L’euthanasie, une arme pour exterminer les faibles

Jeanne Smits, citant une étude d'un universitaire israélien basé au Royaume-Uni, qui n'est pas par principe opposé à l'euthanasie et qui pointe les insuffisances du suivi de l'euthanasie légale en Belgique, note que la tendance générale en Belgique est à l'extension de l'euthanasie légale aux inconscients, aux déments, aux mineurs, aux personnes présentant un «état végétatif persistant».

Michel Janva

3 réflexions au sujet de « L’euthanasie, une arme pour exterminer les faibles »

  1. olivier

    L’euthanasie rythme avec économie : les pauvres qui coutent trop chers en remboursement de soin pourront “mourrir dignement” , ceux qui ont les moyens de se soigner devront attendre quelques années , à part si un de ses proches héritiers en fait la demande évidemment ….

  2. kensing

    je vous recommande vivement, je dirais meme plus je vous suplie de lire le texte sur ce lien
    http://www.pie12.com/index.php?2008/06/25/89-on-ne-se-moque-pas-de-dieu-sermon-de-mgr-von-galen
    “On ne se moque pas de Dieu !” – Sermon de Mgr von Galen il est réellement d’actualité pour l’euthanasie.(texte écrit durant la seconde Guerre Mondial)
    Le monde devient fou réellement fou… voila un programme Nazi qui refait surface !!!!!

Laisser un commentaire