Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

L’étude de l’islam sera obligatoire, celle du christianisme médiéval facultative

Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens Commun et secrétaire nationale à l'UMP, s'interroge dans une tribune au Figaro sur la pertinence des nouveaux programmes d'histoire :

Img_3521_1"(…) C'est en parcourant ensuite la liste des sujets abordés que l'inquiétude surgit: le Conseil supérieur des programmes (CSP) distingue les sujets «obligatoirement étudiés» des sujets «traités au choix de l'enseignant». Ainsi, l'étude de l'Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative – ceux qui choisiront de l'enseigner devront le faire uniquement sous l'angle de l' «emprise de l'Eglise sur les mentalités rurales». Dans une société en mal d'intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s'étonner d'une curiosité si grande pour les religions venues d'ailleurs, et d'une révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. N'est-ce pas pourtant en redonnant à l'élève ces racines que nous le rendrons d'autant plus ouvert à l'altérité? Par ailleurs, où est-il passé, ce «cadre national» que le CSP évoquait précédemment?

Il apparaît ensuite, nous objectera-t-on. C'est vrai, le cadre national est abordé à travers l'étude obligatoire des heures sombres ou controversées du passé (esclavage, colonisation, génocides, déportation…). En revanche, l'enseignement de l'humanisme et des Lumières, problématiques qu'on croirait pourtant «indispensables à la formation du citoyen», n'est que facultatif. Nos repères communs seront donc extraits des cultures venues d'ailleurs et des tragédies de notre histoire. Plutôt que d'amener l'élève à puiser à la source du christianisme, de l'humanisme et des Lumières, le CSP préfère écouler ses stocks de repentance amère et éculée (…)"

Partager cet article

20 commentaires

  1. Après, les Lumières, on peut effectivement s’en dispenser, non?

  2. Nos enfants apprendront tout ce dont ils ont besoin à la maison! Nous ne baisserons pas les bras et encore moins nos esprits!!

  3. Parce que l’ ” humanisme des Lumières ” est à classer dans les jours clairs de notre histoire ? Quelle sombre ignorance !

  4. Manipuler les jeunes esprits pour faire de la France une nation “hors sol”ou les jeunes têtes blondes devront impérativement avoir honte de leurs racines, tandis que les jeunes têtes brunes pourront s’enorgueillir de toutes les richesses qu’elles nous font la grâce de nous apporter.C’est cela que veulent nos dirigeants ,le triomphe du multiculturalisme avec, biensûr,la mise aux rebuts du Christianisme et la mise au pinacle de l’islam !!
    Nos dirigeants sont-ils des traitres?des lâches?des incompétents?des calculateurs machivéliques qui veulent abolir toutes nos structures de civilisation pour créer par le métissage”l’homme nouveau”?Se prennent-ils pour des dieux?Veulent-ils pousser le pays à l’insurrection pour imposer des lois martiales privatives de liberté…Autant de questions que l’on doit se poser!

  5. En même temps, vu comment l’école traite le christianisme et le moyen âge, ce sera déjà ça de calomnie en moins inoculée aux enfants.

  6. Regretter à la fois l’enseignement de nos racines chrétiennes et celui de l’humanisme desdites “Lumière” (qui ne visait qu’à les arracher) est contradictoire, mais ne me surprend pas venant des bobos cathos qui roulent pour Sarkosy.

  7. Pitié, laissez-nous tranquilles avec les “Lumières” ! On n’en peut plus, des “Lumières” ! C’est une partie de l’histoire qui est loin d’être délaissée, puisqu’au contraire on nous en rebat les oreilles, sans jamais en parler comme il faudrait. D’ailleurs, ce mot de “Lumières” est en lui-même un mensonge : le XVIIe siècle (par exemple) fut beaucoup plus éclairé que le XVIIIe. Demandez à n’importe quel professeur de philosophie ce qu’il faut penser des “philosophes” du XVIIIe siècle.

