Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

L’euthanasie dans la future loi bioéthique ?

Images-2C'est le menteur professionnel Jean-Luc Roméro, président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD), qui le dit :

«La ministre de la Santé m’a confirmé que la question de la fin de vie sera abordée dans la loi sur la bioéthique. Il faut cette loi de liberté». «Il y a quelques mois, le président de la République s’est prononcé pour le droit à mourir dans la dignité». «Le Premier ministre Edouard Philippe a dit avoir évolué sur la question et la ministre de la Santé a déclaré qu’elle comprenait Anne Bert». «Je rencontre chaque semaine deux à trois parlementaires qui me disent avoir envie d’avancer dans cette voie. Au Parlement, deux propositions de loi ont été déposées».

Partager cet article

7 commentaires

  1. “«Je rencontre chaque semaine deux à trois parlementaires qui me disent avoir envie d’avancer dans cette voie”
    Prenons-les donc au mot et qu’on commence par ces parlementaires. Ils sont vraiment très malades!

  2. Braves gens surveillez bien votre boîte aux lettres,le petit kit euthanasique pourrait dès à présent vous être envoyé gracieusement!

  3. Bonjour,
    Le “président” a déclaré:
    «Il y a quelques mois, le président de la République s’est prononcé pour le droit à mourir dans la dignité».
    Ne vous y trompez pas, il parlait de la sienne bien sûr !
    Merci!
    JFL

  4. Bonjour,
    Géniale déclaration du “président”
    A propos de la l’adoption de la PMA.
    “Je refuse le oui et le non mais je dis oui…”
    Avec ça, allez comprendre sa politique !
    Merci !
    JFL

  5. Ôtez-moi d’un doute: depuis quand le suicide est-il interdit par la loi française? quelle est la sanction encourue pour un suicide (réussi)? Serait-ce depuis l’interdiction de la peine de mort? En ce cas, on est en train de la rétablir, non? Et on est en train d’établir une catégorie d’homicides légaux?
    Lucien Israël, cancérologue décédé en juin dernier, fournissait, me semble-t-il, à ses patients en demande d’euthanasie un médicament (?) leur permettant de mettre fin à leurs jours, au moment de leur choix. Il témoignait avoir toujours retrouvé à leur décès ce médicament dans leur table de nuit, jamais utilisé. Il en concluait qu’un accompagnement palliatif est la réponse adaptée à cette demande.

  6. Cela fait froid dans le dos…
    Ils nous volent nos organes, si on ne s’y oppose pas par écrit maintenant… et la suite logique est l’euthanasie pour tous.
    C’est vraiment “le meilleur des mondes.”
    Il va falloir être très vigilants et ne pas entrer esseulés dans un hôpital.
    Il est évident qu’il faut développer les soins palliatifs à l’hôpital et à la maison… mais ce n’est pas du goût des groupes de pression (en français) car, dans ce cas de figure, il n’y a pas d’argent à gagner sur la misère du monde.
    Je sais qu’il y a des personnes et des associations qui luttent contre cette horreur que l’on veut nous imposer, comme tout le reste pour notre bien évidemment… Du fait que nous serions tous, pour “ces puissants de ce monde” des abrutis et des lâches.
    France réveille-toi!

  7. Nous pouvons nous tracasser, les frères*** y arriveront. Après l’avortement qui est devenu un DROIT, l’euthanasie le sera aussi.
    @ Toto : Oui, beaucoup trop de malades parlementaires.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services