Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’étrange usage des fonds structurels européens

Lu dans Minute :

"[L'Union européenne] accorde aux Etats membres des fonds structurels, normalement destinés au développement régional, à l’activité économique ou à la cohésion sociale, et chaque État membre gère cette enveloppe à sa guise. Ce qui occasionne de nombreux dérapages. […] En Espagne, dans un petit village d’Andalousie, un certain Ramon a obtenu une aide de 54000 euros pour créer une école d’équitation. Or il a recruté de drôles de montures… Le centre équestre s’appelle Le Septième Ciel et c’est en réalité une maison close ! En Angleterre, la ville de Hull a obtenu une subvention, au titre de la compétitivité des régions, pour créer des WC automatiques ouverts 24 heures sur 24. Tout cela prête à sourire, mais on rit jaune quand on connaît le coût de ces aides. Sur la période 2007-2013, l’UE, au titre des fonds structurels, va redistribuer une somme globale de 336,3 milliards d’euros aux 27 États membres. Sur ce pactole la France ne touchera que 12,7 milliards d’euros, soit seulement 3,8 %. […]

Dans ce championnat d’Europe de la fraude, il y a une région italienne, la Calabre, qui se taille la part du lion, voire de la vache. Il y a une quinzaine d’années, les Calabrais s’étaient déjà fait remarquer. Pour toucher des primes sur des troupeaux fictifs, ils mettaient dans les champs des vaches en carton afin de déjouer tout contrôle aérien. […] On trouve ainsi un dentiste qui, touchant une subvention pour fabriquer des panneaux solaires qui n’ont jamais vu la lumière du jour, s’est offert une Ferrari et une Formule 1. Un de ses complices s’est offert cinquante voitures de collection. Un autre s’est carrément payé un yacht. Exaspéré par la multiplication de ce genre de comportements, un député italien au Parlement européen, Beniamino Donnici, membre du groupe Alliance des démocrates et des libéraux, a saisi le parlement et demandé une enquête sur une autre affaire précise, qui touche à… la Squadra azzurra:

D «Ces jours derniers, le conseil régional de la Calabre, à des fins de promotion du territoire, a fait une large publicité à sa décision de sponsoriser l’équipe nationale italienne de football dans la perspective de la coupe du monde de 2010. Cette opération, d’après la presse, aurait coûté près de 8 millions d’euros de crédits accordés par l’Union européenne pour la région dans le cadre du programme 2007/2013 afin d’atteindre les objectifs de développement économique et l’intégration sociale arrêtés pour les régions accusant encore un retard par rapport aux normes européennes.»

Et le député de rappeler que ce ne serait pas une première:

«Ne serait-ce qu’en 2007, la région aurait, encore une fois pour une campagne de promotion aussi ruineuse que discutable et confiée au photographe Oliviero Toscani, dépensé près de 6 millions d’euros de crédits prélevés sur les fonds destinés à l’industrie portuaire touristique et commerciale, secteur pourtant bien plus important pour le développement d’une région qui compte plus de 800 km de côtes.»

[…] Un rapport de la Commission de contrôle budgétaire de l’UE vient de révéler que certains députés faisaient un drôle d’usage de l’enveloppe qui leur est allouée pour rémunérer leurs collaborateurs. Il faut savoir que les 785 députés européens touchent chacun chaque mois 17500 euros, normalement destinés à rétribuer leurs assistants. Or certains n’ont pas d’assistant, ou emploient fictivement des membres de leur famille, ou reversent cette indemnité à leur parti politique…"

MJ

Partager cet article

1 commentaire

  1. L’UE: Maffia institutionnelle, Racket du peuple au profit des Copains et des coquins!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.