Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’étrange gestion du patrimoine français

L’étrange gestion du patrimoine français

L’abbé Vivarès, curé de Saint-Paul – Saint-Louis à Paris, s’interroge :

Ce qui m’épate tout de même, c’est que quand on est curé d’une paroisse propriété de la Ville à Paris, on a droit à un recollement dès que l’on quitte ses fonctions et que l’on est remplacé par un autre. Tout, jusqu’au moindre manipule, est inventorié et nous devons rendre compte des absences ou des dégâts qui ont eu lieu pendant notre nomination. J’ai trois classeurs entiers pour Saint Paul, photos à l’appui.

Il est étrange que de tels moyens soient mis pour fliquer les paroisses mais qu’en revanche une telle confiance soit accordée aux fonctionnaires territoriaux et aux élus. Une fois de plus, la gestion du patrimoine de la France est laissé à l’abandon, livré en proie à des petits malins qui se font des collections sur le dos de la bête ou à l’incurie d’imbéciles qui ignorent la valeur des oeuvres qui décorent leurs résidences.

En effet : 50 000 œuvres d’art prêtées aux musées et aux administrations ont disparu !

A Nice un inventaire de 2017 mené durant dix ans – le précédent datait de 1919 ! – montre qu’un quart des collections du musée Massena, soit 2 466 pièces manquent à l’appel ! Au bout de longs mois, les services municipaux en retrouveront… 366, soit à peine 13%.

La Cour des comptes avait dénoncé, en 1997, dans un rapport, le manque de traçabilité des dépôts d’œuvre d’art effectués depuis le XIXe siècle.

Des investigations ont confirmé que des milliers d’œuvres d’art ont bel et bien disparu. Selon le résultat de ces dernières opérations de récolement, sur près de 500 000 objets déposés, 10% au moins sont introuvables, soit tout de même entre 50 000 et 60 000 pièces. L’Élysée a égaré un bon millier de meubles, céramiques ou tableaux et les facs, près de 40% des œuvres qui leur auraient été confiées. Mais la palme revient au réseau diplomatique français, incapable de localiser 60% des 110 000 œuvres dont il avait la garde.

En 2017, de la vaisselle du ministère de l’Intérieur s’est retrouvée sur un site de vente aux enchères. En 2011, l’ancien préfet de Lozère avait été condamné à un an de prison ferme pour avoir subtilisé meubles et tableaux de son logement de fonction.  Le Service des musées de France a déposé 94 plaintes dans les Bouches-du-Rhône.

Créé en 1975, l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC), réputé internationalement, traque les faussaires, revendeurs et autres voleurs spécialisés : le trafic d’oeuvres d’art est le troisième plus important au monde, après celui des armes et de la contrefaçon. Selon les estimations, il représenterait 3 à 8 milliards d’euros par an.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. On voit que nos élus et fonctionnaires sont très imprégnés des valeurs de la République.

  2. un solution simple serait de publier la listes des meubles manquants avec ou sans photos , ils seraient vite rendus ou retrouvés.

  3. “Au bout de longs mois, les services municipaux en retrouveront… 366, soit à peine 13%” Les Niçois ont-ils été informés de ce qui était arrivé à chacune de ces œuvres entre le temps où on a constaté leur absence et le moment où on les a retrouvées (où? par exemple)?

  4. IL ne s’agit que d’une vexation de la maçonnerie qui n’a rien de franc vis-à-vis de prêtres de l’Eglise catholique de France.

  5. “Il est étrange que de tels moyens soient mis pour fliquer les paroisses mais qu’en revanche une telle confiance soit accordée aux fonctionnaires territoriaux et aux élus.” fin de citation.

    Non, cela n’a strictement rien d’étonnant ! C’est le deux poids, deux mesures qui sévit dans la République française laïcarde et franc-maçonne depuis 1789. Un poids pour l’Eglise catholique et ses représentants, et un autre poids, très différent et très favorable, pour les représentants de cette ripouxblique, spoliatrice des biens de l’Eglise.

