’archevêque de Recife. On sait depuis que Mgr Fisichella «enrage» d’avoir été amené à publier cette mise au point sur la base d’informations trompeuses.

Le directeur de l’organisation pour les pays de langue portugaise, Raymond de Sousa, ainsi que le chef du bureau de HLI à Rome, Mgr Ignacio Barreiro-Carambula, se sont déplacés à Recife pour remettre officiellement le prix à Mgr Cardoso, soulignant lors de la cérémonie que celui-ci avait «osé affronter les médias du monde entier, il n’a pas eu peur de l’impopularité». Mgr Cardoso Sobrinho, se disant très «surpris» par cette gratification, a souligné qu’il ne la recevait pas à titre personnel mais au nom de l’Eglise catholique. Rappelant que Benoît XVI avait tenu, en février, en recevant les lettres de créance du nouvel ambassadeur du Brésil près le Saint-Siège, à redire qu’il faut défendre la vie humaine «dès la conception», Mgr Cardoso a expliqué qu’il s’était «borné à suivre les principes de l’Eglise et du Droit canon». Et de déclarer que s’il était resté silencieux après la réalisation de l’avortement, il se serait senti «complice», «quasiment en connivence». «J’ai fait mon devoir !»

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Nous éprouvons une grande fierté devant le courage exemplaire de cet archevêque . Il y a eu Mgr Van Galen mais en France Mgr Salièges, à la même époque, a été publiquement un grand résistant . Ses discours devraient faire l’objet de nouvelles éditions… ils seraient utiles aujourd’hui !

  2. @Vaugelas:
    von Galen et pas van Galen, évêque de Münster, ainsi que le Cardinal von Preysing Lichtenegg Moos, évêque de Berlin, aussi un opposant au régime nazi. Tous deux de la haute noblesse allemande catholique(uradel), il n’est pas inutile de le signaler.

  3. Quand pense M. P. de Plunkett? Va-t-il publier cette information?

  4. «J’ai fait mon devoir !»
    Nous devrions tous en prendre de la graine… Cela donnerait peut-être des idées à d’autres !

  5. On pourra consulter le dossier tès orienté paru dans la dernière livraison de la Documentation catholique. Peut-être y a-t-il de nouveau désinformation.

  6. Mgr Daucourt, évêque de Nanterre, dans une lettre distribuée dans les églises de son diocèse, a feint de ne pas saisir la nuance
    D’autre part, il y feint de croire qu’un viol vaut un assassinat.
    D’autre part, il semble plus que tolérant envers ses squatteurs immigrés illégaux.
    Il commence à poser un problème ?

  7. A faire circuler dans certains diocéses, non?

  8. La justice immanente finit toujours par passer, en particulier pour les défenseurs de la Vie, fût-ce au terme de dures épreuves.
    Que nos jeunes le sachent bien et se nourrissent de cette Espérance triomphante.

  9. Voici ce que dit Wikipedia du Cardinal von Preysing Lichtenegg Moos : “Mgr Preysing est l’évêque allemand qui a le moins soutenu les guerres hitlériennes”.
    On a du boulot!!!

  10. Quelle joie. Nous avons assisté il y a plusieurs mois à la messe à Courseulles car nous nous y rendons de temps en temps pour passer quelques jours dans un petit appartement que nous y avons.
    Nous avions été éblouis par la messe que nous y avions suivie. Nous avions dit au Père Cheval notre joie.
    Patatras. Nous apprenions tout de suite après ses ennuis.
    Dimanche nous avons assisté à la messe à Courseulles. Ignorant absolument tout du formidable dénouement, nous y avons retrouvé le Père Cheval. L’autel était magnifique, les fleurs y étaient abondantes, les enfants de choeur -uniquement des garçons- y étaient nombreux et respectueux et habillés correctement.
    Le Père Cheval avait un vêtement orné de fleurs de lys. Nous avons entendu beaucoup de latin, de beaux chants, nous avons vu de nombreux fidèles communier dans la bouche, beaucoup de familles avec de nombreux jeunes enfants.
    Le bonheur. Merci mon Dieu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services