Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’Espagne dans l’enfer des trans

2005 a été l’année du mariage homosexuel en Espagne. 2006 devrait être celle des transgenres. Le ministre de la Justice espagnol a annoncé la mise en place en 2006 d’une loi qui devrait permettre aux transsexuels de changer de sexe et de nom au regard de l’Etat civil et sur leurs documents d’identité, même sans avoir subi d’opération chirurgicale. Seul un rapport médical certifiant leur choix d’un nouveau sexe depuis un minimum de deux ans sera requis. Le gouvernement socialiste entend ainsi "faire tomber les barrières de la discrimination et de reconnaître les droits de personnes marginalisées et exclues depuis toujours".

2007 : la polygamie, 2008 : la pédophilie, 2009 : l’union des partousers, 2010 : la zoophilie, 2011 : les chats qui veulent devenir chiens, 2012 : la grenouille qui voudra avoir une grande bouche…

MJ

Partager cet article

11 commentaires

  1. Ne cessons pas de prier pour l’Espagne… Seule la prière peut combattre Satan qui s’acharne sur notre pauvre Europe…

  2. Au risque de paraître stupide, je voudrais que vous m’expliquiez comment il est possible de changer de sexe sans opération chirurgicale. Ce n’est pas que je veuille faire usage de vos explications, mais je voudrais comprendre le sens de cette information.

  3. Mais ce n’est pas possible justement ! Comme il n’est pas possible qu’un homme aime (avec tout ce que ce la implique) un autre homme.
    Les trans sont des déséquilibrés et ceux qui se balladent dans certains coins parisiens n’ont pas tous eu d’opération chirurgicale.

  4. “il n’est pas possible qu’un homme aime (avec tout ce que cela implique) un autre homme.”
    Vous ne pouvez pas à la fois regretter que ça existe (si j’ai bien compris votre point de vue) et dire que ce n’est pas possible. Si ça existe, c’est que c’est possible. Il faut être logique.

  5. non : l’amour, le vrai, entre 2 hommes, cela n’est pas possible.
    L’union de 2 hommes, cela existe.

  6. Que fait Juan Carlos à part faire de la voile et conduire des chouettes voitures?
    On se souvient de la démission du roi des Belges pour ne pas être complice de l’avortement!
    Au Liechtenstein au moins, le Prince lui est un vrai prince catholique et romain!
    Mais qu’est-il possible d’attendre d’un père (J. Carlos) qui laisse son fils épouser une divorcée?

  7. “2005 a été l’année du mariage homosexuel en Espagne. 2006 devrait être celle des transgenres. ”
    “2007 : la polygamie, 2008 : la pédophilie, 2009 : l’union des partousers, 2010 : la zoophilie, 2011 : les chats qui veulent devenir chiens, 2012 : la grenouille qui voudra avoir une grande bouche…”
    Bravo et merci pour la finesse de votre ironie, le respect et l’amour des autres qui imprègnent vos lignes, mais aussi et surtout pour cet art délicat d’éviter systématiquement les amalgames, les rapprochements aussi stupides que blessants.

  8. Qu’y a -t-il de blessant ?
    N’est ce pas la société et ses fondements (la famille notamment) qui sont blessés par de telles mesures démagogiques? Quand en face on a pour adversaire des terroristes rétrogrades comme ceux d’Act Up (qui ne sont représentatifs de personne ou presque) et qui nous abrutissent avec leur mascarades de mauvais goût (simulacre de mariage gay à Notre Dame de Paris et violences contres un écclésiastique), il n’y a pas lieu de parler de propos “blessants”. Car les activistes gays blessent tout court!

  9. vous savez Juannito, l’humour noir et le cynisme, c’est tout ce qu’il nous reste quand notre minorité est terrorisée, persécutée, disciminée, interdite de médias, sous représentée en raison de sa foi en politique, dans les mêmes médias et dans l’élite en général, et voit ses églises tantôt incendiées, tantôt squattées, tantôt juste violées par des manifestant homosexuels.
    Nous sommes les nouveaux “damnés de la terre”, alors laissez nous rigoler un peu avec de l’humour graveleux.
    Dans ce contexte de nouveaux pogroms anti chrétiens, soyez heureux que nous n’exprimions pas notre ras le bol de la discrimination en brûlant des voitures.

  10. Il est incroyable de constater avec quelle détermination Zapatero fait sombrer l’Espagne dans la décadence…En si peu de temps, avoir fait tant de mal, dans un pays pourtant réputé plus catholique que la moyenne européenne! Ce qui prouve bien que l’action d’une poignée d’hommes déterminés peut réellement avoir un poids considérable, si cette action est menée aux points stratégiques d’un pays et efficacement. De quoi inciter encore plus les chrétiens à s’engager en politique…

  11. Pas de doute, l’Espagne a eut son mai 68 avec Zapatero en Cohn Bendit du pauvre et la complicité active des gentils islamos ( à moins que ce ne soit le contraire ). Quant à l’anonyme homophile, qu’il aille voir chez Act Up s’ils sont respectueux du prochain.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]