  8. Il faut faire de nouvelles manifs pour tous afin de faire savoir qu’en aucun cas les francais n’accepteront ce lavage de cerveau “obligatoire” pour l’islam dans les écoles en France !
    L’islam obligatoire pour vos enfants à l’école c’est encore pire que le mariage homo dans les mairies,oui ou non ?

  9. La Mam’zelle Madeleine, s’exprimant je suppose en tant que porte-parole de Sens Commun, s’interroge… ah bon.
    C’est bien beau de s’interroger mais ce serait tellement mieux et plus utile de prendre position. Mieux encore: exprimer un plan d’action.

  10. Quelle inculture ! Nos racines sont chrétiennes depuis l’époque de Diocletien, mais pas -judéo chrétiennes-.
    Les seuls juifs qu’on ait vus en Gaule plus tôt étaient des marchands de vin qui suivaient les légions de Cesar et se faisaient payer en esclaves.

  11. “emprise de l’Eglise sur les mentalités rurales”: bref sur les pauvres arriérés des campagne déjà, ceux qui vont refuser le pseudo-humanisme de la Renaissance et l’arnaque du siècle dit des Lumières, ceux qui chouanneront et rejetteront la déesse Raison et l’être suprême.
    Le Sens Commun a le mérite de s’opposer néanmoins il doit encore progresser pour comprendre que l’Humanisme et les lumières sont des déviations du Christianisme et de la spiritualité médiévale et que sans ces déviations, il n’y aurait pas de programmes scolaires comme ceux d’aujourd’hui.

  12. moi non plus je n’arrive pas à comprendre les raisons d’une aussi folle entreprise, qui est de remplacer une population par une autre. Ils croient donc qu’ils ne seront pas éliminés eux aussi in fine par leurs petits soldats qu’ils chouchoutent sans aucune vergogne?

  13. Nos dirigeants ne sont pas des incompétents. Ils veulent le remplacement de la populatin et ils le font si intelligemment que, de notre côté, on laisse faire.

  14. L’étude obligatoire de l’islam à l’école laïque… ce qui montre une fois de plus que la laïcité est une arme contre le seul christianisme.

  15. Mais n’évoquez surtout pas la thèse du complot ! ces propositions sont bien évidemment le fruit d’une intense réflexion de pédagogues triés sur le volet et qui ont tout donnés pour le bien commun, c’est bien simple, on en mangerait.

  16. la mission de l’ecole laic disait jules ferry est de faire des jeunes francais de bons republicains et des libres penseurs.Nous sommes a une nouvelle etape…..

  17. Et dire que Mgr Di Falco ne voit aucun pb ????
    Merci à Matthieu Colombani, secretaire général du PCD d’avoir rappelé l’échec de l’école actuelle.
    Entre Madeleine de Jessey et Matthieu Colombani, dans deux genres différents nous tenons là deux visages prometteurs pour la Cause.
    http://www.sudradio.fr/Podcasts/Le-12-14-Info-Sud-Radio/La-surveillance-des-lieux-de-cultes-chretiens
    Heureusement parfois les laics sont plus lucides que les clercs…Pauvre église de france

  18. On n’est pas sorti de l’auberge.
    Desolé nos racines ne sont pas judeo chrétiennes
    Le Baptême de Reims n’est pas Judeo Chrétien.
    Tant que vous aurez de tels représentants. Vous n’aurez aucune, mais aucune chance.
    L’inféodation aux uns ou aux autres c’est nier le peuple Franc baptisé Chrétien à Reims.

  19. Honte aux islamisateurs ! L’Etat prétendument laïc travaille avec énergie à l’islamisation de la France. Quelle folie ! quel suicide ! quel masochisme ! quel délire !
    Prions pour que l’islamisation de la France soit stoppée !
    Que tous les lecteurs du Salon Beige prient pour l’islamisation de la France et de l’Europe soit mise en échec.

  20. L’islam n’a pas besoin d’études, il suffit d’observer la désagrégation de notre Société Française, et en tirer la seule conclusion. Dehors !

Publier une réponse