    Actuellement, en France, les catholiques sont considérés comme des citoyens de seconde zone. Nous avons le droit, et surtout le devoir bien entendu, de payer nos impôts, tous nos impôts jusqu’au dernier centime, et de nous taire et de laisser faire cette ripouxblique. Il est urgent que nous comprenions, une fois pour toutes, que, dans cette France, nous sommes tout juste tolérés et que les seuls catholiques que les autorités françaises apprécient, sont les catholiques auto-proclamés progressistes et de gauche, qui veulent transformer l’Eglise en une grande ONG. Nous sommes tout juste tolérés, si nous rasons les murs et que, de préférence, nous nous cachons et nous assemblons dans les catacombes comme les chrétiens de l’Eglise primitive à Rome.

    Si une vraie prise de conscience, suivie d’une réaction vigoureuse de notre part se fait encore longtemps attendre, il ne fait aucun doute que, dans un avenir proche, la persécution, à une plus grande échelle encore, s’abbattra bientôt sur le peuple catholique fidèle de France.

    Puisse Dieu avoir pitié de la France.

  6. Correction : ” … s’abattra bientôt …”

  7. La ripoublique comment mieux la nommer?

  8. Lorsque vous quittez un appartement en location, vous faîtes l’état des lieux, il n’est pas propriétaire donc il n’est pas au-dessus des lois

    • Mais simple détail, le locataire en question (l’Eglise), était le propriétaire précédent qui a été spolié de son bien en 1790 puis 1905…

  9. honte à tous ces voleurs et honte à cette ripoublik, le chatiment divin n’est pas loin

  10. Il suffit effectivement de publier les photos et de porter plainte, et là on va rigoler rapidement.
    Et puisque jamais cela ne se fera, c’est que le système et ses tenants sont entièrement vérolés.

  11. On entend souvent que la “racaille d’en haut” défend la “racaille du bas”.

    Quand on lit dans la même semaine, cet article + l’info de la ministresse justicière Belloubet (qui veut dépénaliser les délinquants de -13ans, au risque qu’ils soient encore +dangereux à l’âge adulte), je me dis que oui, tout ça est vrai.

  12. Le patrimoine français disparu des musées ou des palais de la République ne peut avoir été volé que par des hommes ou des femmes ayant des postes leur permettant d’en disposer. Ne dit-on pas qu’un ancien président aurait, à la fin de son mandat, emporté avec lui certains meubles de prix pour meubler son propre château ?
    Je vais finir par croire que tous ces élus de la ripoublique n’étaient pas d’honnêtes gens que le pouvoir a pourris mais qu’ils sont arrivés aux plus hautes fonctions parce qu’ils étaient déjà pourris.

  13. Reine Tak

    Entièrement d’accord avec vous.
    Pourris jusqu’à la moelle.

    Dire qu’il est arrivé que des employés soient sévèrement punis pour avoir pris des fruits classés invendables !

  14. @Christus Rex, vous avez tout dit : il n’y a rien à ajouter, si ce n’est qu’à mon humble avis, le mal est trop profond pour espérer un retour des catholiques, tellement notre Église se paganise !

  15. Ne perdons pas espoir c’est la messe de la dédicace de ND de Paris célébrée dans la cathédrale hier soir par Mgr Aupetit.
    Extraordinaire messe que j’ai regardée en direct sur KTO. Ne ratez pas l’homélie. C’est réconfortant!

    https://www.youtube.com/watch?v=1GR_NqXFNdA

  16. Moi aussi je suis d’accord avec Christus Rex et Reine Tak… et où l’on voit bin que les “valeurs” de la raie publique c’est le mépris pour tout ce qui touche notre Histoire, notre civilisation, le peuple Français et ses traditions et sa Foi reçue des apôtres…

    Dieu merci, parmi les fonctionnaires de ce régime décadent, il y en a des honnêtes et des courageux qui, contre vents et marées, essaient du mieux qu’ils peuvent, avec les moyens chichement alloués, d’entretenir et parfois rentre à notre patrimoine sa splendeur d’antan…

    Je rends grâce à Dieu pour ces hommes et pour ces femmes qui respectent la France et le patrimoine qui leur et confié !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services