Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Etat vend 26 hectares pour une école hors-contrat

Lu dans Le Figaro :

" 26 hectares de bâtiments et terrains de l'armée viennent d'être vendus par l'État pour 450.000 euros à… une école catholique […].
A Châteauroux (Indre), une partie des 300 hectares de la base militaire de la Martinerie a ainsi cédé sa place à l'école Saint-Michel de Niherne, en vue d'y installer un collège et un lycée professionnel privé, hors contrat. Opérationnel depuis la rentrée, l'établissement, encore sous location, devrait définitivement conclure son acquisition «d'ici trois mois», estime l'abbé Vincent Bétin, responsable de la pédagogie au sein de l'école.
«L'acte notarié est déjà prêt, nous devrions signer la cession en janvier ou février, prévoit Gilles Averous, directeur de cabinet de la ville de Châteauroux et de la Communauté d'agglomération castelroussine (CAC). Nous déduirons le prix de leur location du montant de leur achat». D'ores et déjà, la bénédiction du site a eu lieu, en présence du supérieur du district de France de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, l'abbé Régis de Cacqueray-Valmenier.


L'ouverture de ce lycée «tradi» est une des conséquences inattendues de la restructuration des sites militaires dans l'Hexagone
. La loi de programmation militaire 2009-2014 prévoit en effet «la cession des installations de la Défense et la réindustrialisation des zones touchées par les restructurations», dans son plan de modernisation.
[…]

Dans l'ancien hangar qui accueillait les équipements nucléaires bactériologique et chimique (NBC), trône désormais la statue de Saint-Joseph qui, avec bienveillance, semble présider à la destinée des élèves. Salles de cours, internat, mais aussi piscine, gymnase, bibliothèque, théâtre, salles de musique… La nouvelle propriété de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X est vaste. […]"

Partager cet article

11 commentaires

  1. Cet article a manifestement été remanié par son auteur. J’ai lu le texte original à sa parution. Il n’était pas question d’école … catholique mais d’école … intégriste !
    L’article était tourné pour interroger sur la possibilité d’une commune et d’un organisme publique de laisser vendre et de soutenir un tel projet.
    Taulé sans nom dans les commentaires de l’article, la journaliste étant prise à parti par quasiment tout les internautes.
    L’action a porté son fruit, le texte est plus respectueux de la vérité (et des Hommes)mais restons vigilants.

  2. Vous êtes bien indulgent pour le Figaro. Regardez sur son site le titre exact de l’article. “L’Etat vend un terrain aux catholiques intégristes”etc,etc…

  3. Une base de Missiles terre -ciel , à portée de Paris.Une autre crise de Cuba en vue.La République est en danger.Ozarmeusitoyains..!

  4. Le terrain a t il été dépollué ??
    Encore un article ” mèche ” ( à allumer )
    pour provoquer la haine !
    Vraiment , le ‘grand menteur ‘ a plus d’un tour dans son sac !!!!

  5. L’argent n’a pas d’odeur…

  6. ” Faites les oeuvres de Dieu il fera les votres”la fraternité St Pie X en est l’exemple.Cet établissement scolaire existe depuis de nombreuses années et a formé spirituellement et intellectuellement de nombreux jeunes.Heureusement que de tels établissements catholiques existent car l’enseignement catholique officiel a depuis longtemps négligé pour ne pas dire oublié la foi catholique qui devrait en étre le pilier principal au nom de l’ouverture à tous

  7. pourquoi les autres Tradis ne sont pas aussi genereux ???
    je pose la question, car je suis de sensibilite ‘Fraternite Sacerdotale Saint Pierre’, reconnue par Rome

  8. Bénédiction des locaux
    http://fr.gloria.tv/?media=353693

  9. Ils auraient préféré des désintégristes.

  10. Avec les nouveaux programmes scolaires incluant l’ “gender”, les assistantes sociales organisant l’avortement des filles à l’insu des parents, et et gauchisation rampante du corps enseignant, l’avenir est à l’évidence à l’enseignement indépendant. Il faut espérer que certaines grosses fortunes françaises aimeront à soutenir ces écoles, mais il faut espérer aussi que ces écoles ne soient pas victimes d’une amish-isation, et qu’elles préparent les chrétiens de demain à vivre dans le vrai monde et non pas dans des ilôts.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.